magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ÉDUCATION / Éducation
Cégep de Sherbrooke Par Cégep de Sherbrooke

Mardi, 13 novembre 2018

Association étudiante du Cégep de Sherbrooke: au service de ses membres avant tout



 Imprimer   Envoyer 

Née dans la foulée des regroupements syndicaux des années 1970, l'Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AÉCS) a toujours eu pour mission de défendre les droits individuels et collectifs de la communauté collégiale. Son objectif premier : l'amélioration des conditions de vie de ses membres et l'accès universel à une éducation publique de qualité. Elle vise également à faire reconnaitre les étudiantes et étudiants comme des citoyens à part entière et comme de jeunes travailleurs intellectuels.

Les journaux étudiants, un outil indispensable
Dès leurs débuts, les associations étudiantes québécoises, incluant celle du Cégep de Sherbrooke, se tournent vers la rédaction pour diffuser l'information et pour afficher leurs positions. « La diffusion de l'information a toujours été au cœur des préoccupations des associations étudiantes. Ainsi, les presses étudiantes ont joué un rôle très important dans la vie étudiante des cégeps », mentionne Myriam Pelletier-Gilbert, conseillère à la coordination de l'AÉCS. « Même si les journaux produits par l'AÉCS sont de moins en moins présents, la diffusion des idées, les débats et les appels à la mobilisation se font toujours par l'intermédiaire des médias et des publications électroniques », ajoute-t-elle.

Des enjeux qui tiennent à cœur
Comme le mentionne madame Pelletier-Gilbert, l'AÉCS a constamment été très présente pour ses membres : « Dès les premiers pas de l'association, plusieurs sujets comme les prêts et bourses, le féminisme, les cafés étudiants et les frais de scolarité étaient au cœur des débats ».

Au fil du temps, plusieurs autres sujets chauds ont laissé place à de nombreuses discussions sur la place publique. Comme le précise madame Pelletier-Gilbert, les actions entamées par l'AÉCS ont toujours été menées dans le but d'aider ses membres : « L'AÉCS veut que l'éducation soit accessible à tous et que les droits individuels de ses membres soient respectés. Elle a obtenu plusieurs petites victoires, comme la reconnaissance des étudiantes enceintes, les services à coût moindre et plus encore. L'AÉCS continuera de militer pour atteindre ses objectifs ».

Une instance démocratique
Encore aujourd'hui, l'AÉCS veille au bien-être de la communauté étudiante. Elle axe ses intérêts sur trois points principaux: défendre les droits collectifs et individuels de ses membres, représenter ces derniers et les accompagner en cas de difficultés. « L'AÉCS est composée de personnes qui, concrètement, posent des gestes qui font une différence pour les étudiantes et les étudiants du Cégep », assure Myriam Pelletier-Gilbert.

Surtout, l'AÉCS s'engage à respecter la démocratie directe, un élément essentiel à son bon fonctionnement. « La démocratie directe est le principe de base de l'Association étudiante du Cégep de Sherbrooke. En démocratie directe, les rassemblements comme les assemblées générales sont l'instance suprême de prise de décision. Il y a beaucoup de place qui est laissée au débat, à l'échange d'idées et à la discussion. C'est un peu comme si on inversait la pyramide du pouvoir, c'est-à-dire que la base de la pyramide se trouve en haut et sa pointe en bas. Selon ce principe, ce sont les assemblées générales qui dirigent », conclut madame Pelletier-Gilbert.

Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Politique municipale : bon, ok, je me présente…

Politique municipale : bon, ok, je me présente…
Le défilé des champions aura lieu dimanche à Magog

Le défilé des champions aura lieu dimanche à Magog
NOS RECOMMANDATIONS
La 6e édition de Sherbrooke t’en bouche un coin promet d’être gourmande et festive.

La 6e édition de Sherbrooke t’en bouche un coin promet d’être gourmande et festive.
Une zone de rencontre neutre à la disposition des citoyens

Une zone de rencontre neutre à la disposition des citoyens
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Orchestre symphonique de Sherbrooke Hommage  jazz
Remise Gagnon mai 2019
 
Une zone de rencontre neutre à la disposition des citoyens Par Anita Lessard Mercredi, 22 mai 2019
Une zone de rencontre neutre à la disposition des citoyens
L’insuffisance rénale : La maladie silencieuse Par Anita Lessard Vendredi, 24 mai 2019
L’insuffisance rénale : La maladie silencieuse
Les éco-anxieux ou la politique de la terre brûlée Par Daniel Nadeau Mercredi, 22 mai 2019
Les éco-anxieux ou la politique de la terre brûlée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous