1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Appeler la SQ pour les bonnes raisons
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Sylvie L. Bergeron Par Sylvie L. Bergeron

Lundi, 17 février 2020

Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke


Les valeurs sûres de la Féérie hivernale sont de retour : jeux gonflables, feux d'artifice, tire sur neige, maquillage, tours de poneys, fermette, petit-train, tyrolienne géante. En sus, s'ajoutent plusieurs autres activités, tels que Laser Tag, démonstration de forge, ateliers de cerfs-volants, Fatbike, envolée d'oiseaux de proie, voitures modélisées, igloo festif et iglou glouton.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photos: JLEF photo; (Bas) Facebook: Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs

La température clémente des derniers jours laissent présager pour le comité organisateur une 54e édition du Carnaval de Sherbrooke à la hauteur des attentes.

Outre le blanc tapis qui recouvre le vert gazon du parc Jacques-Cartier, la programmation, dévoilée en conférence de presse, il y a quelques jours, promet un engouement, voire un achalandage enviable.

Dans une ambiance décontractée à la micro brasserie Le Siboire, un des partenaires sympathiques de l'événement cette année, le pari de repositionner cette fête d'hiver en Estrie semble dessiner un sillon lumineux dans le creuset sinueux de la saison froide à Sherbrooke.

Il est vrai que d'avoir mandaté, sur appel de candidatures, après une longue démarche stratégique, les Productions du Palais pour mener à bien l'organisation de la Fête d'hiver à Sherbrooke, joue un peu beaucoup dans la balance.

En moins de trois mois, l'équipe de coordination, autour de Jean-Pierre Beaudoin, a non seulement pris les bouchées doubles mais rencontré également les objectifs du Carnaval. « Grandir plutôt que grossir » résume assez bien la réflexion, les sacrifices et les efforts consentis des membres organisateurs qui souhaitent depuis les débuts de leur engagement léguer un rendez-vous hivernal incontournable, un happening tout juste à la veille de la semaine de relâche en Estrie.
Vœux pieux, rêves caressés, objectifs ciblés, le compte à rebours sonne maintenant le glas, le moment de vérité. Or, pas de doute possible, la programmation des activités sportives, de plein air, culturelle et musicale, saura faire bouger, sortir, danser...

Les valeurs sûres de la Féérie hivernale sont de retour : jeux gonflables, feux d'artifice, tire sur neige, maquillage, tours de poneys, fermette, petit-train, tyrolienne géante. En sus, s'ajoutent plusieurs autres activités, tels que Laser Tag, démonstration de forge, ateliers de cerfs-volants, Fatbike, envolée d'oiseaux de proie, voitures modélisées, igloo festif et iglou glouton.

C'est sans nommer les spectacles qui ratissent large, question de satisfaire diverses clientèles. À commencer par le 5 à 7 d'ouverture, le vendredi, autour de Nicolas Pellerin et des Grands Hurleurs qui viendront, avec un nouvel album sous le bras, Chouia, pousser des chansons et des musiques traditionnelles à faire glousser. Suivra une autre soirée « retrouvailles », la deuxième consécutive sous pareille formule, mettant en scène le talentueux Tim Brink, de même les Respectables qui soulignent près de 30 ans de carrière. Irrévérencieux comme nuls autres, les quatre rockers canadiens du Québec, comptent parmi ceux qui ont le plus foulé les planches du désormais célèbre « Café du Palais ». Ils sont reconnus pour le tube « L'homme 7 : 00 - Up », de l'album $ = bonheur, paru sur étiquette Passeport en 1999.

Seul show payant au coût de 25 $, avec places limitées, ce groupe lance ainsi les festivités du week-end, laissant place, sous l'igloo chauffé, le samedi, à Marco Callieri et aux Lost Fingers, puis le dimanche à l'acadienne Annie Blanchard. Après les feux d'artifice et le grand feu de joie du samedi soir, il ne faudra pas manquer non plus DJ Huggies, bien connu pour faire danser jusqu'aux petites heures du matin !

Même si l'idée consiste à plaire au plus grand nombre, reste à savoir si les Sherbrookois.es voudront s'approprier l'événement. Jusqu'à maintenant, les partenaires et les collaborateurs ont répondu présents. Ils se dénombrent en effet par dizaine et ils croient que les citoyen.nes méritent de profiter pleinement des talents, des beautés et des activités qui créent la fierté et les liens d'appartenance d'une communauté tissée serrée.

Dans les prochains jours, les 28, 29 février et 1er mars, s'ouvre donc la fête d'hiver au parc. À défaut de pouvoir se dorer la couenne au soleil dans le sud, sachons plutôt nous dorer la pilule et nous rassasier de l'événement en plein cœur de la Ville et de la saison frette! Détails et laissez-passer pour activités payantes : carnavaldesherbrooke.ca

 


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

Un monde de découvertes au bout de nos doigts
Sylvain et Lulu : happening pour toute la famille

Sylvain et Lulu : happening pour toute la famille
Rythme_avril20
NOS RECOMMANDATIONS
La radio pour rejoindre les communautés culturelles

La radio pour rejoindre les communautés culturelles
COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants

COVID-19: Amendes salées pour les contrevenants
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Yves Nantel
Jeudi, 9 avril 2020
COVID-19 versus Crise Climatique

Pierre-Olivier Pinard
Mercredi, 8 avril 2020
Êtes-vous prêt à avoir la COVID-19? Partie 3

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 avril 2020
Ce que changera la pandémie…

François Fouquet
Lundi, 6 avril 2020
Grand complot, croyances et COVID-19

Claude Hébert
Dimanche, 5 avril 2020
Le temps d’un confinement

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Deux entreprises s'unissent pour fabriquer des visières médicales Vendredi, 3 avril 2020
Deux entreprises s'unissent pour fabriquer des visières médicales
Le CIUSSSE-CHUS ouvre une clinique désignée d'évaluation Jeudi, 2 avril 2020
Le CIUSSSE-CHUS ouvre une clinique désignée d'évaluation
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord Lundi, 6 avril 2020
Déficit à la ville de Sherbrooke? Paul Gingues en désaccord
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous