magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Deux fraudeurs recherchés par le SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Cordonnerie Tremblay aout 2019
ÉDUCATION / Éducation
Centre 24-Juin Par Centre 24-Juin

Lundi, 2 avril 2018

Le DEP en réparation d’appareils électroniques : pour les curieux et les amoureux des technologies!


Publireportage

 Imprimer   Envoyer 

Tu fais partie des curieux qui se demandent toujours comment ça marche?

Tu as de l’intérêt pour tout ce qui est techno?

Tu aimerais faire des miracles dans le domaine de l’électronique où les autres ne peuvent pas exceller?

En t’inscrivant au DEP en réparation d’appareils électroniques au Centre de formation professionnelle 24-Juin, tu pourras enfin manipuler, « disséquer » et redonner vie à toutes sortes d’équipements électroniques. Systèmes d’alarmes, systèmes d’éclairages de scène, consoles de son, ordinateurs, systèmes audio pour la maison ou pour l’auto, instruments de musiques, appareils médicaux, consoles de jeux vidéo, cellulaires, tablettes, vieux appareils vintage et même réparer des équipements électroniques dans le domaine industriel, la liste est longue et s’allonge de jour en jour avec les avancées technologiques qui se multiplies.

Le programme de réparation d’appareils électroniques est de 2 ans et la formation est sous la forme de classe-atelier. Les particularités de cette formation sont :  l’admission en entrée continue plusieurs fois dans l’année et l’enseignement de type individualisé qui s’adapte à ta réalité, que tu termines ton secondaire ou que tu effectues un changement de carrières. La formation est aussi offerte en concomitance aux élèves qui sont en formation dans une école secondaire et qui aimeraient avoir deux diplômes à la fin de leur parcours au secondaire.

Selon Pascal Boulet, enseignant responsable du programme de réparation d’appareils électroniques, la beauté de son métier de technicien en électronique est que même après des années dans le domaine, il se retrouve face à de nouveaux problèmes et de nouveaux défis. Si tu es un touche-à-tout, quelqu’un qui aime comprendre ce qui se cache à l’intérieur d’un boitier et qui a la patience de démonter et remonter tout ça, tu devrais prendre connaissance de ce qui suit.

À quoi ressemble une journée type?

Dans ce programme, on apprend différemment : dès la première journée, on te place en contexte de travail. 50 % de théorie, 50 % de pratique. C’est plus motivant et tu peux rapidement te sentir à ta place dans la classe-atelier. Au menu : exercices, lecture et vidéos, juste avant de te lancer dans la manipulation de circuits électroniques ou d’appareils réels à la recherche de solutions pour les ressusciter. Lorsqu’ils te montrent une notion, les enseignants filment du même coup des capsules informatives. Tu peux revoir en tout temps les capsules grâce à la plateforme virtuelle. Le savoir est donc à ta portée quand tu en as besoin. De plus, une équipe dynamique t’accompagne. « On aime ce qu’on fait et on est là pour nos élèves, du début à la fin... et même après », souligne M. Boulet.

Des visites sont aussi organisées. Que ce soit à la base militaire de Valcartier ou au Montréal Audio Fest et autres... Les élèves ont l’occasion de comprendre l’étendue du domaine de l’électronique dont ils feront partie. En fin de parcours, un stage de deux semaines en entreprise te permet de faire tes preuves sur le terrain. Les domaines et entreprises ciblés sont divers : l’industriel, le commercial, les compagnies spécialisées dans l’installation ou la réparation d’équipement audiovisuel, l’informatique, l’orthopédie, sans compter les grandes compagnies de télécommunications (Vidéotron, Bell), le CIUSSS et les ateliers de réparation spécialisés. Nos élèves sont recherchés parce qu’ils répondent à un besoin de l’industrie. D’ailleurs, l’équipe d’enseignants s’assure que les élèves, une fois diplômés, sont dirigés vers un emploi. « Le taux de placement est très élevé. La demande est croissante, parce qu’au moment où les élèves terminent leur formation, ils savent réparer de tout. Ils sont efficaces, ils sont entrainés pour résoudre toutes sortes de pannes et peuvent se spécialiser par la suite », explique fièrement Pascal Boulet.

On t’a donné la piqûre! Informe-toi sur la possibilité de devenir élève d’un jour, ça ne t’engage à rien et tu pourras constater par toi-même la dynamique d’une formation pas comme les autres. Et qui sais, peut-être que toi aussi tu feras partie prochainement des techniciens en électronique recherchés...!

Pour faire une demande d’élève d’un jour, rends-toi sur le site web du Centre 24-Juin à la section « Services à l’élève » http://centre24juin.ca/services-a-leleve/eleve-dun-jour/

Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus

La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus
Comment sauver des coups facilement

Comment sauver des coups facilement
NOS RECOMMANDATIONS
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu

Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Vent de renouveau au Zoo de Granby

Vent de renouveau au Zoo de Granby
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Éditions de Mortagne - 29 juillet 2019
Entrepôt Chaussures Prix 31 juillet 2019
 
Alexandre Montreuil
Vendredi, 16 août 2019
Mariage à destination

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Vendredi, 16 août 2019
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 août 2019
Jouer notre propre musique

William Lafleur
Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.

Jérôme Blais
Mardi, 13 août 2019
Comment sauver des coups facilement

François Fouquet
Lundi, 12 août 2019
Tiens! Et si je vous racontais mes vacances?

Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Vent de renouveau au Zoo de Granby Par Daniel Campeau Samedi, 10 août 2019
Vent de renouveau au Zoo de Granby
Deux fraudeurs recherchés par le SPS Jeudi, 15 août 2019
Deux fraudeurs recherchés par le SPS
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous