Galeries Orford 14 aout 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 20 septembre 2018

Le hockey, de père en fils



 Imprimer   Envoyer 
Les Cantonniers de Magog alignent cette saison deux joueurs matures qui ont regardé leur père jouer dans la Ligue nationale de hockey dont Justin Robidas, fils de Stéphane Robidas. L'autre étant Kaylen Gauthier, fils de Denis Gauthier (photo gracieuseté Stéphane Robidas).

L'attaquant Justin Robidas et le défenseur Kaylen Gauthier ont vu leur père jouer dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Inspirés par leur parcours professionnel, les deux jeunes hommes évoluant chez les Cantonniers de Magog souhaitent maintenant tracer leur propre chemin pour atteindre les plus hauts sommets.

Les Cantonniers de Magog alignent cette saison deux joueurs matures qui ont regardé leur père jouer dans la Ligue nationale de hockey. Justin Robidas, fils de Stéphane Robidas, et Kaylen Gauthier, fils de Denis Gauthier, ont goûté très jeune à ce que pouvait ressembler une carrière professionnelle de hockeyeur. Aujourd'hui, ils s'inspirent des deux pères, qui se sont démarqués parmi les meilleurs au monde, pour atteindre à leur tour, à leur façon, le plus haut niveau d'excellence.

« Je pense que mon père a été une source d'inspiration pour moi, remarque Justin Robidas. Je suis né aux États-Unis et mon père jouait pour les Stars de Dallas. J'ai grandi là-dedans. C'est quand même cool. Il m'a amené sur la glace et je pense que c'est vraiment là que ça a commencé [mon désir]. Après les victoires, on allait dans le vestiaire et tu voyais de gros noms comme Jamie Benn et Tyler Séguin. J'ai été impressionné. »

« Grandir avec un père qui a joué dans la LNH, c'est de voir qu'il s'est rendu où tu veux être, ajoute pour sa part Kaylen Gauthier. Je l'ai regardé jouer et j'ai vu ce que ça prend pour atteindre ce niveau-là. Sans dire qu'on a le même cheminement, je ressemble beaucoup à mon père quand il était jeune. Ça commence à débloquer et ça me fait rêver, c'est sûr. De voir ce qu'il a fait pour se rendre là, ça m'inspire. »

Même si la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) est bien différente du niveau bantam ou collégial, les deux joueurs s'habituent à ce nouveau style de jeu plus rapide et plus physique. Être le fils d'un ancien joueur de la LNH vient aussi avec son lot de pression, mais Justin Robidas et Kalyen Gauthier sont conscients qu'ils doivent rester eux-mêmes.

« Le monde ne réalise pas toujours qu'avoir un père qui a joué dans la Ligue nationale, ça vient avec une certaine pression, remarque le fils de Denis Gauthier. Tu as un plus gros nom qu'on le veuille ou non. C'est un peu ça. Mon père m'a toujours dit d'être moi-même. Il veut vraiment que je fasse mon bout de chemin et mon propre nom. Oui, on essaie de s'inspirer de nos pères, mais c'est notre chemin qu'il faut faire. »

« Mon père m'a montré à être une bonne personne et pas seulement sur la glace, poursuit le fils de Stéphane Robidas. Si tu travailles tous les jours et que tu mets les efforts, n'importe quel chemin que tu vas prendre, tu vas t'y rendre. Je pense qu'il faut être une bonne personne et c'est quelque chose de vraiment important que mon père m'a appris. »

Revivre de beaux souvenirs

En regardant Justin et Kaylen jouer avec les Cantonniers de Magog dans la LHMAAAQ, Denis Gauthier et Stéphane Robidas ont l'impression de revivre parfois leur jeunesse à travers eux. La dernière chose qu'ils souhaitent faire toutefois, c'est de leur mettre de la pression inutile.

« Je revis de beaux moments chaque fois que je vais voir mon fils jouer, note Stéphane Robidas, qui a déjà porté l'uniforme des Cantonniers en 1992-93. L'éthique de travail est quand même quelque chose de très important pour moi, mais souvent, j'essaie de rappeler à Justin de s'amuser. À la base, c'est un sport et il faut avoir du plaisir. C'est une chance qu'on a de pouvoir jouer au hockey. Je veux justement que mon gars apprécie cette opportunité. J'ai toujours été bien clair avec Justin : peu importe le sport qu'il va faire, je vais l'appuyer et je vais l'encourager. »

« Je suis emballé pour Kaylen, admet Denis Gauthier. Je revis un peu ma jeunesse. Je vois qu'il s'épanouit, qu'il est heureux et qu'il est bien. Pour moi, c'est ce qui importe. Tout l'environnement est positif jusqu'à maintenant. Je suis super content et il est dans une organisation que je considère comme de première classe. Je suis là pour l'encadrer et l'encourager du mieux que je peux. Ce n'est pas moi qui lui mets de la pression sur les attentes, il en a déjà assez comme ça. Si c'est le plus haut niveau qu'il se rend, ça aura été quand même une super expérience. Ça va être à lui de faire son bout de chemin maintenant. »

Denis Gauthier et Stéphane Robidas sont conscients qu'ils ont eu probablement une influence dans le cheminement des jeunes hommes. De les voir autant passionnés qu'eux les rendent évidemment bien fiers. « C'est sûr que probablement j'ai eu une influence sur Justin, estime Stéphane Robidas. Il a grandi quand je jouais dans la Ligue nationale. Il a grandi là-dedans et venait me voir à l'aréna. Il a eu cette opportunité-là. »

« C'est possible que j'aie été une source d'inspiration pour mon fils, souligne Denis Gauthier. C'est le seul de mes trois enfants, qui, je crois, se souvient un peu de m'avoir vu jouer. Il a baigné là-dedans jeune. Je l'amenais dans les pratiques quand j'étais à Philadelphie ou en Arizona. Il a développé une passion. Peut-être que mon parcours, et ce qu'il a vu ou entendu lui servent d'inspiration ou de motivation. »

Les deux anciens joueurs de hockey ont toujours voulu transmettre les meilleures valeurs que possible à leur fils, que ce soit dans le quotidien de la vie ou dans le hockey. « Les valeurs que j'ai transmises à Kaylen n'étaient pas nécessairement pour devenir un joueur de hockey de la Ligue nationale, insiste Denis Gauthier. C'était plus pour être une bonne personne, devenir un adulte qui est autonome, compétent, capable de se débrouiller seul et d'avoir du leadership. Ce que je répète souvent à mon gars, c'est que les sacrifices qu'il fait aujourd'hui en valent vraiment la peine. »

Savourer le hockey à Magog

Kaylen Gauthier et Justin Robidas se plaisent à Magog depuis leur arrivée avec les Cantonniers. Leur but est de bien se développer pour atteindre le prochain niveau.

« L'expérience est incroyable, indique Kaylen Gauthier. Le support qu'on a de la ville, c'est le fun. Avec les partisans, c'est quelque chose qu'on n'a pas vécu avant. C'est une famille qui est structurée. C'est quelque chose de spécial. »

«Les Cantonniers sont importants pour beaucoup de gens, rappelle Justin Robidas. Juste à l'école, les jeunes nous regardent et viennent nous parler. La ville est passionnée de hockey.»

 

Photo dans le texte: gracieuseté Denis Gauthier


Vieux Clocher de Magog 20 aout 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Deux passionnées de voile représentront Sherbrooke et le Québec en compétition

Deux passionnées de voile représentront Sherbrooke et le Québec en compétition
Bestiole Lumineuse: L'aventure FORESTA LUMINA (partie 1)

Bestiole Lumineuse: L'aventure FORESTA LUMINA (partie 1)
NOS RECOMMANDATIONS
Serge Savard crée un fonds de 5 M$ pour les étudiants-athlètes de L’Université de Sherbrooke

Serge Savard crée un fonds de 5 M$ pour les étudiants-athlètes de L’Université de Sherbrooke
Deux passionnées de voile représentront Sherbrooke et le Québec en compétition

Deux passionnées de voile représentront Sherbrooke et le Québec en compétition
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
RYTHME – RAT - aout 2019
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 23 août 2019
Le magnésium, déjà entendu parler ?

René Dubreuil
Jeudi, 22 août 2019
Accueil princier au Royal Bromont

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 août 2019
Libéraux aux abois

Jérôme Blais
Mardi, 20 août 2019
Bien positionner sa balle de golf

François Fouquet
Lundi, 19 août 2019
À côté de la track

Jacinthe Dubé 29 juillet 2019
Galeries Orford 14 aout 2019
La deuxième édition de La Fête de la Magie de Coaticook: Enchantée de vous émerveiller encore une fois! Par Daniel Campeau Mercredi, 21 août 2019
La deuxième édition de La Fête de la Magie de Coaticook: Enchantée de vous émerveiller encore une fois!
Le 10e Festival de Rue de Lennoxville: une fête pour la communauté! Par Anita Lessard Mardi, 20 août 2019
Le 10e Festival de Rue de Lennoxville: une fête pour la communauté!
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS Lundi, 19 août 2019
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous