La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 7 octobre 2015

Demande de carrière à Ascot Corner



 Imprimer   Envoyer 

La demande de modification du règlement 603 par l'entreprise Excavation M. Toulouse, visant à permettre l'exploitation d'une carrière sur le site actuel à Ascot Corner, mourra vraisemblablement de sa belle mort.

C'est sans surprise que 79 citoyens sur une possibilité de 198 habilités à signer, pour le secteur concerné, ont apposé leur nom sur le registre. Un nombre de 34 signatures était nécessaire pour accéder à la seconde étape soit d'aller en référendum sur le projet de règlement 603 intitulé Règlement numéro 436 afin d'ajouter dans l'usage permis pour la zone RU-2, le sous-groupe «carrière».

La mairesse d'Ascot Corner, Nathalie Bresse, mentionne sans hésitation que le projet sera annulé dès la prochaine séance du conseil municipal, qui était prévue lundi dernier. « Il y a une résolution qui va se préparer pour lundi et qui dira qu'on ne va pas en référendum. » Mme Bresse s'est montrée guère surprise du résultat. « Je ne suis vraiment pas surprise. On s'en doutait. C'est tellement pas une surprise que je ne suis pas déçue. C'est un peu plate pour M. Toulouse, mais on a déjà une carrière à Ascot Corner. »

Quant à l'achat d'un terrain communément appelé «le pit à Toulouse» situé aux abords de la route 112, tout indique que la municipalité serait sur le point d'en faire l'acquisition, selon le montant prévu de 150 000 $. « On a eu les résultats d'analyse du sol pour voir s'il était contaminé ou s'il y avait une problématique et tout est correct. Pour l'instant, tout ce que nous avons ce sont des ententes verbales. On va procéder à la signature prochainement », d'exprimer Mme Bresse.

La municipalité souhaite y construire le garage municipal et consacrer une petite zone au développement industriel. Cependant, les autorités devront se pencher sur la façon de donner un accès direct du site à la route 112.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
« Je suis content de la performance des gars »

« Je suis content de la performance des gars »
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

L’enfant, un enseignant pour l’adulte!
NOS RECOMMANDATIONS
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville!

«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque

Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
Toyota Rav4 2019 Mardi, 11 décembre 2018
Toyota Rav4 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous