Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Sylvie Roy Par Sylvie Roy

Jeudi, 19 juillet 2018

« C’est pas juste! »


Rivalité dans la fratrie

 Imprimer   Envoyer 
Généralement, la venue d’un bébé peut susciter chez l’aîné un sentiment de jalousie tout à fait normal. - Sylvie Roy (Photos magicmaman.com et Pinterest)

Plusieurs raisons peuvent mener à une rivalité entre frères et sœurs. Ceux parmi vous qui sont parents ou qui ont connu la fratrie ont déjà entendu des phrases de ce genre : « Tu préfères mon frère! », « Tu aimes mieux ma sœur que moi! », « Tu lui en as donné plus qu'à moi! ». Généralement, la venue d'un bébé peut susciter chez l'aîné un sentiment de jalousie tout à fait normal. Le sentiment de se faire « voler » sa place au sein de la famille fera en sorte que ce dernier aura besoin d'une attention particulière.

Évidemment, encourager notre enfant à participer aux préparatifs pour la venue du nouveau-né et de l'impliquer dans les soins à lui procurer est fortement suggéré. Est-ce suffisant pour atténuer le sentiment de jalousie? La plupart du temps, la rivalité se fera ressentir après les six mois de vie du bébé, c'est à cet âge qu'il devient un peu plus actif et réclame davantage de soins et d'attention de la part des parents. En tant que parents, nous désirons créer un climat harmonieux entre nos enfants, la rivalité peut tout de même s'installer entre eux et nous voulons éviter que celle-ci devienne malsaine.

Face aux plaintes d'injustice de nos enfants, nous cherchons à être égalitaires et essayons de leur fournir des explications et des argumentations. Il semblerait qu'il faudrait cesser de vouloir être égalitaires et de répondre davantage aux besoins particuliers de chacun d'entre eux. Mais j'en conviens, cela n'est pas toujours facile à mettre en pratique.

Entrée en jeu de votre animal

Après l'arrivée du nouveau-né, votre animal sera là pour prodiguer son affection et son attention à l'aîné. Ce dernier devient plus dépendant à la naissance d'un nouvel enfant et il est probable qu'il développe une relation plus affective avec son animal et ait envie de le prendre comme confident, c'est peut-être déjà le cas. L'animal lui rendra bien ses attentions.

Votre enfant peut prendre de soin de son animal, confiez-lui certaines responsabilités, il apprendra à bien s'en occuper et indirectement à reconnaître les besoins du bébé. Le sentiment de jalousie sera par le fait même atténué.

Vous pouvez prendre l'animal en exemple et discuter avec votre enfant des sentiments qu'il peut éprouver depuis l'arrivée du nouveau-né. Encouragez-le à exprimer ses propres sentiments. Il est donc très important de porter attention à ses propos et de sécuriser votre aîné face à ce qu'il vit.

Si vous n'avez pas d'animal avant l'arrivée du poupon, ce serait peut-être le bon moment d'en adopter un... à vous de voir si un animal pourrait devenir votre allié dans votre nouvelle situation familiale.

Sylvie Roy, Zoothérapeute


Hyundai Sherbrooke juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Écrire son histoire…

Écrire son histoire…
Travailleuse de rang: semer le bien-être

Travailleuse de rang: semer le bien-être
NOS RECOMMANDATIONS
Un été tourmenté. Et pourtant…

Un été tourmenté. Et pourtant…
Marcher Compostelle...en Estrie

Marcher Compostelle...en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
François Fouquet
Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur

Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Daniel Nadeau
Mercredi, 29 juillet 2020
Écrire son histoire…

Jérôme Blais
Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan

Yves Nantel
Mardi, 28 juillet 2020
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux

Jacinthe Dubé 21 juillet 20
Zoo voyage autour du monde 2020
Marcher Compostelle...en Estrie Vendredi, 31 juillet 2020
Marcher Compostelle...en Estrie
La stabilité de l'élan Par Jérôme Blais Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan
Écrire son histoire… Par Daniel Nadeau Mercredi, 29 juillet 2020
Écrire son histoire…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous