Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
El Tabernaco-Taco shop
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 10 octobre 2017

Série Danse : concept unique pour passionnés et curieux



 Imprimer   Envoyer 
La danse contemporaine n’est pas une forme d’art des plus populaires, mais Anne-Sophie Laplante et son complice Sylvain Dodier multiplient les efforts pour la démocratiser. (Photos: Centre culturel de l'Université de Sherbrooke)

L'équipe du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke a lancé au cours des derniers jours la programmation de sa série Danse. Cette année, on mise sur un nouveau concept en trois temps qui permet au public de vivre une expérience artistique plus poussée et audacieuse.

L'hiver dernier, lors du spectacle de la danseuse internationale Louise Lecavalier, le Centre culturel de l'Université de Sherbrooke a proposé au public un concept jamais exploré; une expérience complète du milieu de la danse, qui inclut une causerie interactive avant le spectacle et un happening après pour permettre de faire durer le plaisir et d'échanger avec les artistes. L'événement a été un véritable succès, au-delà des attentes de l'équipe. L'expérience a donc été répétée pour les spectacles de la saison 20116-2017 qui ont suivi.

Pour cette nouvelle saison, Mario Trépanier, directeur du Centre culturel, et Anne-Sophie Laplante, chargée de la mise en marché, du développement et de la programmation, ont décidé d'en offrir tout autant au public. Pour chaque spectacle de danse présenté, le public est convié à une causerie animée par le passionné de danse et consultant en développement public Sylvain Dodier, ainsi qu'à l'événement L'Après-Bulles, qui se déroule dans le hall du Centre culturel et qui permet une belle rencontre entre les artistes et le public, dans une ambiance colorée et chaleureuse.

«On souhaite offrir au public un scénario qui les amène à vivre une expérience totale et enrichissante, explique Mme Laplante. C'est pour moi un bel exercice de développement de public, puisqu'on retrouve des gens de tous les milieux. Certains assistent à un spectacle de danse pour la toute première fois.»

Développer un public par un concept unique

La danse contemporaine n'est pas une forme d'art des plus populaires, mais Mme Laplante et son complice Sylvain Dodier multiplient les efforts pour la démocratiser. D'ailleurs, les spectacles présentés entremêlent au contemporain différents styles de danse, tels que le ballet classique et le hip hop. On y entremêle aussi d'autres formes d'art, dont le chant et même le kung-fu.

«Sylvain Dodier et moi travaillons à rencontrer des groupes, à faire des démarches pour parler de la danse et pour amener les gens vers cette forme d'art. Chaque soirée est scénarisée en fonction du spectacle présenté», souligne-t-elle.

Il s'agit d'un travail audacieux, indique M. Dodier. «C'est tout de même audacieux de présenter de la danse contemporaine dans une si grande salle (4e plus grande salle du Québec), indique le consultant en développement public. Mais c'est une démarche importante que de permettre la circulation de cet art. C'est certain qu'il y a dans plusieurs salles des activités de développement de public, mais à ma connaissance, nous sommes les seuls à pousser l'expérience aussi loin.»

En plus de la causerie avant-spectacle, le public est invité à se rendre dans le hall du Centre culturel, à la fin du spectacle, pour L'Après-bulles. «Nous offrons le premier verre de bulle et des bouchées sont aussi offertes en collaboration avec le restaurant O'Chevreuil. Dépendamment du spectacle, on propose différentes actions culturelles. Par exemple, pour le premier spectacle de la saison avec le groupe RUBBERBANDance, on fait un gros party, avec de la musique, les danseurs et le chorégraphe. On a confié la gestion de l'atmosphère musicale au musicien sherbrookois Charles-Emmanuel L'Espérance.»
Le premier spectacle intitulé Vic's Mix (troupe RUBBERBANDance) est présenté le 12 octobre, dès 20 h. À l'agenda aussi, 9 de Cas Public (14 novembre), Corps Amour Anarchie (21 mars 2018), Dance Me des Ballets Jazz de Montréal (17 avril 2018) et Sadler's Well (15 mai 2018).

Notons que Dance Me des Ballets Jazz de Montréal, est une commande d'œuvre dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. Il s'agit d'un hommage à Leonard Cohen. «Les Ballets sont présentement en pleine création, on s'est engagé sans même avoir vu le spectacle, souligne Mme Laplante. Peu de diffuseurs le présenteront, c'est vraiment un beau cadeau que le Centre culturel s'offre et offre au public.»


Vieux Clocher Magog 24 sept 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La culture, sous toutes ses formes

La culture, sous toutes ses formes
Le livre encore important à l’ère numérique

Le livre encore important à l’ère numérique
NOS RECOMMANDATIONS
Le hockey, de père en fils

Le hockey, de père en fils
Pas de cannabis au lac des Nations

Pas de cannabis au lac des Nations
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative funéraire de l'Estrie 26 sept 2018
 
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Pas de cannabis au lac des Nations Par Vincent Lambert Mardi, 18 septembre 2018
Pas de cannabis au lac des Nations
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne Par Cynthia Dubé Mardi, 18 septembre 2018
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne
Voter autrement pour gouverner autrement… Par Daniel Nadeau Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous