1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Jeudi, 9 mars 2017

Dire merci autrement



 Imprimer   Envoyer 
Comme bébé apprend par imitation, vous aurez compris que le meilleur enseignement consiste à donner l’exemple.

La politesse est un incontournable de l'éducation que l'on souhaite offrir à son enfant. Le bisou et les câlins font partie des gestes familiers que les parents encouragent en guise de remerciement ou de salutation. Mais qu'en est-il quand l'enfant refuse le rapprochement physique?

Si le bisou est une marque d'affection et ne devrait jamais être imposé, la politesse s'avère sans équivoque. Toutefois, celle-ci peut s'exprimer autrement que par l'accolade ou le baiser.

Les formules de politesse telle que « bonjour », « au revoir » et « merci » sont essentielles et s'enseignent dès le plus jeune âge : « Bonjour papa; bonne journée! », « Bonjour mamie; à bientôt! », « Bye, bye, merci de la visite! ».

Comme bébé apprend par imitation, vous aurez compris que le meilleur enseignement consiste à donner l'exemple. Même s'il ne possède pas les mots pour en dire autant, bébé va prendre plaisir à faire bye, bye de la main. Ensuite, il se fera une joie de balbutier des bonjours et des mercis à votre suite, et en toutes occasions.

Bien qu'elles soient moins affectueuses au cœur de grand-maman, ces paroles remplacent les bisous. L'enfant peut gratifier son entourage de tendresse de bien d'autres façons. Les becs soufflés en sont un bel exemple. On peut également lui proposer de faire un dessin, un bricolage ou de fabriquer une carte en guise de remerciement.

Invitez votre entourage à la patience et à nourrir la relation avec l'enfant. C'est à travers de petits gestes tout simples, empreints de tendresse et de bienveillance que se développera une relation de confiance qui guidera l'enfant, à son rythme et selon sa propre volonté, vers les gestes d'affection appropriés.

 

 

 


Sherb_achat_local_2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le temps d’un confinement

Le temps d’un confinement
Rythme_avril20
NOS RECOMMANDATIONS
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

Un monde de découvertes au bout de nos doigts
Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local

Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Pierre-Olivier Pinard
Mardi, 7 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 2

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Rassemblements: surveillance accrue du SPS Jeudi, 2 avril 2020
Rassemblements: surveillance accrue du SPS
Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence Mercredi, 1 avril 2020
Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence
Vives inquiétudes à Coaticook Par Daniel Campeau Jeudi, 2 avril 2020
Vives inquiétudes à Coaticook
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous