Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Le SPS cherche à identifier un individu
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ÉDUCATION / Éducation
Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

Lundi, 23 octobre 2017

La valeur ajoutée des enseignants-ressources au secondaire



 Imprimer   Envoyer 

Chaque école secondaire de la CSRS a un plan précis pour veiller à la réussite de ses élèves. Plusieurs aspects de ce plan sont méconnus, comme les services des enseignants-ressources. Leur rôle est pourtant très signifiant auprès des élèves en difficulté. Annie Cartier et Marie-Hélène Genest, toutes deux enseignantes-ressources à l'école secondaire de la Montée, nous le font découvrir.

L'élève avant tout
Le travail de l'enseignant-ressource, bien qu'il varie d'une école à l'autre, est essentiellement d'optimiser le potentiel des élèves en difficulté. Un support rapide est apporté dès le début de l'année scolaire aux élèves qui ont besoin d'un suivi. Plusieurs fois par cycle, les enseignants-ressources de l'école de la Montée (pavillons Saint-François et Le Ber) rencontrent ces élèves. Quoique le suivi se fasse surtout en classe, il n'est pas rare que l'enseignant-ressource varie ses méthodes d'intervention en apportant une aide plus individuelle ou en accompagnant des élèves en sous-groupes. En fait, les moyens utilisés par l'enseignant-ressource sont multiples et variés, ils sont adaptés aux besoins de l'élève.

Fortes de leurs huit et cinq années d'expérience respectives en tant qu'enseignantes-ressources, Annie Cartier et Marie-Hélène Genest s'entendent pour dire que leur travail en est un d'adaptation. Pour offrir une véritable différenciation, elles proposent des stratégies et différents outils qui correspondent au style d'apprentissage de l'élève, à ses intérêts et à ses besoins, tout cela dans le but de faciliter les processus d'apprentissage. « Le plus important demeure le lien de confiance que l'on tisse avec l'élève. C'est grâce à ce lien que les apprentissages seront possibles », mentionne Annie Cartier. Plus l'enseignant-ressource connaît l'élève, plus il peut anticiper ses besoins, ses craintes, ses prochains défis. C'est pour cette raison qu'un portrait global de l'élève doit être dressé dès les premières semaines de l'année scolaire.

Apprendre à s'organiser
À l'école de la Montée, une des façons efficaces de soutenir l'élève est de lui offrir des ateliers et des outils méthodologiques. Être organisé n'est pas inné chez de nombreux élèves. En structurant sa vie scolaire, l'élève peut souffler. Suivre le rythme. Entre autres, passer de la sixième année du primaire à la première secondaire n'est pas toujours facile. C'est une grosse période d'adaptation. L'enseignant-ressource facilite cette transition. En première secondaire, un des objectifs est d'amener l'élève à s'organiser. On lui montre alors à utiliser son agenda et sa pochette de devoirs correctement ainsi qu'à développer des stratégies de base en lien avec l'étude, la résolution de problèmes, la lecture, etc. « Ce sont des stratégies applicables partout et qui renforcent les capacités de l'élève », précise Annie Cartier.

Ainsi, le but n'est pas seulement d'aider l'élève à réussir ses évaluations, mais bien d'aider l'élève à construire des méthodes de travail efficaces. Ce que l'enseignant-ressource offre à l'élève, c'est en quelque sorte une boîte à outils dans laquelle l'élève apprend tranquillement à fouiller.

Un travail d'équipe axé sur l'élève
Une autre tâche de l'enseignant-ressource consiste également à soutenir l'enseignant. Il peut par exemple proposer différentes approches pédagogiques ou modifier du matériel pour mieux répondre aux défis des élèves ciblés. Le travail d'équipe est crucial en matière de réussite des élèves. La direction de l'école, les enseignants, les enseignants-ressources ainsi que tous les autres intervenants pouvant venir en aide aux élèves (psychoéducateur, psychologue, éducatrice spécialisée, intervenante en travail social, etc.) ont tous à cœur de faire progresser l'élève. « Tous ensemble, on se complète avec un objectif très précis : la réussite de l'élève », affirme Marie-Hélène Genest. Entre autres, la collaboration demeure essentielle pour réguler les apprentissages de l'élève ; pour connaître le chemin qu'il a parcouru. L'enseignant-ressource et ses collègues peuvent alors amener l'élève à réfléchir aux stratégies dont il se sert et à observer celles qui fonctionnent. Lorsque l'enseignant-ressource observe les derniers résultats de l'élève, c'est un moment propice pour souligner ses belles réussites et pour l'encourager. Il s'agit aussi d'un temps idéal pour évaluer la progression globale, réorganiser et réajuster les apprentissages et les méthodes de travail et, enfin, pour prévoir les prochaines étapes à franchir.

En tout, le point de mire de l'enseignant-ressource demeure de faire vivre à ses élèves des réussites. Elles sont précieuses, même si elles ont parfois l'apparence d'une goutte d'eau dans la mer. Annie Cartier se rappelle d'ailleurs la fois où un élève lui a dit, aux termes de plusieurs heures d'accompagnement: « C'est la première fois que je lis un roman au complet. » Ce qui marque, c'est la fierté, la surprise dans les yeux de l'élève. Le fait qu'il se soit épaté lui-même. Marie-Hélène Genest voit aussi régulièrement l'estime de soi des élèves monter en flèche. Elle nous parle d'une élève dysorthographique qui vivait des échecs importants et qui, grâce à un suivi régulier, a appris à utiliser ses outils et à étudier. Pour l'élève, les résultats obtenus par la suite étaient inespérés. « On a réussi à ce qu'elle ait confiance en elle. Elle a compris qu'elle était capable », raconte Marie-Hélène Genest. Pour l'élève comme l'enseignant, les histoires de réussites sont plus que valorisantes et elles justifient amplement la présence essentielle de l'enseignant-ressource auprès des élèves.


Hyundai Sherbrooke juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés''

L'urgence de l'Hôtel-Dieu certifiée ''Amie des aînés''
Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes

Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes
FQDC Campagne corporative aout 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance

Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance
Une édition virtuelle du prestigieux Prix Orford Musique

Une édition virtuelle du prestigieux Prix Orford Musique
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

FTMS 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 5 aout 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 5 août 2020
Derrière le décor d’un chroniqueur ordinaire…

François Fouquet
Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur

Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Jacinthe Dubé 21 juillet 20
Zoo voyage autour du monde 2020
Travailleuse de rang: semer le bien-être Par Anita Lessard Samedi, 1 août 2020
Travailleuse de rang: semer le bien-être
Sherbrooke nommée partenaire de l'année par Patinage de vitesse Canada Jeudi, 30 juillet 2020
Sherbrooke nommée partenaire de l'année par Patinage de vitesse Canada
Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance Mardi, 4 août 2020
Une clinique de dépistage à bord d'une ambulance
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous