La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 20 mai 2015

Dossier Tout sous un même toit à Weedon



 Imprimer   Envoyer 

Le Comité de citoyens pour la survie du Centre local de services communautaires (CLSC) et du Centre d'hébergement pour soins de longue durée (CHSLD) de Weedon est toujours actif. Tel est le message que ces personnes ont tenu à livrer. La lutte entreprise depuis de longues années pour éviter que ces deux entités soient regroupées en un seul bâtiment se poursuit.

Ces opposants au projet Tout sous un même toit (TSMT) ont demandé et obtenu une rencontre avec le député provincial, Ghislain Bolduc. Les membres souhaitent faire le point sur la situation. Ils veulent aussi intervenir auprès du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) en rencontrant Patricia Gauthier, présidente-directrice générale de cette nouvelle entité estrienne, incluant le Haut-Saint-François, nous a-t-on confié.

Déçues de la façon dont ce dossier a été mené depuis le 18 décembre 2013, alors que le C.A. du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du HSF avait adopté à 12 voix contre 5, le projet de réunir sous un même toit le CHSLD et le CLSC de Weedon, ces personnes déterminées ne baisseront pas les bras.

Ils s'objectent à ce que le CLSC soit utilisé à d'autres fins et que le CHSLD perde 17 lits, surtout en l'absence d'une Ressource non institutionnelle (RNI) de 20 unités. Rappelons que le C.A. du CSSS avait accepté, lors de leur dernière assemblée, la soumission de Gestion Estrie Capital qui s'engageait à bâtir cette RNI. Peu de temps après, l'entreprise retirait son offre.

Sur le même sujet, à l'occasion de l'avant-dernière réunion régulière du CSSS, convoquée en février, la proposition de Mario Morand, alors directeur du HSF et des Sources, de ramener le permis de lits du CHSLD de 53 à 44, avait été refusé dans la controverse, par le C.A. Malgré cette victoire, l'épée de Damoclès reste suspendue au-dessus de la tête du comité. Si le CIUSSS s'en tient au projet du conseil d'administration de diminuer à 36 lits le CHSLD lors de la fusion des deux bâtiments, la région se trouverait en déficit de 17 unités, avec les pertes d'emplois prévisibles.

« Le comité garde le cap sur le mandat qu'il s'est donné, à savoir, éviter une diminution de la qualité et de la quantité de services de santé offerts par le CLSC et le CHSLD de Weedon », ont écrit les membres. Ils argumentent que la division arbitraire du territoire du CSSS du HSF ne tient pas compte du sentiment d'appartenance des municipalités limitrophes telles Garthby-Beaulac, Stratford et autres.

Le comité est aussi déterminé à mettre « sur la table d'autres cas où l'admission au CHSLD de Weedon de certains patients résidant sur le territoire de la MRC du Haut-Saint-François a posé problème et fait l'objet de nouvelles plaintes », notait-on dans le même communiqué. Ils veulent comprendre pourquoi « on y refuse des admissions de patients en provenance de Weedon même, de Lingwick, de Marbleton, de Bishopton, de Stratford, etc. pour les envoyer à East Angus, Cookshire, Sherbrooke, etc., et même dans un cas, à St-Hyacinthe », ajoutaient-ils. Pourtant, selon leurs informations, il y aurait huit ou neuf lits inoccupés dans le CHSLD.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Alerte à la bombe chez Camso: les recherches sont négatives

Alerte à la bombe chez Camso: les recherches sont négatives
Un adolescent meurt après un face-à-face

Un adolescent meurt après un face-à-face
NOS RECOMMANDATIONS
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville!

«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi! Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous