magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 23 avril 2014

Pour les classes adaptées du Parchemin



 Imprimer   Envoyer 

Dans l'optique des activités promues par Haut-Saint-François en forme, Mariette Cloutier, enseignante en classe adaptée, ses consoeurs, les éducatrices spécialisées, le professeur d'éducation physique et les directrices de l'école du Parchemin, côté Collège d'East Angus, se sont donné la main pour inciter ces écoliers à prendre un petit déjeuner satisfaisant à la maison.

Tous ces apprentissages se sont terminés par la dégustation des différents mets cuisinés. Parents, grands-parents, enseignants et professionnels se sont plu à découvrir d'autres façons de bien manger le matin. 

Pendant un mois, plus de 25 enfants ont appris l'essentiel du repas qui brise le jeûne de la nuit. Et comme une bonne chose arrive rarement seule, on en a profité pour souligner la semaine de l'Amitié. Pour la matinée de dégustation, Isabelle Daigneault, directrice des services éducatifs complémentaires et adaptation scolaire, s'est jointe aux parents et grands-parents invités à goûter à leur quinzaine de plats.

Pour faire suite au constat que près de la moitié des écoliers des classes adaptées entre à l'école le ventre creux, l'enseignante a demandé une subvention de 600 $ à HSF en forme pour réaliser 6 ateliers culinaires. Il a été constaté que souvent, ils sont à jeun le matin ou qu'ils déjeunent irrégulièrement parce qu'ils sont trop pressés, parce qu'ils manquent d'appétit dû aux médicaments qu'ils engloutissent. Dans certains cas, le désengagement parental en est la cause. Mariette Cloutier a décidé de préparer des activités reliées à la santé destinée à 5 jeunes à la fois. Ils ont concocté des céréales granolas, des yogourts maison, des céréales chaudes, des muffins, des smooties et des gaufres.

 Profitant du fait qu'ils aiment manger et cuisiner ensemble, Mme Cloutier a présenté le projet des petits déjeuners à concevoir en classe pour les inciter à partir du bon pied, rassasiés et pleins d'énergie. En même temps, elle leur propose de découvrir des goûts différents. Avec M. Manuel, enseignant en éducation physique, ils ont maîtrisé les notions de groupes alimentaires. Avec leurs professeurs, ils ont expérimenté la température en degrés Celsius, les unités de mesure métriques et ainsi de suite. Ils ont aussi créé un Duo-Tang pour remiser les recettes réalisées. Ils l'ont rapporté à la maison pour qu'eux ou leurs parents y puisent des idées de bons petits déjeuners faciles à exécuter.

Corentin, Tanina, Tania, Jason, Alicia, Ricardo, Jacob et Steve, de la classe de Mme Mariette, ont expliqué ce qu'ils avaient fait lors de cette activité qui s'est échelonnée sur un mois. Tous, amateurs de mathématiques, ils ont semblé à l'aise dans l'acquisition des nouvelles notions et l'exécution de leurs recettes. Après, ils en ont préparé de petites portions pour les faire goûter à tous les enfants de l'école. Pour Corentin, cette « activité aide à mieux manger le matin. » Ses amis ont ajouté que cela leur avait appris à goûter à des mets différents, à apprécier des aliments moins sucrés, à délaisser les céréales colorées, en un mot, à éviter les cochonneries. Tous reconnaissaient qu'en pleine croissance, il était important de bien manger.

Mme Mariette a manifesté son plaisir en voyant le nombre de parents et de grands-parents qui sont venus prendre un petit déjeuner brunch composé de quelque 15 plats variés servis en portion dégustation. Marie-Paule et Jean-Luc Lepître qui accompagnait Danick étaient fiers de participer à l'activité. « C'est important comme grands-parents de suivre nos petits-enfants », s'est exclamée Mme Lepître, ce à quoi son époux ajoutait que chez eux, « la porte est toujours ouverte pour les recevoir. »

Pour souligner la semaine de l'Amitié, tous se sont mis en frais de réaliser des affiches pour expliquer ce à quoi cela pouvait correspondre. En même temps, les écoliers ont rempli des cartes compliments ou des propositions de services destinés à des compagnons de l'école. On vise à en compiler autant qu'il y a de jeunes. Encore, lors d'une pige, un enfant devient l'ange d'un ami de sa classe. On souhaite, ce faisant, qu'entre eux s'établissent des liens plus serrés en rendant un petit coup de main ou une attention particulière. D'autres activités devraient aussi les sensibiliser à la notion d'amitié et contrer toutes les formes d'agression verbale ou physique.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tendances à surveiller en 2018

Tendances à surveiller en 2018
Un premier mariage au Phoenix

Un premier mariage au Phoenix
NOS RECOMMANDATIONS
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke

Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Mon ado et les tâches...

Mon ado et les tâches...
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Léandre Lachance
Mardi, 23 janvier 2018
Est-ce un problème qui appartient aux autres ?

François Fouquet
Lundi, 22 janvier 2018
La vie, la scène

Econosports
Lundi, 22 janvier 2018
Les nombreux avantages du ski de fond

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Dan Bigras
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Mille mots d’amour signés par des artistes Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Mille mots d’amour signés par des artistes
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous