magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 24 septembre 2014

La Ferme Decubber et fils à Weedon


Publireportage

 Imprimer   Envoyer 

Arrivée de Belgique il y a quelque 35 ans, la famille Decubber cherchait un endroit où vivre des fruits de la terre. Ils ont choisi de s'établir sur 400 acres de terrain sur le chemin Paré à Weedon, à cheval sur la rivière au Canard.

En 1979, ils produisaient du lait. L'entreprise a changé sa vocation en 1994 pour se consacrer à l'élevage des Simmental.

Éric Decubber et sa conjointe Lyne Campagna élèvent quelque 65 vaches reproductrices pour renouveler, au fil du temps, son troupeau de pur-sang full blood. Il vise aussi le marché de la Fleckvieh, Simmental suisse alémanique, dont l'arbre généalogique remonte en 1879. Il s'agit d'une race solide et aux fesses plus charnues. Elle est maternelle. Pour l'exemple, M. Decubber en présentait une qui allaite trois orphelins.

Son bétail est destiné a la vente pour la reproduction et les veaux d'embouche. Il en élève aussi pour produire des F1, qui, accouplées à un taureau Angus ou Hereford, répondront à des qualités spécifiques recherchées par les acheteurs, entre autres.

Pour M. Decubber, la santé et la conformation des bovins de son troupeau priment. « Je cherche des animaux qui ont de bonnes pattes et qui ont une bonne longévité de vie », annonce-t-il. Pour prouver ses dires, il en cible une âgée de 16 ans qui a vêlé 14 fois. « En conservant mes reproductrices longtemps, c'est plus rentable que d'avoir à les remplacer aux 3 ou 4 ans », convient-il.

L'éleveur expédie principalement son bétail à l'encan de Sawyerville où se tiennent deux types de transactions, l'une pour les animaux de réforme et l'autre, spécialisée dans les veau d'embouche. M. Decubber se réjouit de la hausse des prix après des années «de vaches maigres».

Ardent défenseur de la cause de l'agriculture et de l'élevage territoriaux, Éric Decubber insiste sur l'importance d'occuper le territoire, de conserver le patrimoine et de voir à la revitalisation de sa communauté. Fort de ses valeurs, il a siègé sur le C.A. de l'UPA du HSF. Membre fondateur du syndicat de la relève agricole dans les années 80, il en a été administrateur et président.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs

La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs
Délit de fuite après un accident, elle souffle plus de 2 fois la limite permise

Délit de fuite après un accident, elle souffle plus de 2 fois la limite permise
NOS RECOMMANDATIONS
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Voter autrement pour gouverner autrement…

Voter autrement pour gouverner autrement…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Citoyen de demain du Salésien Lundi, 17 septembre 2018
Citoyen de demain du Salésien
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 19 septembre 2018
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous