magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bandes riveraines: délai repoussé pour se conformer à la règlementation
 
AFFAIRES & JURIDIQUE
Affaires & juridique
Entreprises d’ici
Accueil
AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique
Anita Lessard Par Anita Lessard

Samedi, 8 août 2020

Panier Bleu et commerce en ligne



 Imprimer   Envoyer 
source photo: Facebook Bières dépôt Au Vent Du Nord

Lancée dans l'urgence du moment afin de promouvoir l'achat local en temps de pandémie, l'initiative Le Panier Bleu a connu un vif succès dès le départ. La plateforme a aussi permis de mettre en lumière les difficultés et le grand retard du commerce de détail dans le secteur de la vente en ligne.

C'est dans ce contexte qu'ont été mis en place huit grands chantiers sur l'avenir du commerce de détail au Québec. Menée par le directeur général du Panier Bleu, M. Alain Dumas, une tournée de consultations se tient présentement auprès des commerçants de la province. Cette semaine les discussions ont eu lieu avec des commerçants de la région de l'Estrie, dont Les Trois Acres et Bières dépôt Au Vent Du Nord. Ils ont participé à un groupe de discussion afin d'approfondir les enjeux et les défis vécus par les commerçants, particulièrement à l'ère numérique, et de dégager certaines pistes de solutions.

« On voulait être certains d'avoir les impressions des commerçants à travers la province; on voulait savoir quels enjeux vivaient ceux-ci. Il y a des niveaux de maturité numérique qui sont différentes; certains étaient plus avancés que d'autres », de faire remarquer M. Dumas.

L'un des problèmes identifiés vient de la taille de l'entreprise. Les plus petites d'entre elles sont souvent dirigées par une seule personne, qui doit tout orchestrer en même temps. Le manque de temps serait donc un facteur important marquant ce retard technologique. Tout l'aspect logistique demeure un apprentissage qui exige un investissement en ressources humaines et financières.

« Ce que l'on a remarqué à travers les conversations c'est qu'il y a un manque et d'information et de formation par rapport aux choses à faire. Souvent les entrepreneurs qui ont avancé ‘'sur le tas'' n'ont pas nécessairement eu d'accompagnement », reconnaissant du même souffle que l'aide aux entreprises est bien existante et proactive pour les épauler dans leurs démarches.

Alain Dumas se dit admiratif de la débrouillardise dont ont fait preuve des gens d'affaires pendant cette période trouble. « C'est très beau de voir la passion qui anime ces gens-là! On ne s'est pas retrouvé avec des acteurs qui étaient défaitistes en rapport avec la pandémie. Ils se sont pris en main; certains nous ont indiqué avoir fermé leur commerce et décidé de faire les transactions uniquement en ligne parce qu'ils n'avaient plus les ressources pour travailler en magasin. Ça leur a permis de développer un nouveau secteur; secteur qu'ils veulent continuer à maintenir parce qu'il est un facteur de croissance important. »

Le directeur général du Panier Bleu admet d'emblée que la pandémie a été très difficile pour ce secteur de l'économie, mais se dit optimiste d'après ce qu'il a pu entendre pendant ces échanges. Les commerçants de l'Estrie sont mobilisés et veulent combler les manques de ressources sur les plans techniques afin d'être les plus compétitifs possible.

L'autre préoccupation des commerçants estriens tient à la complexité inhérente à l'origine de certaines matières premières nécessaires au commerce de détail. Ceux-ci sont prêts à en faire plus pour favoriser les produits d'ici.

« Ces discussions alimenteront les travaux des chantiers, qui vont proposer une feuille de route concrète qui répondra aux besoins des commerçants de l'Estrie, et de l'ensemble du Québec,  » d'assurer M. Dumas qui s'engage à ce que le rapport qui ressortira de cette initiative servira de référence pour apporter des améliorations concrètes au commerce en ligne québécois.

 


Écoloboutique sept 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les bières du Siboire se démarquent

Les bières du Siboire se démarquent
L'entreprise Les gars de saucisse prend de l'expension

L'entreprise Les gars de saucisse prend de l'expension
Café William Spartivento septembre 20
NOS RECOMMANDATIONS
Un bel exemple d'économie circulaire

Un bel exemple d'économie circulaire
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie

Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique sept 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza 10 septembre 2020
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 17 septembre 2020
Haie de cèdres et voisinage

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage Par Daniel Campeau Mercredi, 23 septembre 2020
Débuter sa carrière de préposé au bénéficiaire: un témoignage
Un bel exemple d'économie circulaire Vendredi, 25 septembre 2020
Un bel exemple d'économie circulaire
Trading automatique : faut-il faire confiance aux robots ? Lundi, 21 septembre 2020
Trading automatique : faut-il faire confiance aux robots ?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous