magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Deux fraudeurs recherchés par le SPS
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Geneviève Kiliko Par Geneviève Kiliko

Mercredi, 28 octobre 2015

«Au commencement était la voix» avec Eve-Marie Roy


Guérir un peu plus loin...

 Imprimer   Envoyer 

À travers le monde, les cultures traditionnelles ont développé leurs récits mythologiques de la création de l'Univers : la voix et le souffle en étaient toujours les principaux éléments. Les textes celtes sacrés évoquent Trois Cris qui firent éclater l'Oeuf du Monde. La voix serait un outil précieux pour nous aider à retrouver une certaine unité. Eve-Marie Roy, chanteuse, poétesse, peintre, a découvert sa voix à l'âge de 17 ans. Alors qu'elle éprouvait des difficultés avec sa gorge, elle a séjourné dans la nature pendant plusieurs mois. Elle en a profité pour chanter, ayant fermement l'intuition que sa voix pourrait panser ses souffrances de cette manière. Ce fut le début d'une longue investigation vers la guérison par le son et par la voix. Aujourd'hui, Eve-Marie Roy offre des ateliers afin d'aider les gens à libérer leurs voix, et ce, par le biais de la danse, des chants sacrés, et de la nature. Elle donnera d'ailleurs une fin de semaine intensive d'un atelier se nommant « Atelier de la danse des cinq éléments » à Sutton, au cours du mois de décembre, à l'Auberge du Renouveau.

La nature, le son, la voix : indissociables éléments

Assise sur les bancs du cégep, Eve-Marie Roy se questionnait profondément sur les raisons pour lesquelles elle ne connaissait rien de la planète, rien de la nature en elle-même. « Pourquoi n'ai je pas été présenté aux connaissances de mon environnement immédiat? Les arbres, la terre, les fleurs, toutes ces choses étaient un mystère pour moi... », affirme-t-elle. Ne trouvant pas ces réponses dans les institutions scolaires, elle décida de trouver ces réponses elle-même en vivant des expériences dans la nature. À 17 ans, elle partit vivre en forêt et eut l'intuition profonde que le chemin de la guérison de sa voix passerait sans doute par là. « Je me suis mise à chanter en focalisant sur la beauté de la nature. Je souhaitais exprimer à cette beauté la reconnaissance que j'avais pour elle. Cette expérience vécue à l'adolescence fut la première étape de la guérison par le son et la voix. C'est de cette façon que j'ai vraiment appris à chanter, en entrant en résonnance avec la nature. »

La nature et le son sont indissociables, et cette connaissance remonte graduellement à la surface en Occident. « Cette connaissance est remise à l'honneur et renouvelée par des enseignants contemporains dans un langage adapté à notre civilisation occidentale et moderne. Toute la manifestation cosmique commence par le Son primordial incréé. Tous les autres éléments qui composent la structure de l'univers sont un dérivé vibratoire du son, jusqu'à ce que nous en arrivions à la fréquence vibratoire la plus dense, l'élément terre. L'univers entier tourne autour d'une grande symphonie cosmique de pulsation vibratoire qui émane de la divine Octave directrice à partir de laquelle tout est recréé... La maladie n'est qu'une perte de fréquence des systèmes corporels et rétablir la tonalité signifie retrouver le bien-être et l'harmonie. »

La quête vers une voix plus libre...

Eve-Marie Roy a parcouru quelques pays où elle a eu l'occasion de rendre sa voix plus libre. Elle est allée au Pérou, à Hawai, à Bali, etc. Ces voyages ont été très bénéfiques dans sa quête de liberté au niveau vocal. « Lorsque les gens sont en contact avec quelqu'un qui a une voix plus libre, ça les aide eux-mêmes à se libérer et à entrer dans leur humanité. Pour les femmes, ça leur permet de toucher à un aspect de leur féminité, car les femmes ont beaucoup de blessures à ce niveau-là. », mentionne Eve-Marie Roy.

Suite à ces expériences de voyage, Eve-Marie Roy prendra la décision d'aller à l'école de la chanson de Granby, accompagnée par Marie-Claire Séguin. « Cette expérience a été un autre virage au niveau de la guérison par le son. Je me suis mise à composer des chansons basées sur l'urgence d'exprimer ce qui était insoutenable dans mon corps émotionnel, dans mon corps de souffrance. Je composais sur des sujets comme le viol, la prostitution, la mort, les peines d'amour, l'inquisition, les sorcières, etc. J'ai vraiment vécu une thérapie profonde. Au cours de cette formation, j'ai pleuré pendant 3 mois et jusqu'à la fin de l'année scolaire, je n'étais pas capable de m'accompagner au piano tellement mes mains tremblaient. Ça venait chercher toutes mes mémoires de petite fille lorsqu'on se moquait de moi à l'école, on me lançait les ballons de soccer sur la tête parce que j'étais trop sensible... Suite à cela, je suis revenue à mes anciens amours, les sons sacrés. »

Les objectifs de ces ateliers

« Apprendre à chanter, c'est accepter de guérir son corps émotionnel... Nous avons le droit d'être sensible et de le démontrer. », affirme Eve-Marie Roy. « Les gens disent souvent qu'ils n'ont pas une belle voix, c'est tellement un mensonge. Tout le monde a une voix extraordinaire. Ce qui empêche de développer sa voix, c'est tout l'héritage transgénérationnel. Lorsque quelqu'un a subi des traumatismes et beaucoup de souffrance, ça se ressent fortement dans la voix », reprend-elle.

Dans ses ateliers, Eve-Marie Roy crée des espaces où les gens peuvent chanter en toute liberté : pas de jugements, pas de façon de chanter préétablie. Elle travaille beaucoup au niveau de la reconnexion avec les ancêtres, par exemple avec les sonorités amérindiennes, qui font partie intégrante du territoire au Québec. « Ces genres de chants permettent de sortir de la linéarité établie par notre société occidentale. Ça nous sort de la personnalité dans laquelle nous sommes figées. Lorsque je donne ces ateliers, des gens viennent me voir en me disant qu'ils n'auraient jamais pensé avoir la capacité d'entrer dans de tels espaces avec leurs voix. »

La danse des 5 éléments

Lors d'un séjour à Bali, Eve-Marie a fait un atelier avec une femme extraordinaire du nom de Malaika Darville : l'atelier de la danse des 5 éléments. En s'inspirant de cet atelier, Eve-Marie l'a adapté afin d'aider les gens à ouvrir leurs voix. « Je vais chercher toute sorte de musique à travers le monde, et les gens peuvent avoir accès à différentes traditions, différents rythmes. À travers cette danse, l'activation du corps et de la respiration libèrent les rigidités qui peuvent habiter le corps physique. Je chante beaucoup avec les gens afin de créer un espace sécuritaire pour tout un chacun. C'est un bon démarrage pour déverrouiller le corps, ouvrir l'esprit et de ce fait, ouvrir les possibilités au niveau de la voix... »

Des projets pour l'avenir...

À long terme, Eve-Marie voudrait accompagner des gens dans une guérison émotionnelle par la voix qui pourrait prendre plusieurs formes. Pas dans un but de performance, bien sûr, mais dans l'objectif d'accepter d'être vu et de se reconnecter avec sa sensibilité, de dénouer la voix.

Eve-Marie Roy organisera un atelier de 2 jours au cours du mois de décembre, atelier de la danse des 5 éléments, à l'Auberge du Renouveau à Sutton. Au menu : comment se mettre à nu, accepter d'être vu, se connecter aux archétypes qui nous habitent, et plus encore...

Pour en savoir davantage sur Eve-Marie Roy, sur ses activités, si vous êtes intéressés par cette fin de semaine ou si vous désirez entendre ses compositions musicales, rendez-vous sur son site Web

Lorsque la mémoire était la seule écriture, l'homme chantait. Lorsque l'écriture naquit, il baissa la voix. Lorsque tout fut mis en chiffres, il se tut.

Robert Sabatier

Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un soutien financier bienvenu pour la CDEC de Sherbrooke

Un soutien financier bienvenu pour la CDEC de Sherbrooke
Marc Déry : L'Atterrissage

Marc Déry : L'Atterrissage
NOS RECOMMANDATIONS
Vent de renouveau au Zoo de Granby

Vent de renouveau au Zoo de Granby
Comment sauver du temps à l’épicerie

Comment sauver du temps à l’épicerie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Comment sauver du temps à l’épicerie Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 9 août 2019
Comment sauver du temps à l’épicerie
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Vent de renouveau au Zoo de Granby Par Daniel Campeau Samedi, 10 août 2019
Vent de renouveau au Zoo de Granby
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous