magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-16°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 29 janvier 2014

Le deuil chez les enfants en cas de divorce



 Imprimer   Envoyer 

La peine et les conséquences négatives causées aux enfants lors de la séparation ou du divorce des parents les marquent profondément.

C'est ce qu'a constaté Pauline Beaudry, directrice générale de Virage Santé mentale (VSM), lorsque l'organisme a donné la chance à 23 écoliers de profiter d'un cheminement encadré pour survivre au deuil de la famille éclatée. Forte d'une subvention de 7 750 $ offerte par Bell Aliant, Mme Beaudry entend bien poursuivre cette activité pour soulager leurs maux.

Éveillée à la dure réalité que des enfants de la 4e à la 6e année, entre autres, vivent et que les parents subissent lors de la tourmente de la dislocation du milieu familial,VSM avait permis, au printemps 2005 et l'hiver 2006, à 14 jeunes du primaire de l'École des Trois-Cantons de Saint-Isidore-de-Clifton de bénéficier de cette thérapie.

Cette institution d'enseignement s'était déjà associée au projet Famille, école, communauté, réussir ensemble (FECRE) pour créer une synergie conduisant à la réussite scolaire dans les MRC défavorisées en augmentant les services offerts dont celui plus spécifique de l'aide au deuil dans les cas de séparation du couple. Plus tard, au printemps 2007, neuf autres jeunes de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur de Weedon ont pu profiter du même encadrement.

Certains garçons ou filles qui sont plongés dans un tel drame peuvent souffrir intensément de mélancolie ou de dépression, nous apprend Mme Beaudry. Ils peuvent même se sentir la cause de cette situation et la colère qu'ils éprouvent, ils pourraient la retourner contre eux. Il s'agit d'un traumatisme qu'ils ne peuvent ni accepter ni comprendre. Le désespoir profond, l'anxiété, et les manifestations fonctionnelles variées causent un déséquilibre transitoire aux effets prolongés. Telle est en synthèse la sombre toile que Mme Beaudry brosse à la suite des  expériences vécues auprès d'enfants du primaire.

La DG de Virage Santé mentale a conçu un programme d'intervention pour les aider. Facultative, cette démarche est suggérée aux couples en difficulté. L'enseignante, qui découvre, à la lumière de ses observations en classe, un problème du genre, informe le parent responsable des étapes qu'entreprendra son fils ou sa fille pendant 13 semaines. Trois mois après un cheminement à travers douze sessions, ils participeront à une rencontre supervisée lors de laquelle le jeune lui remet une lettre. Cet intervalle, selon Pauline Beaudry, est nécessaire pour vérifier l'évolution, qu'on espère positive, de l'enfant. Par la suite, le professeur rendra compte du changement qu'il a constaté à l'organisme et il s'assurera qu'il y ait amélioration dans la dynamique familiale.

À travers toute cette démarche, « le cheminement du deuil vise la prévention et la protection pour une meilleure santé mentale pour que le jeune soit à même d'exercer de meilleurs choix pour son bien-être et lui offrir des outils pour qu'il puisse adopter de bons comportements qui contribueront à l'amélioration globale de sa condition de vie. [...] le cheminement du deuil renforce les aptitudes personnelles, améliore la condition dans le milieu de vie et aide les parents à offrir à leurs enfants un environnement sain », écrit la directrice de VSM.

Mme Beaudry, il y a quelques années, s'est penchée sur le sujet. Elle a alors conçu un projet de relation d'aide pour soulager les enfants de la douleur de ce deuil particulier. À trois reprises, elle a été mise en nomination pour le prix d'excellence en santé du ministère de la Santé et des services sociaux. Poursuivant sans relâche son travail, elle annonce que les écoles de Dudswell et Saint-Isidore-de-Clifton, dirigées par Kathy Lapointe, bénéficieront de ce programme l'an prochain.

Depuis 100 ans, Bell et ses filiales, dont Bell Aliant, appuient les projets en sport, culture et festivals. De nombreux retraités et employés bénévoles contribuent aux oeuvres caritatives de la compagnie pour aider les communautés. Il y a 3 ans, ce géant des communications a décidé de s'impliquer dans le support à accorder aux intervenants en santé mentale, nous apprend Doris Blackburn, directrice des affaires de l'entreprise.  Bell Aliant, un des plus gros distributeurs de services de télécommunication en Amérique du Nord, joint 5,3 M de personnes. Elle couvre l'Ontario, le Québec et les provinces atlantiques.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire

Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
Est-ce un problème que je peux changer ?

Est-ce un problème que je peux changer ?
NOS RECOMMANDATIONS
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire

Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

Bedon & bout'chou
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
24 heures pour se découvrir! Par Sarah-Eve Desruisseaux Jeudi, 11 janvier 2018
24 heures pour se découvrir!
Démarrer l’année en force ! Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous