107.7 sondage mars 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
AFFAIRES
Affaires
Entreprises d’ici
107.7 sondage mars 2019
AFFAIRES / Affaires
Daniel Rancourt Par Daniel Rancourt
drancourt@estrieplus.com

Vendredi, 18 avril 2014

Une troisième cohorte de Femmes aux sommets voit le jour à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 

La troisième cohorte sherbrookoise de Femmes aux sommets a été présentée, aux médias et aux différentes participantes le jeudi 17 avril.

Ce projet met en scène des marraines issues de différents milieux qui acceptent généreusement d'introduire un duo de femmes d'ici ou d'ailleurs afin de leur faire découvrir diverses instances de notre société. Cette année, 9 marraines et 18 participantes font partie de l'aventure.

  • Jocelyne Lebel, conseillère en développement de carrière (participation : 2012, 2013, 2014) jumelée avec Esme Dardere (Turquie) et Noémi Bélanger-Roberge (Canada)
  • Annie Godbout, conseillère municipale et consultante ventes/marketing chez Lubie (participation : 2012, 2014) jumelée avec Majida M'Seffar (Maroc) et Maryvonne Legé (France-Canada)
  • Vicki May Hamm, mairesse de Magog (participation : 2013, 2014) jumelée avec Andrea Arguello (Colombie) et Mélanie Lemay (Colombie-Canada)
  • Marie-Claude Lunardi, directrice générale adjointe aux affaires éducatives (participation : 2013, 2014) jumelée avec Sandra Godoy (Chili) et Rosalie Noel Haba (Guinée)
  • Christiane Carle, directrice générale du CIME (participation : 2014) jumelée avec Amira Kadi (Algérie) et Arianne Paré (Canada)
  • Zuleica Marciano, conseillère en gestion chez Pro-Gestion Estrie (participation : 2014) jumelée avec Lynda Nava (Venezuela) et Faizuly Valbuena (Colombie)
  • Line Martin, présidente régionale du réseau de femmes d'affaires du Québec/PDG chez Coordination LMG (participation : 2014) jumelée avec Elvia Acosta (Pérou) et participante à confirmer
  • Mercedes Becerra, propriétaire/présidente de l'Agence de voyages Mercedes (participation : 2014) jumelée avec Erika Vega (Colombie) et Yasmileth Mateus (Colombie)
  • Christine Ouellet, conseillère municipale/agronome consultante chez Sol-éco (participation : 2014) jumelée avec Suzanne Taylor (Canada) et Dominique Gaillard (France)

 

D'anciennes participantes témoignent de leur expérience

Autant les marraines que les participantes des cohortes précédentes s'entendent pour dire que Femmes aux sommets est une expérience enrichissante durant laquelle des professionnelles de différents domaines se montrent solidaires en partageant leurs connaissances et leurs conseils. La participante Marie Nyemba, de la 2e cohorte (2013), et sa marraine Roxana Giraldez, commissaire à l'exportation et coordonnatrice chez Carrefour Québec International, témoignent :

« Des obstacles, j'en ai vécus depuis mon arrivée au Québec! Mais je suis fière du chemin que j'ai parcouru et j'occupe maintenant un poste qui correspond à mes aspirations. Il me tient donc à coeur de mettre à profit mon expérience et de partager aux femmes d'ici et d'ailleurs tout ce que la vie m'a appris. » - Roxana Giraldez.

« Avoir une marraine ou être jumelée, c'est un peu comme avoir une grande soeur. On a quelqu'un d'expérience qui nous donne des informations pertinentes pour éviter de se lancer dans la vie active aveuglement, ou tout simplement quelqu'un qui nous veut du bien. Aujourd'hui, je repars avec des idées, des conseils et une envie de me lancer en affaires. » - Marie Nyemba.

Plus que des conseillères, les marraines, accessibles et inspirantes, deviennent de réels modèles pour les participantes. Même son de cloche avec la 1re cohorte (2012), comme nous le rapportent la participante Mouna Hafirassou et sa marraine, Jocelyne Lebel, conseillère en développement et formatrice agréée :

« Le réseau que t'offre la marraine en analysant tes objectifs, en te donnant des suggestions et le fait d'assister avec elle à des conseils d'administration où on peut voir de près les réunions, la façon de faire et la prise de décision, c'est extrêmement enrichissant. » - Mouna Hafirassou.

« Ma carrière est comme celle de nombreuses femmes, c'est-à-dire parsemée de bonds en avant qui m'ont permis d'arriver là où je voulais. Je suis fière d'avoir réussi à bien vivre la conciliation travail-famille tout en menant une carrière atypique qui me permet d'utiliser mes talents au bénéfice des personnes pour qui et avec qui je travaille. Et j'espère sincèrement être utile aux participantes que vous me confiez depuis les trois dernières années », témoigne Jocelyne Lebel.


Jean-Pierre Beaudoin conférence avril 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Valcourt 2030 – innover collectivement

Valcourt 2030 – innover collectivement
Près de 4,6 M $ pour les projets de 19 organismes

Près de 4,6 M $ pour les projets de 19 organismes
NOS RECOMMANDATIONS
La plus grande richesse du Québec

La plus grande richesse du Québec
Inondations: la pluie prévue ce week-end inquiète

Inondations: la pluie prévue ce week-end inquiète
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
RÉAL BÉLAND concours avril 2019
Rythme FM sondage mars 2019
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 21 mars 2019
Le commerçant, la garantie et vous …

Jacinthe Dubé 17 avril 2019 2019
La plus grande richesse du Québec Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec
Toyota Yaris à hayon 2020 Mardi, 16 avril 2019
Toyota Yaris à hayon 2020
Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon Par Cynthia Dubé Lundi, 15 avril 2019
Jouvence investit 1,7 M$ pour un nouveau pavillon
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous