magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 9 juillet 2014

Un concert innovant et surprenant



 Imprimer   Envoyer 

La 12e édition du concert de musique classique au profit de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-François, présentée récemment à l'église Trinity Church de Cookshire-Eaton, s'est démarquée des précédents par son innovation et la présentation des pièces.

Myriam Genest-Denis, à la flûte, a réussi avec la participation des ses collègues Luc Lapointe au cor, Jean-Philippe Dutil au tuba, et Matthieu Fortin au piano, à présenter un spectacle surprenant et innovant par les pièces interprétées, la façon de les présenter ainsi qu'une touche historique hautement appréciée de la centaine de spectateurs présents. Outre l'introduction de deux nouveaux musiciens, Matthieu Fortin et Luc Lapointe, l'inclusion du tuba marquait une primeur. D'autre part, Luc Lapointe a pris quelques minutes, bien savourées de la part du public, pour décrire un bref historique de son instrument de prédilection, le cor. Le musicien a présenté des instruments surprenants qui ont conduit au développement du cor à partir du simple coquillage, en passant par la corne animale pour en arriver aux instruments de métal que ce soit la trompe de chasse à courre, le cor naturel et autres. L'artiste s'est même permis d'interpréter une pièce avec le cor des Alpes, ce genre de grande corne qui va jusqu'au sol, utilisé en Bavière. Quant à Matthieu Fortin, il a joué en grande primeur une oeuvre composée par Martin Lachance. Présent à cette occasion, l'auteur a savouré et félicité le pianiste pour la justesse de l'interprétation.

Heureuse du déroulement de la soirée, Myriam Genest-Denis mentionne l'importance qu'elle apporte à innover le spectacle chaque année que ce soit en introduisant un nouvel instrument ou par le répertoire. « Le tuba permet de faire des combinaisons qu'on ne voit pas souvent, tuba et flûte, et ça donne un répertoire un peu plus léger », mentionne-t-elle. D'ailleurs, la diversité des pièces interprétées fleuretant même avec le jazz avait de quoi satisfaire tous les mélomanes présents. Myriam souligne la belle participation de ses collègues. « Ce sont des amis et je n'ai pas de difficulté à les convaincre de venir. On a du plaisir à jouer ensemble », dit-elle tout sourire.

Fondation

Avec les autres activités de financement, le concert permet à la Fondation de subvenir au bien-être de la population du Haut-Saint-François. L'organisme a investi 235 000 $ depuis 2003 dont 65 000 $ au cours des quatre dernières années. Les sommes ont servi entre autres à l'achat de divers équipements de tests et d'analyses pouvant éviter les rendez-vous à Sherbrooke et des équipements de la clinique des jeunes à East Angus. On a également procédé à un rafraîchissement au parc de prêt d'équipements pour les soins à domicile et l'achat de divers équipements spécialisés pour l'amélioration de la qualité de vie de la clientèle. La fondation s'est aussi portée acquéreuse d'échographes vasculaires avec sondes permettant de prendre des mesures afin de dépister les maladies artérielles, d'écouter le coeur foetal lors de suivi de grossesse ainsi que des moteurs pour leviers sur rail pour un milieu de vie sécuritaire des résidents hébergés.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Caché près d’une caisse, deux sabres à la main

Caché près d’une caisse, deux sabres à la main
L’emprise du doute

L’emprise du doute
NOS RECOMMANDATIONS
Incendie ravageur rue Principale

Incendie ravageur rue Principale
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout

Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

Le Salesien - Portes ouvertes 2018
La police met fin à une série de vols qualifiés Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
La police met fin à une série de vols qualifiés
Du bon bord du gazon 4 de 4 Par Hughes Letourneau Vendredi, 12 octobre 2018
Du bon bord du gazon 4 de 4
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être! Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Vendredi, 12 octobre 2018
Santé et beauté devraient toujours faire front commun pour le mieux-être!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous