Hyundai juin 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 11 juin
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Hyundai juin 21
CHRONIQUEURS / Juridique
Me Karine Bourassa Par Me Karine Bourassa

Jeudi, 24 août 2017

L’hypothèque légale de la construction: ça concerne qui?



 Imprimer   Envoyer 
Pour être valide, l’hypothèque légale de la construction doit avoir été publiée au Bureau de la publicité des droits dans le délai obligatoire de trente jours suivant la fin des travaux prévus au projet de construction où le bénéficiaire a effectué les travaux.

Vous avez un projet de construction ou de rénovation de votre maison ou de votre chalet et, pour avoir l'esprit tranquille et éviter les casse-têtes, vous décidez d'embaucher un entrepreneur pour effectuer vos travaux et gérer votre projet. Cet entrepreneur, à son tour, engage des sous-traitants pour effectuer une partie des travaux et tout semble se dérouler pour le mieux.


Mais que se passe-t-il si l'entrepreneur ne paie pas les sous-traitants ou bien si vous-même ne payez pas votre entrepreneur selon les modalités prévues à votre contrat ?

En premier lieu, l'hypothèque légale de la construction est un mécanisme qui permet de garantir les créances des constructeurs qui découlent des travaux qu'ils effectuent dans un immeuble. Cette hypothèque est un droit réel qui est inscrit au Bureau de la publicité des droits et, sous réserve de certaines conditions, bénéficiera autant au contracteur qu'au sous-contractant.

L'hypothèque légale de la construction bénéficie à l'entrepreneur (général ou spécialisé), l'ouvrier, l'architecte, l'ingénieur et le fournisseur de matériaux, et ce, que ces derniers aient contractés directement avec le propriétaire de l'immeuble ou non. Par contre, il est impératif qu'avant le début des travaux un avis écrit de dénonciation des travaux ait été transmis au propriétaire de l'immeuble. Cet avis doit notamment mentionner au propriétaire de l'immeuble un descriptif sommaire du contrat obtenu, le prix du contrat, le lieu des travaux ainsi que l'intention de se prévaloir de l'hypothèque légale.

Autre élément très important, il est de la responsabilité de celui qui transmet l'avis de prouver qu'il a bel et bien été reçu par le destinataire ainsi, la transmission par courrier de type « recommandé » avec preuve de signature est à privilégier. Le but de cette dénonciation est de permettre au propriétaire de l'immeuble d'être informé des travaux à être effectués sur son immeuble ainsi que d'identifier quels sont les intervenants pour lesquels il devra obtenir une quittance avant d'effectuer un paiement à l'entrepreneur général.

Pour être valide, l'hypothèque légale de la construction doit avoir été publiée au Bureau de la publicité des droits dans le délai obligatoire de trente (30) jours suivant la fin des travaux prévus au projet de construction où le bénéficiaire a effectué les travaux. Évidemment, les derniers travaux effectués dans le cadre du projet peuvent avoir été faits par un autre entrepreneur ou sous-traitant, ainsi, si un entrepreneur effectue des travaux en tout début de projet (travaux d'excavation par exemple), le délai de trente (30) jours se calculera à compter de la date où les derniers travaux s'effectueront (la peinture par exemple).

Par contre, il est important de savoir que la date d'occupation des lieux n'est pas nécessairement la date à laquelle le calcul du délai commence. Plusieurs situations peuvent se présenter et il est important de consulter un professionnel si vous avez des questions pour vous aider à bien déterminer la date de fin des travaux, car passé le délai de trente (30) jours de la fin des travaux, votre hypothèque légale ne sera pas valide et vous perdrez une importante protection pour le recouvrement de votre créance en cas de non-paiement.

Finalement, votre hypothèque légale étant validement inscrite au Bureau de la publicité des droits, vous avez six (6) mois pour exercer un recours hypothécaire sans quoi, cette dernière s'éteindra, ainsi, votre hypothèque légale de la construction pourra être radiée sur simple demande. Par la suite, il est important de faire publier un préavis d'exercice d'un droit hypothécaire avant l'expiration du délai de six (6) mois pour faire survivre votre hypothèque au-delà dudit délai.

L'hypothèque légale de la construction est une arme redoutable qui permet de garantir les créances reliées à l'exécution des travaux réalisés sur les immeubles et il est impératif d'en connaître toutes les particularités puisque cela pourrait faire la différence entre des créances qui seront payées et d'autres qui ne le seront pas!

Me Karine Bourassa
Avocate, Fontaine Panneton Harrisson Bourassa & Associés.

 


Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Fin d’un bail d’habitation et les obligations du locataire : le 30 juin est à nos portes

Fin d’un bail d’habitation et les obligations du locataire : le 30 juin est à nos portes
Signer un acte notarié à distance… c’est possible!

Signer un acte notarié à distance… c’est possible!
NOS RECOMMANDATIONS
Les «ventes de garage» de nouveau permises à Sherbrooke

Les «ventes de garage» de nouveau permises à Sherbrooke
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir B nov 2020
 
Jacinthe Dubé 14 sept 2020
L’offre d’achat de Sherbrooke pour l’église Saint-Famille acceptée Par Maxime Grondin Jeudi, 10 juin 2021
L’offre d’achat de Sherbrooke pour l’église Saint-Famille acceptée
Un programme d’aide financière pour les produits d’hygiène durables à Sherbrooke Par Maxime Grondin Mardi, 8 juin 2021
Un programme d’aide financière pour les produits d’hygiène durables à Sherbrooke
Une retraite bien méritée pour Kanak Par Maxime Grondin Mardi, 8 juin 2021
Une retraite bien méritée pour Kanak
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut