magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Nathalie Larocque Par Nathalie Larocque

Vendredi, 10 avril 2020

Petits conflits et confinement


Malgré une bonne dose de positivisme, une tonne de bonnes intentions et une quantité astronomique de patience, les parents et les enfants ressentent des émotions intenses incompatibles avec les autres membres de la famille. Que ce soit un trop plein d'énergie ou une grosse colère imprévue, chaque individu doit pouvoir s'exprimer et trouver des solutions dans un environnement agréable.

 Imprimer   Envoyer 

Trois semaines, 21 jours, 504 heures de confinement... Ces heures passées tous ensemble, en famille, sont de beaux moments pour profiter d'une vie familiale sans routine. C'est vrai que tout ce temps imposé semble idéal dans cette période où tout est arrêté. Mais...Il y a un mais! S'endurer n'est pas toujours si évident. Que ce soit dans la plus grande des maisons ou dans un appartement, les familles vivent des périodes où la proximité n'est pas toujours si agréable.

Malgré une bonne dose de positivisme, une tonne de bonnes intentions et une quantité astronomique de patience, les parents et les enfants ressentent des émotions intenses incompatibles avec les autres membres de la famille. Que ce soit un trop plein d'énergie ou une grosse colère imprévue, chaque individu doit pouvoir s'exprimer et trouver des solutions dans un environnement agréable.

Les disputes entre frères et sœurs semblent plus fréquentes, car ils sont constamment ensemble, plus aucune pause de garderie ou d'école. La meilleure façon de permettre à chacun de retrouver le sourire est de donner la chance à tous d'avoir un petit temps pour lui. Ce n'est pas le bon moment pour demander à l'aîné de s'occuper de son cadet, il peut bien faire ses trucs de grand seul, sans se voir imposer le plus jeune. De l'autre côté, il ne faut pas oublier les plus vieux, même s'ils peuvent s'occuper seuls, ils ont sûrement le goût eux aussi de passer du temps avec papa et maman. Un petit jeu de société entre grands alors que les petits s'occupent, ça peut aussi faire du bien.

Chacun son temps, chacun son coin, c'est l'essentiel pour permettre à tous de décompresser au besoin. Même si les membres d'une famille sont habitués à cohabiter, ces semaines sont d'une grande intensité car les habitudes de vie sont chamboulées, les petites sorties hebdomadaires n'existent plus et les amis ne sont plus là pour aider à tout désamorcer. Il faut donc tolérer que chacun ne puisse se supporter en tout temps et leur laisser à chacun leur intimité.

Quand la tension monte, les sorties extérieures peuvent être un bon moyen pour laisser sortir le trop plein d'énergie. Marcher, courir, danser, chanter, faire du vélo, de la trottinette, du patin, bref, sortir les lions qui sommeillent en eux pour que le retour dans la maison soit plus agréable. Ou sinon devancer l'heure du bain afin d'alléger les conflits et donner à chacun un petit répit : l'eau possède ce petit côté apaisant qui calme généralement même les bébés en pleurs. Même si les écrans ne doivent pas prendre trop de place dans nos vies, la télévision peut devenir une alliée. Laisser à chacun 30 minutes pour écouter son émission peut être la solution à un conflit.

À travers tous ces bouleversements, il ne faut surtout pas s'oublier, nous, les parents. Avez-vous fait quelque chose pour vous aujourd'hui ? Pas question de ménage, mais bien un loisir qui vous apporte du bien-être. Même si c'est difficile de trouver un temps pour nous avec les enfants qui sont parfois exigeants, il nous faut un petit temps d'arrêt pour s'occuper et ne pas avoir l'impression que nos journées perdent de leur sens. Se donner des défis chaque jour peut représenter une belle façon de s'occuper tout en s'amusant : écrire une page ou un poème; lire un chapitre; jouer à un nouveau jeu de société; découvrir de nouveaux groupes musicaux; apprendre une nouvelle danse... Les possibilités sont infinies, il suffit de penser à nous pour avoir ensuite plus de patience et de temps pour les autres.

Les heures, les journées et les semaines se suivent et s'enchainent; les parents et les enfants devront continuer cette cohabitation intense sans école et garderie pour encore plusieurs semaines. Il faut cesser de penser à ce que nous avions avant et gérer ce que nous avons maintenant. Restons positifs et zen. Apprécions tous les moments, même les plus difficiles qui nous rappellent que nos enfants, eux, continuent à grandir et s'amuser. Les conflits font partie de la vie, de son apprentissage, il suffit de se laisser de l'espace pour s'exprimer.


Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Réflexions, sculpture et confinement

Réflexions, sculpture et confinement
La patrouille verte reprend du service

La patrouille verte reprend du service
NOS RECOMMANDATIONS
STS: Une carte rechargeable maintenant disponible

STS: Une carte rechargeable maintenant disponible
La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais

La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cordonnerie Tremblay mai20
 
François Fouquet
Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.

Claude Hébert
Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort

Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

Jérôme Blais
Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!

Daniel Nadeau
Mercredi, 27 mai 2020
Le sens des mots : on ne sait jamais

JD 18 mai 2020
Cocours Éditions du Journal Maison Propre juin 2020
Une Sherbybox pour papa...et au profit de la Fondation du CHUS Mardi, 26 mai 2020
Une Sherbybox pour papa...et au profit de la Fondation du CHUS
Coronavirus et libertés individuelles Par Me Michel Joncas Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles
L’ABC de la nutrition à l’effort Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous