Rythme FM sept-oct 2017 - Travail
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
ACHETEZ EstriePlus.com
Foire de la Diversité et de l’Emploi
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Sylvie L. Bergeron Par Sylvie L. Bergeron

Samedi, 10 juin 2017

Les Concerts de la cité, une scène musicale incomparable



 Imprimer   Envoyer 
Marc Latendresse, Marc Thibault et Claude Métras ont été les instigateurs de ce projet musical. (Photos: Perry Beaton)

D'emblée, on peut affirmer que la Ville de Sherbrooke jouit toute l'année durant d'une effervescence appréciable au regard des arts et de la culture sur son territoire. Le livre, l'oralité, les arts visuels et de la scène, le patrimoine, les arts médiatiques et le cinéma y fleurissent à loisir, même si on peut encore exiger un investissement au moins à la hauteur du taux annuel d'inflation dans le domaine.

Parmi toutes les disciplines de l'activité artistique à Sherbrooke et en Estrie, celle de la musique jouit d'une forte concentration de musiciens et d'une importante attention de la population et des médias en général. Certaines mordus ont même souhaité, il y a quelques lunes, faire de Sherbrooke la capitale musicale du Canada!

Avec raison, puisque Sherbrooke offre une formation académique dans le domaine, depuis le préscolaire à l'université; puisqu'elle soutient un orchestre symphonique et plusieurs ensembles de renommée; qu'elle propose des salles de diffusion, petites et grandes, parmi les meilleures au Québec; présente au surplus des activités mettant en valeur les réalisations et les groupes musicaux de chez nous; et accueille des événements majeurs qui font la part belle aux musiciens de souche ou d'adoption...

Mentionnons d'ailleurs, en aparté, que pour la première fois, selon le classement de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Socan), le centre-ville de Sherbrooke figure au huitième rang, sur dix, du palmarès des quartiers du Québec, en dehors de Montréal, où l'on retrouve le plus grand nombre d'auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Avec une assistance qui a atteint plus de 35 000 personnes en 2016, les Concerts de la cité participent eux aussi à la réputation de Sherbrooke à titre de ville musicale. Depuis trente ans déjà, des musiciens éprouvés, des formations de différents styles, des talents émergents et des vedettes montantes y brûlent et y ont brûlé les planches.

Comme événement populaire, ces concerts ont été rendus possibles grâce à trois gars de vision. Au départ, Claude Métras (Raymond Chabot Grant Thornton), Marc Latendresse (Service des sports, de la culture et de la vie communautaire) et Marc Thibault (comédien et agent culturel pour la ville) ont voulu démocratiser la culture musicale, en offrant une plateforme professionnelle aux musiciens et une scène accessible aux citoyennes et aux citoyens, afin de découvrir les artistes de demain.

En 1987, leur idée d'installer une scène extérieure en saison estivale pour permettre un spectacle en plein air de l'Orchestre symphonique de Sherbrooke a beaucoup fait jaser. Aujourd'hui, après des déboursés financiers significatifs, des équipements mis à niveau, des programmations diversifiées, c'est toute la population locale qui, pendant 40 jours, beau temps, mauvais temps, peut profiter des 50 concerts extérieurs à la une de la présente édition.

De la fin de juin au début du mois d'août, ceux-ci se déploieront à l'agora du Carré Strathcona, dans les magnifiques jardins de l'Hôtel de ville, au coin des rues Wellington Nord et Frontenac; et à la Place de la cité, enchâssée entre la Coop d'ateliers collectifs La Fabrique, le Bureau des services fiscaux du Centre et Sud du Québec, le nouveau Palais de justice de Sherbrooke et la Bibliothèque municipale Éva-Senécal.

En plus des spectacles au cœur du centre-ville et sur le Plateau Marquette, dont bénéficient les commerçants, on compte maintenant d'autres lieux de diffusion. Par exemple, la Maison des arts et de la culture de Brompton, le Loubards, le Boquébière. Et, pour la première fois cet été, soulignons la participation de la Petite Boîte noire qui offrira des spectacles Indie, triés sur le volet.

Puis, dans l'optique d'élargir les horizons, de pérenniser l'événement et d'assurer la qualité des prestations, de nombreux organismes bonifient de quelques piastres le cachet des artistes invités. À titre indicatif, nommons le Rendez-vous d'Howard, la radio campus CFAK, le Carnaval de Sherbrooke, la Radio communautaire de l'Estrie, Balado Découverte, Commerce Sherbrooke, Sherbrooklyn, Cultures du cœur - Estrie, Du Mordant éditeur et communications, la Fabrique culturelle, les Rythmes d'Afrique, Destination Sherbrooke, Bouffe ton centro...

En définitive, si on se donnait la peine de les recenser, les anecdotes ne manqueraient certes pas. Tout à la fois croustillantes, juteuses, sucrées et salées, elles se racontent en effet par dizaine. Ce sont d'ailleurs les souvenirs et les rencontres qui stimulent d'une fois l'autre le comité organisateur, toujours sous le charme. L'édition 2017, parrainée par l'ami Richard Séguin, propose en ce sens une excellente cuvée dont la signature a pris, pour sûr, du tonus et de la carrure.

C'est d'ailleurs le sujet que vous propose aujourd'hui (samedi), dès 13 heures, le magazine culturel Arts d'œuvres, diffusé à l'antenne du 95,5 FM. Dans le cadre de cette émission, on appréciera en prestation la performance de quatre artistes aux parcours très variés. Il s'agit, photos à l'appui, du duo Les Bow Gosses, finaliste du concours national de Cégep en spectacle, le violoniste endiablé Marc Angers, participant de l'édition 2005 de Star Académie, Sébastien Lacombe qui a appris à chanter avec l'album The Wall de Pink Floyd, et Clay ans Friends, aux rythmes éclectiques et à la spontanéité débordante.

Si on veut connaître la programmation et surtout choisir ses sorties musicales au centre-ville cet été, prière de consulter : http://concertsdelacite.ca/

Sylvie L. Bergeron, collaboratrice invétérée


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’Estrie : un terreau fertile pour la culture

L’Estrie : un terreau fertile pour la culture
St-Amant et Blais pour lancer une nouvelle  galerie d’art

St-Amant et Blais pour lancer une nouvelle galerie d’art
NOS RECOMMANDATIONS
Lu pour vous

Lu pour vous
Ensemble, pour elles

Ensemble, pour elles
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

ACHETEZ EstriePlus.com
ACHETEZ EstriePlus.com
 
La Maison du Cinéma
Vendredi, 13 octobre 2017
La fameuse entente Netflix, tout un précédent

Sylvie L. Bergeron
Vendredi, 13 octobre 2017
Retour au salon cette fin de semaine

CFLX
ACHETEZ EstriePlus.com
Bunker des Hell's: bien infractionnel ou non ? Par Me Patrick Frechette Jeudi, 12 octobre 2017
Bunker des Hell's: bien infractionnel ou non ?
Bilan final des perquisitions à Sherbrooke et Cookshire-Eaton Par Cynthia Dubé Mercredi, 18 octobre 2017
Bilan final des perquisitions à Sherbrooke et Cookshire-Eaton
#vindredi : cocktails Par Anne Vaillancourt Vendredi, 13 octobre 2017
#vindredi : cocktails
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous