magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 18 novembre 2015

Le CLD demeure intact



 Imprimer   Envoyer 

Le conseil des maires de la MRC du Haut-Saint-François a étudié les avantages et inconvénients et c'est à l'unanimité que les élus ont convenu de maintenir le Centre local de développement (CLD) du Haut-Saint-François dans sa forme actuelle soit un OBNL indépendant de la MRC avec un conseil d'administration, un membership et la tenue d'une assemblée générale annuelle.

« On trouvait ça plus efficace d'avoir son Centre local de développement. Ce n'est pas du tout le même mandat que la MRC. C'est important d'avoir vraiment une division développement avec son nom. Comme ça, les gens savent que s'ils ont un projet de développement, c'est au CLD qu'il faut aller », d'exprimer la préfet, Nicole Robert.

Rappelons que le gouvernement du Québec a réduit considérablement son aide financière pour le fonctionnement des CLD pour l'année en cours et les subséquentes. D'ailleurs, il a adopté la Loi 28 ne donnant plus l'obligation aux MRC d'effectuer le développement de son territoire en mandatant un CLD. Les élus étaient donc confrontés à la décision de maintenir l'organisme de développement ou de l'intégrer à l'intérieur de sa structure.

Parmi les facteurs qui ont influencé la prise de décision, on mentionne l'implication des gens d'affaires avec des élus municipaux sur un conseil d'administration décisionnel, jumelé à la volonté de maintenir un lien avec les acteurs du milieu par le biais d'un membership et d'une assemblée générale annuelle. On mentionne également que les économies potentielles d'éliminer une structure étaient minimes. La MRC et le CLD partagent déjà la même administration ainsi que la direction générale. Cette intégration effectuée il y a maintenant quelques années permet d'éliminer les dédoublements. « On n'avait pas de gain à regrouper le CLD avec la MRC », d'ajouter le directeur général des deux structures, Dominic Provost.

Évidemment, il n'y a pas que des avantages, mais la direction de la MRC est en voie d'atténuer, dit-elle, les inconvénients comme regrouper les vérifications comptables, atténuer la lourdeur cléricale d'un CA et d'une AGA et de dégager une marge de manoeuvre à la polyvalence et l'entraide des équipes de la MRC et du CLD, et ce malgré des conventions collectives différentes. À ce sujet, Mme Robert et M. Provost mentionnent obtenir une belle collaboration des employés. « On ne fait que poursuivre ce qui allait bien », d'ajouter la préfet.

Argent neuf
Les coupes budgétaires imposées par le gouvernement provincial entraînant une réduction de personnel de moitié du CLD n'ont pas été faciles à vivre pour les personnes concernées. M. Provost mentionne que la direction a été contrainte de faire des choix déchirants et d'abandonner des volets qui étaient propres à l'organisme de développement. On a maintenu à peu près intacte l'équipe d'aide aux entreprises en conservant d'autres ressources. L'année n'est pas encore terminée, mais M. Provost estime que l'équipe réduite se tire bien d'affaire et est en mesure de livrer la marchandise.

D'autre part, suite à l'abolition de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de l'Estrie, on a divisé entre les 7 MRC le Fonds de développement régional (FDR). L'enveloppe retournée pour le Haut-Saint-François, et ce annuellement, jusqu'en 2018, s'élève à 146 677 $. Cette somme, considérée comme une bouffée d'air frais, sera affectée au CLD portant son budget global à 939 557 $ soit 196 886 $ de moins qu'avant.

Le montant global est affecté selon des grands axes marquant la continuité avec le passé. Un montant de 487 085 $ est consacré pour le fonctionnement du CLD, incluant la gestion du fonds nommé auparavant le Pacte rural, la réalisation du PALÉE et le service d'accompagnement et de financement des projets d'entreprises. Une somme de 125 626 $ est attribuée pour la réalisation de projets spécifique du PALÉE. Un montant de 316 846 $ est désigné pour la mobilisation et l'animation du milieu, soit de décentraliser entièrement au palier municipal par exemple le Pacte rural local. Enfin, 10 000 $ sont prévus pour la démarche globale intégrée de développement.

L'arrivée d'argent neuf permet aux intervenants d'entrevoir l'avenir avec optimiste. De l'avis de Mme Robert et de M. Provost, cela donne une marge de manœuvre. Interrogés à savoir si on allait réembaucher au CLD, tous deux se montrent prudents. « Il est raisonnable de croire qu'il y aura embauche », de laisser tomber M. Provost sans élaborer davantage.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion

Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion
NOS RECOMMANDATIONS
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Ces maladies camouflées

Ces maladies camouflées
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS! Vendredi, 19 janvier 2018
Des possibilités de carrière stimulantes à la CSRS!
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous