magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Étude sur la Rivière Saint-François: le couvert de glace ne devrait pas causer de problème, advenant une crue des eaux.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 22 octobre 2014

La Fête des récoltes à Sawyerville



 Imprimer   Envoyer 

Plus de 300 personnes ont profité du congé de l'Action de grâce pour souligner la Fête des récoltes à Cookshire-Eaton, secteur Sawyerville, dont 140 pour le repas du midi.

Pour l'occasion, les organisateurs, Chantal Bolduc en tête, ont préparé tout un programme d'activités pour apprécier l'abondance de la nature, a-t-elle fait remarquer. En remerciement au Dr Lowry qui a fait don de son terrain à la Ville, on lui a remis une plaque souvenir. Expositions, charpente de bois à colombage (timber frame), conférences, cueillette et atelier de mise en conserve ont meublé la journée.

Après avoir souhaité la bienvenue et souligné l'importance de la Fête des récoltes, Mme Bolduc a cédé la parole à Noël Landry, maire de la municipalité. Il rappelait la générosité du Dr Lowry qui a fait don de son lot pour des activités communautaires. Quelque 45 000 $ ont été investis pour réaliser le terrain de balle et le jardin/verger qui, à sa première année de production, a bien rendu. M. Landry a remis aux jardiniers d'une voiturette dirigeable avec porte-outils pour faciliter leur travail.

Au jardin, lors d'une présentation protocolaire, le Dr Lowry a reçu des mains d'Yvon Roy, maire suppléant et de M. Landry, maire, une plaque souvenir exécutée par Robert Péloquin, en gage de remerciement. Profitant de l'occasion, Mme Bolduc a procédé au dévoilement de l'affiche réalisée par Amanda Busher, officialisant le nom Jardin du Dr Lowry. Cette pancarte relate l'amour que le Dr Lowry portait au potager.

Plusieurs intervenants ont parlé de leurs expériences et des connaissances qu'ils ont voulu transmettre. Ferme Horti-plus présentait une gamme de courges tandis que Réjeanne Marcoux démontrait qu'on peut conserver des aliments à peu de frais. La Coopérative de solidarité Cultur'Innove survolait le monde de l'agroforesterie et des cultures émergentes telles celles des plantes médicinales et des petits fruits entre autres. Jacqueline Hyman, secrétaire du Musée Eaton Corner, avait sorti des artefacts des temps passés et ses voisines tressaient l'ail, autre technique ancestrale. Chantal Parent exposait des produits d'herboristerie, thérapies qui ont soulagé et soulagent encore bien des maux. Le miel de la Ferme D'Orée fait toujours fureur là où il est présenté, tout comme les pommes de la Ferme la Généreuse. Des bénévoles ont expliqué le fonctionnement du jardinage collectif. Un atelier de germination a su intéresser les visiteurs. Au jardin, Brian Creelman a proposé ses semences tandis que Denis Bergeron vendait les fameuses grelinettes, outils essentiels en horticulture. Et pour les enfants, maquillage et fabrication de poupée de maïs leur ont procuré bien du plaisir.

Une dizaine d'ouvriers ont monté un abri pour remiser l'outillage. Préparées de longue main, les poutres avaient été façonnées et enduites d'une protection à base d'huile de lin. Elles ont été assemblées avec des chevilles de bois sous l'oeil attentif de Marc Nault, l'instigateur du projet, Steven St-Cyr, ingénieur, aidés de bénévoles des premiers jours, Daniel Hurdle, Claude Thibodeau et Jacques Campeau. Cette technique de construction permet des assemblages d'une grande résistance tout en utilisant moins de billots.

Passionné pour dix, Yvan Perreault, lors de l'atelier sur les arbres à noix, a fait visiter en images et en informations la forêt avec une autre lorgnette. Champignons, petits fruits et noix en tout genre peuvent assouvir les appétits les plus robustes tout en donnant aux aliments des saveurs uniques. Pendant une courte randonnée, il a montré qu'il y avait abondance de ces plantes. De son côté, Elsa Poulin de la Coop de solidarité Cultr'Innove a décrit les cultures forestières en émergence. La liste des petits fruits émergents ne cesse de s'allonger: argousier, camérisier, aronia, arbres à noix et champignons mériteraient d'être produits en plus grande quantité. La Coopérative offre des services-conseils à ceux qui désireraient se lancer dans ce genre d'entreprise. Pour inaugurer la Fête des récoltes, Réjeanne Marquis a donné à 7 personnes un atelier sur la conservation des aliments. Chaque année, Mme Marquis empote quelque 1 000 pots, tant en confiture qu'en marinades sans oublier les légumes et certains fruits. Organisation du travail, stérilisation et méthode de mise en conserve ont démystifié cet art pour le plus grand plaisir des participants.

Tout un succès que cette première activité!, confie Mme Bolduc, quand, manquant de spaghetti pour le dîner, elle a mentionné que c'était un heureux problème.



  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Apprécier quoi, au juste?

Apprécier quoi, au juste?
Est-ce un problème que je peux changer ?

Est-ce un problème que je peux changer ?
NOS RECOMMANDATIONS
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!

Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!
Briser les barrières culturelles dans trois provinces

Briser les barrières culturelles dans trois provinces
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 janvier 2018
La vie, la scène

Econosports
Lundi, 22 janvier 2018
Les nombreux avantages du ski de fond

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Bedon & bout'chou
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ? Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 janvier 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible? Par Alexandre Dagenais Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous