GRANADA 5 NOV 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
COOPERATIVE FUNERAIRE SEPT 21
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Vendredi, 24 septembre 2021

En délire psychotique, il terrorise ses voisins



 Imprimer   Envoyer 
Archives Estrie Plus

Un individu qui n'en est pas à sa première scène de délire psychotique a encore fait des siennes. Il s'agit de 28 interventions en un peu plus de deux ans dont cet homme de 61 est responsable.

Les patrouilleurs de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) se sont déplacés vers 9 h à une résidence du secteur Bournival, le long de la rivière Magog, afin d'intervenir concernant une personne qui s'est présentée chez ses voisins avec une barre à clous à la main. Ce dernier n'avait pas toute sa tête alors qu'il était en délire psychotique.

« Il s'en est pris aux véhicules du voisin sans aucune raison en fracassant les vitres et la carrosserie des deux automobiles dans la cour. De plus, il s'est rendu à la porte du couple pour frapper à coup de barre à clous dans la porte et y menacer les occupants », explique le porte-parole de la RPM, Carl Pépin.

Puisqu'ils craignaient déjà l'individu en crise, les voisins ont installé des caméras de sécurité à leur résidence et ces dernières ont filmé l'ensemble du crime commis par le suspect. 

Ce dernier a comparu par vidéo comparution et il est accusé de méfaits de plus de 5000 dollars et d'avoir proféré des menaces.

Plus de 28 interventions

Le 5 avril dernier, cet homme avait décidé de fracasser la fenêtre de la résidence de ses voisins avant de s'embarrer chez lui. Lors de cette intervention, le Groupe d'intervention tactique de la Sureté du Québec a dû être appelé en renfort.

 

Ses agissements sont provoqués par la consommation excessive de drogues. D'ailleurs, en date du 5 avril, il avait commis plus de 24 interventions au cours des deux dernières années. Depuis cette crise, quatre autres interventions du même genre ont eu lieu pour qu'il soit finalement de nouveau arrêté ce jeudi.


Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Saison touristique estivale 2021 : un bilan positif dans les Cantons-de-l'Est

Saison touristique estivale 2021 : un bilan positif dans les Cantons-de-l'Est
Inauguration d’une oeuvre collective ludique dans le parc Édouard-Jean-Desruisseaux

Inauguration d’une oeuvre collective ludique dans le parc Édouard-Jean-Desruisseaux
CCSI SHERBROOKE OCT 21
NOS RECOMMANDATIONS
Une thérapie contre la Covid fabriquée à Sherbrooke

Une thérapie contre la Covid fabriquée à Sherbrooke
L’Estrie déborde d’imagination pour l’halloween

L’Estrie déborde d’imagination pour l’halloween
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HYUNDAI_USAGÉ_2
Inscription Infolettre EstriePlus.com
ÉLECTION_MUN_OCT_21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 octobre 2021
Ne tuons pas la beauté du monde

François Fouquet
Lundi, 18 octobre 2021
Une vie, un sentier, des repères

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Premier meurtre de l’année  à Sherbrooke Par Daniel Campeau Mercredi, 20 octobre 2021
Premier meurtre de l’année à Sherbrooke
Une thérapie contre la Covid fabriquée à Sherbrooke Par Daniel Campeau Mardi, 19 octobre 2021
Une thérapie contre la Covid fabriquée à Sherbrooke
Une vie, un sentier, des repères Par François Fouquet Lundi, 18 octobre 2021
Une vie, un sentier, des repères
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut