magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
13°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 22 avril 2015

Cookshire-Eaton sur la Route des Cantons



 Imprimer   Envoyer 

Par monts et par vaux, la municipalité de Cookshire-Eaton se visite. Le relief ondoyant des montagnes préappalachiennes s'ouvre sur des vallées fertiles et des collines couvertes de forêts mixtes. Le cœur de ce territoire de quelque 300 km2, Cookshire en elle-même, recèle, outre de nombreux services concentrés en moins d'un demi-kilomètre de rayon, des témoignages de son histoire.

Noël Landry, maire de la municipalité, se plait à les dénombrer. « Dans cet espace, on compte une banque, une caisse, un IGA, deux dépanneurs, une pharmacie, un bureau de poste et 39 autres commerces dont ceux de restauration. À peine plus loin, le CLSC ouvre ses portes pour rendre de nombreux services. Et l'école St-Camille règne en maître au centre », détaille-t-il.

M. Landry est fier d'en gérer la destinée. Il mise sur la diversité et la richesse de ce patrimoine et sur la culture pour intéresser les visiteurs à s'y arrêter. L'histoire de la grande ville et de ses secteurs que sont Johnville, Eaton-Corner et Sawyerville est riche. Le capitaine John Cook a laissé son nom à la municipalité. En 1795, il acquérait le premier un lot du canton. Un peu plus tard, John Pope, fondateur du chemin de fer Canadien Pacifique, y a construit une superbe résidence. Au fil des ans, de magnifiques demeures de styles différents ont été érigées.

Parmi ces derniers, retenons les maisons à loggia, d'autres qui sont d'inspiration américaine, victorienne, néo-gothique et autres. Ces constructions résidentielles auxquelles s'ajoutent les granges-étables, les églises de toutes confessionnalités, les ponts couverts rappellent le passage et l'influence des colonisateurs écossais, anglais, irlandais, américains et francophones principalement.

La culture occupe une bonne place au sein de la municipalité. L'église Trinity Church et la salle des loisirs Guy-Veilleux, réaménagée pour offrir des spectacles de grande qualité, en témoignent. Le Parc des Braves souligne l'histoire des colons écossais débarqués après avoir quitté leur mère patrie dans une contrée difficile d'accès pour ceux qui avaient peu de moyens.

Des différents secteurs, on se doit de mentionner Eaton-Corner, village par où, pendant des années, les denrées en tout genre étaient convoyées. Le musée en conserve les artéfacts pour la postérité. Il en est de même du Parc écoforestier de Johnville, conjointement géré par les universités Bishop's et de Sherbrooke. Des kilomètres de sentiers y ont été aménagés pour explorer différents écosystèmes. Sawyerville n'est pas en reste. Bastillon de la communauté anglophone, on dénombre encore près de 15 % d'entre eux sur le grand territoire de Cookshire-Eaton

Des centaines de kilomètres de chemins de campagne sillonnent la ville offrant aux cyclistes comme aux automobilistes des paysages magnifiques. Il faut oser les «rangs» de gravier pour découvrir au passage des ponts couverts, de nombreuses églises de toutes confessionnalités, témoignages de l'ardeur des colonisateurs.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les étudiants investissent dans leur nouvelle bibliothèque

Les étudiants investissent dans leur nouvelle bibliothèque
Des comédiens troquent les planches pour les roues

Des comédiens troquent les planches pour les roues
NOS RECOMMANDATIONS
RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs

RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs
Citoyen de demain du Salésien

Citoyen de demain du Salésien
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne? Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Jeudi, 13 septembre 2018
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous