Zoo de Granby hiver 2019-20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  L'art du graffiti bienvenu sur les murs de Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
HABITATION / Construction Estrie
Ségolène Bendo Par Ségolène Bendo

Vendredi, 24 avril 2015

Les déménagements, ça me connait!



 Imprimer   Envoyer 

Ma première expérience de boîtes remonte à l'été de mes 17 ans. Diplôme de secondaire en poche, j'avais un engouement démesuré pour la liberté et l'autonomie. Comme le Cégep dans lequel je devais faire mon entrée en septembre était à l'extérieur de mon village, ma vie d'adulte allait commencer à Sherbrooke dans mon tout nouveau chez moi! J'étais loin de me douter que cette première escale allait devenir un rendez-vous annuel avec mes cartons pour les 15 prochaines années à venir...

Comme Kevin Parent le chantait, j'étais devenue une nomade sédentaire! Ma liberté et mon sentiment d'autonomie s'étaient vite transformés en responsabilités et planifications. Chaque déménagement rendait la carapace que je trainais de plus en plus lourde de souvenirs et d'objets dont je ne pouvais plus me séparer.

J'étais devenue, comme plusieurs familles quand se pointe la fête du Canada, à la recherche d'endroit d'entreposage à Québec.

Que ce soit dans le sous-sol familial, dans le garage d'un ami, ou encore dans un entrepôt, les possibilités sont nombreuses quand vient le temps de faire hiberner nos biens. D'ailleurs, il y a autant de raisons pour entreposer que de sortes de biens à entreposer!

Du divan à la boîte de linge, en passant par la moto et la voiture de collection, les entrepôts deviennent de vraies petites cavernes d'Ali Baba! À titre d'exemple, Francois Bernard, propriétaire des Entrepôts de l'Estrie, précise qu'à chaque année presque tous ses entrepôts affichent complet.

Son entreprise, qui a vu le jour au début des années 90, se spécialise dans l'entreposage industriel et commercial et est principalement installée dans la région de Sherbrooke.

« Nous entreposons à peu près n'importe quoi! D'ailleurs, une année j'avais pratiquement 40 000 pi2 de Pères Noël en plastique entreposés! », mentionne M. Bernard, qui possède également 90 portes de mini-entrepôts.

Aujourd'hui, 15 ans plus tard, je crois bien que j'ai trouvé mon repère. Avec un amoureux, deux enfants et un chien, c'est maintenant au tour de mon garage de dépanner! Et mon sous-sol sera certainement le refuge de nombreux projets inachevés de mes deux petits amours, qui à leur tour, chercheront un jour liberté et autonomie!


Les Entreprises Lachance
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le SPS recherche un trio de voleurs

Le SPS recherche un trio de voleurs
Les travailleuses en service de garde font monter la pression

Les travailleuses en service de garde font monter la pression
NOS RECOMMANDATIONS
Texto, boulot dodo…

Texto, boulot dodo…
Suspect recherché pour agression sexuelle

Suspect recherché pour agression sexuelle
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos Pizza fev 20
 
François Fouquet
Lundi, 24 février 2020
Viens donc te battre, on va régler ça!

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 21 février 2020
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 février 2020
La question des Premières Nations

Sylvie L. Bergeron
Lundi, 17 février 2020
Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke

JD 13 fev 2020
Zoo de Granby hiver 2019-20
Suspect recherché pour agression sexuelle Mardi, 18 février 2020
Suspect recherché pour agression sexuelle
Des travaux de dynamitage entraîneront la fermeture de la 410 Lundi, 17 février 2020
Des travaux de dynamitage entraîneront la fermeture de la 410
Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke Par Sylvie L. Bergeron Lundi, 17 février 2020
Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous