magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  STS: Une carte rechargeable maintenant disponible
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS / Juridique
Jeudi, 30 avril 2020

Les directives médicales anticipées: le droit de choisir


Cette même loi qui a fait les manchettes en permettant l'aide médicale à mourir, permet également, dans certaines circonstances « cliniques », d'accepter ou de refuser certains soins, d'avance, dans le cas où une personne deviendrait inapte à donner un tel consentement.

 Imprimer   Envoyer 

Pas facile ces temps-ci d'être malade et avoir besoin de soins de longue durée. On peut dire qu'on ne souhaite ça à personne. Je vous invite donc à réfléchir à une situation qui pourrait vous arriver.

Vous êtes en fin de vie et incapable d'exprimer votre volonté. Souhaitez-vous continuer l'utilisation d'un respirateur? Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Mais le législateur québécois, dans la Loi concernant les soins de fin de vie, est venu reconnaître à chacun d'entre nous le droit de choisir à l'avance. Cette même loi qui a fait les manchettes en permettant l'aide médicale à mourir, permet également, dans certaines circonstances « cliniques », d'accepter ou de refuser certains soins, d'avance, dans le cas où une personne deviendrait inapte à donner un tel consentement.

Les situations cliniques admises pour les DMA sont les suivantes :

• Vous souffrez d'une condition médicale grave et incurable, et vous êtes en fin de vie; ou

• Vous êtes dans un état comateux jugé irréversible ou dans un état végétatif permanent; ou

• Vous êtes atteint de démence grave, sans possibilité d'amélioration (ex. : démence de type
Alzheimer ou autre type de démence à un stade avancé)

Les cinq (5) soins auxquels nous pouvons consentir ou refuser sont les suivants :

• La réanimation cardiorespiratoire

• La ventilation assistée par un respirateur ou par tout autre support technique

• Le traitement de dialyse

• L'alimentation forcée ou artificielle

• L'hydratation forcée ou artificielle

Ainsi, dans notre exemple, vous auriez pu donner des directives médicales anticipées (DMA) et l'équipe soignante se devra de respecter ces directives. Évidement, si vous ne vous êtes pas prévalu de cette possibilité, votre mandataire (nommé dans un mandat de protection) ou les membres de votre famille seront consultés et prendront la décision à votre place. Mais est-ce vraiment ce que vous voulez? Voulez-vous leur laisser le fardeau de choisir pour vous?

Si vous désirez vous prévaloir de ce droit que vous avez de choisir, je vous invite à consulter votre notaire qui pourra vous guider dans ce processus ou à visiter le site du de la Régie de l'assurance maladie du Québec. (https://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/citoyens/assurance-maladie/volontes/Pages/directivesmedicales-anticipees.aspx)

Par François Sylvestre, Notaire chez Monty Sylvestre conseillers juridiques


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Succession: Accepter ou renoncer?

Succession: Accepter ou renoncer?
Hyundai Sherbrooke avril20 ventes
NOS RECOMMANDATIONS
Fraude et animaux de compagnie

Fraude et animaux de compagnie
La Réserve Naturelle du parc du Mont-Bellevue sera réalité en 2022

La Réserve Naturelle du parc du Mont-Bellevue sera réalité en 2022
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique mai20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sport Trans Action mai 20 vélo
 
JD Mars 2020
Concours Écoloboutique mai 20
La position d’adresse pour les coups d’approche Par Jérôme Blais Mercredi, 20 mai 2020
La position d’adresse pour les coups d’approche
Dixville aura son quartier de mini maisons Par Daniel Campeau Jeudi, 21 mai 2020
Dixville aura son quartier de mini maisons
La Réserve Naturelle du parc du Mont-Bellevue sera réalité en 2022 Mercredi, 20 mai 2020
La Réserve Naturelle du parc du Mont-Bellevue sera réalité en 2022
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous