Zoo de Granby hiver 2019-20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Disparition d'un adolescent à Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 3 juillet 2015

Contrat d’entreprise avec un promettant-acheteur



 Imprimer   Envoyer 

Par Me Benoit Paris

Un entrepreneur qui signe un contrat d'entreprise avec un promettant-acheteur (titulaire d'une offre d'achat acceptée par le vendeur) et qui exécute les travaux prévus à son contrat avant la signature de l'acte de vente de l'immeuble peut-il inscrire une hypothèque légale sur ledit immeuble ?

Oui, mais à certaines conditions. D'abord, il doit respecter les formalités prévues à la loi, comme le délai maximum de trente 30 jours de la fin des travaux. Ensuite il doit démontrer que les travaux ont été demandés par le propriétaire de l'immeuble.  Comme le promettant-acheteur n'était pas encore propriétaire en titre au moment de la signature du contrat d'entreprise, s'il le devient par la suite en signant l'acte de vente et en prenant possession de l'immeuble, l'hypothèque sera réputée valide.  Si par contre la signature de l'acte de vente n'a jamais lieu et que la transaction est annulée, l'entrepreneur ne pourra conserver son hypothèque que s'il démontre que le vendeur était réellement celui qui a demandé les travaux et que le promettant-acheteur agissait à titre de mandataire pour lui.  Cette preuve risque d'être difficile à faire.

Dans un tel contexte, il est préférable de toujours conclure un contrat d'entreprise pour les travaux avec le véritable propriétaire, quitte à ajouter le promettant-acheteur comme cosignataire ou d'attendre la conclusion de la transaction de vente avant l'exécution des travaux.

Source : http://boivin-associes.ca/question-de-la-semaine/contrat-dentreprise-avec-un-promettant-acheteur/


Les Entreprises Lachance
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les diplomates de demain

Les diplomates de demain
Disparition d'un adolescent à Sherbrooke

Disparition d'un adolescent à Sherbrooke
RTF 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Vices cachés : distinction entre la vente faite avec ou sans la garantie légale

Vices cachés : distinction entre la vente faite avec ou sans la garantie légale
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du Terroir liquid fev20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 février 2020
La responsabilité du chroniqueur

Jérôme Blais
Mercredi, 26 février 2020
Golf: Une amorce de l'élan arrière en douceur

François Fouquet
Lundi, 24 février 2020
Viens donc te battre, on va régler ça!

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 21 février 2020
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

JD 13 fev 2020
Lesbecs.com_2
Une entreprise de Magog reçoit un sérieux coup de pouce financier Vendredi, 21 février 2020
Une entreprise de Magog reçoit un sérieux coup de pouce financier
Le SPS recherche un trio de voleurs Vendredi, 21 février 2020
Le SPS recherche un trio de voleurs
L'art du graffiti bienvenu sur les murs de Sherbrooke Lundi, 24 février 2020
L'art du graffiti bienvenu sur les murs de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous