magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
FAMILLE
Parents 101
Animaux de compagnie
Restaurant Auguste
FAMILLE / Parents 101
Caroline Caouette Par Caroline Caouette

Jeudi, 9 novembre 2017

Un symptôme chez l’enfant, ne vous inquiétez pas tout de suite!



 Imprimer   Envoyer 
Saviez-vous que, chez l’enfant particulièrement, il n’est pas rare qu’un symptôme psychologique apparait de façon transitoire et qu’il peut même être important pour la santé mentale du tout-petit?

La tendance actuelle est à promouvoir le bonheur, l'harmonie, la santé physique et psychologique. Malgré la légitimité de ce courant, cette tendance amène parfois l'hypervigilance pour s'assurer d'un bien-être constant et total.

Hypervigilance implique à certains moments que chaque petit symptôme est scruté à la loupe et génère une mobilisation pour enlever ce symptôme, qui dérange! Les enfants sont bien entendu sous cette même loupe. Les parents veulent leur bien-être complet, donc la tolérance à un dérèglement s'en voit diminuer.

Saviez-vous que, chez l'enfant particulièrement, il n'est pas rare qu'un symptôme psychologique apparait de façon transitoire et qu'il peut même être important pour la santé mentale du tout-petit? En effet, l'apparition de symptôme chez l'enfant peut être tout à fait normale à cause de son immaturité psychique. N'ayant pas encore la capacité de nuancer les situations de stress vécues, de se rassurer par lui-même face à ce qui se passe, la psyché utilise des mécanismes d'adaptation pour recréer une homéostasie interne.

Par exemple, si l'enfant se sent concerné dans un conflit entre les parents, mais ne comprend pas pourquoi, cela provoquera une tension interne et un ou des symptômes apparaitront pour recréer l'équilibre psychique (ex : soudaine peur du noir, des chats, le dégout face à une nourriture, etc.).

Nous parlerons à ce moment de symptômes passagers, qui se résorbent quand l'enfant comprend ou que l'agent stresseur disparaît. Ce symptôme est pour lui une tentative temporaire pour composer avec ce qu'il vit. Bien sûr, il est important de bien distinguer un symptôme passager versus un symptôme qui demeura. Donc, une des clés est de voir si ce symptôme dur dans le temps.

Pour terminer, l'essentiel face à une telle situation est de vous écouter comme parent. Si le symptôme est présent depuis une journée et que cela vous inquiète, alors pas question d'attendre. Mais retenez que les symptômes ne sont pas toujours un signal négatif, mais un mécanisme d'adaptation qui peut s'avérer d'une grande importance.

 


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke

Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
Voter autrement pour gouverner autrement…

Voter autrement pour gouverner autrement…
NOS RECOMMANDATIONS
Pas de cannabis au lac des Nations

Pas de cannabis au lac des Nations
Le hockey, de père en fils

Le hockey, de père en fils
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza septembre 2018
 
Isabelle Fournier
Jeudi, 13 septembre 2018
Comment se faire des amis ?

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Jacques Rougeau et les élections… Par François Fouquet Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne Par Cynthia Dubé Mardi, 18 septembre 2018
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne
Expérience enrichissante avec le CH Par Vincent Lambert Vendredi, 21 septembre 2018
Expérience enrichissante avec le CH
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous