La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 6 juillet 2016

Centre de qualification en sécurité incendie à Cookshire-Eaton



 Imprimer   Envoyer 

Conçu pour recréer des situations réelles lors des entraînements d'intervenants en matière de sécurité civile, le Centre de qualification en sécurité incendie de Cookshire-Eaton s'adresse principalement aux pompiers, mais également aux policiers, groupes tactiques d'intervention ou autres. Les autorités municipales souhaitent faire des installations situées à proximité de l'aéroport de Sherbrooke la destination privilégiée pour tous les regroupements de l'Estrie qui auraient besoin de ce genre de formation.

Le journal Le Haut-Saint-François a produit un article traitant du Centre de qualification en sécurité incendie dans son numéro de janvier dernier, mais c'est lors d'une récente conférence de presse que les autorités municipales ont procédé à l'inauguration officielle du centre qui est opérationnel, depuis mai dernier. Le site d'entraînement composé de six conteneurs offre divers scénarios d'entraînement. Nous y retrouvons une reproduction d'habitation meublée, des mannequins, une pièce simulant des débris lors d'intervention dans l'obscurité, une tour d'escalier de 15 mètres, la plus haute du genre au Québec, une pièce pouvant être aménagée selon les besoins des utilisateurs, un regard d'égout pour les exercices en vase clos et aussi des bornes d'incendie alimentées par des réservoirs souterrains. « Nos installations répondent à la formation pour pompier 1, pompier 2 avec les spécialités comme opérateur de pompe, opérateur d'échelle, désincarcération et espaces clos. On peut aussi s'ajuster selon les besoins. Il y a plein de possibilités », de mentionner Éric Cloutier, directeur des incendies de Cookshire-Eaton. Le Centre 24-Juin assure la formation des pompiers volontaires en Estrie. Deux groupes sont déjà passés par le centre de qualifications depuis mai dernier. Quant aux pompiers volontaires de Cookshire-Eaton, ils profitent depuis un certain temps des installations. « C'est comme une vraie maison. On peut faire du sauvetage, des inspections. On vient ici, on se pratique aussi en gestion de personnel, c'est un plus pour nous », d'exprimer le lieutenant Robert Messier. « C'est une grosse différence, c'est en réel. Ça a permis de faire nos examens requis ici », d'exprimer le pompier Maxime Cyr.

La municipalité de Cookshire-Eaton a investi quelque 270 000 $ dans le projet incluant l'aménagement des six conteneurs, du bâtiment adjacent pouvant accueillir plus de 30 personnes avec toutes les commodités pour la formation théorique, comprenant une cuisinette et douche. La municipalité a également reçu une gracieuseté de l'entreprise Granby Composites consistant en trois réservoirs d'une capacité totale de 10 000 gallons d'eau. « L'aménagement du terrain permet de récupérer l'eau, c'est bon au niveau environnemental », d'exprimer le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry. Quant au montant affecté pour la réalisation du projet, le maire parle d'investissement. « Nous, on envoyait de 10 à 15 pompiers par année pour la formation. Ça nous coûtait environ 45 000 $. » Le directeur général de la municipalité, Martin Tremblay, mentionne « que du 270 000 $, un montant de 150 000 $ provient du Fonds réservé aux projets spéciaux; le reste est en règlement d'emprunt sur une période de 15 ans. Nous espérons des revenus de 20 000 $ à 25 000 $ par année. Nous prévoyons aussi faire du démarchage auprès des services incendies et de l'association paritaire en matière de santé-sécurité des villes. » Ce dernier ajoute que le concept est en évolution constante et peut s'ajuster aux besoins des groupes. « La SQ a envoyé un détachement de Montréal pour voir sur place nos installations. La Gendarmerie royale du Canada de l'Estrie a eu des contacts pour savoir ce qu'on pouvait offrir et le groupe tactique de la ville de Sherbrooke a pris des informations », d'ajouter le maire Landry. « On pense que le projet c'est un plus pour la ville et qu'il aura des retombées régionales. On n'a pas la prétention d'être meilleur que les autres, mais on est le plus récent », d'exprimer avec une fierté évidente M. Landry. Selon M. Cloutier, on compterait de 6 à 7 centres de qualification en sécurité incendie au Québec.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Labatt innove et investit 2 M$

Labatt innove et investit 2 M$
40 745$ remis à la Fondation Rock-Guertin

40 745$ remis à la Fondation Rock-Guertin
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Nouvelle expérience immersive pour le vélo

Nouvelle expérience immersive pour le vélo
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
Des concerts de  Noël  à profusion Par Cynthia Dubé Mardi, 4 décembre 2018
Des concerts de Noël à profusion
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous