magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Geneviève Kiliko Par Geneviève Kiliko

Mercredi, 24 février 2016

L’art de vivre de Saint-Mathieu-du-Parc avec Pierre Laflamme



 Imprimer   Envoyer 

Créée en 1982, la fondation L'Art de vivre de Sri Sri Ravi Shankar est l'une des plus importantes organisations humanitaires dans le monde. Au Québec, cette fondation possède son centre de retraite à Saint-Mathieu-du-Parc, dans la région de la Mauricie. Ce centre de repos, accessible à tous, peut être bénéfique pour quiconque décide de faire une « pause » sur sa vie et souhaite être en plein cœur de la nature. Avec ses 232 acres de terrain et ses divers établissements, ce centre peut recevoir plusieurs centaines de personnes à moindre coût. Les personnes désireuses d'un repos et ayant peu de moyens ont la possibilité de participer à la vie communautaire (effectuer des travaux quotidiens) en bénéficiant du gîte et de la nourriture. Les nombreux jardins leur permettent de nourrir leurs convives d'une nourriture saine et équilibrée. Un centre de médecine ayurvédique, « L'institut Sri Sri Ayurvéda » se trouve sur les lieux et des soins peuvent être prodigués. De plus, des formations peuvent être données aux personnes intéressées à obtenir des bases solides en ayurvéda. Ce centre ayurvédique fera d'ailleurs son ouverture officielle le 14 mai prochain. Pierre Laflamme, directeur de L'Art de Vivre à Saint-Mathieu-du-Parc, nous parle de cet endroit et de sa rencontre singulière avec Sri Sri Ravi Shankar, il y a de cela plus de 25 ans.

Le centre de retraite de Saint-Mathieu-du-Parc : un endroit de repos accessible pour tous!

Situé dans la région de la Mauricie, cet immense centre de retraite, méconnu par la population du Québec, est un lieu magnifique pour s'arrêter un moment, et profiter de la nature et du calme qui y règne. Une grande salle de méditation a été construite au cours des dernières années, et bien qu'elle ne soit pas tout à fait terminée, elle peut contenir un bon nombre de personnes. « Nous voudrions que ce temple soit éventuellement connu, afin de pouvoir y organiser des événements de tout genre. Par exemple, nous aimerions inviter Krishna Das et pouvoir ouvrir cette salle pour des congrès de yoga, de médecine ayurvédique, ou encore, pour des associations telles que l'association des massothérapeutes. Ces événements nous permettraient de couvrir les frais reliés à l'entretien du centre de retraite. » mentionne Pierre Laflamme.

Le centre est présentement en période de transition, une nouvelle phase s'amorce. L'idée d'agrandir les jardins, graduellement, est un projet qui verra sans doute le jour dans un futur proche. La jardinière du centre de retraite tient un kiosque des produits de ce jardin à St-Élie-de-Caxton. « Nos jardins sont immenses, et nous voudrions nourrir beaucoup de personnes dans les futures années, car les prix augmentent et il est de plus en plus difficile d'avoir accès à une nourriture saine. », confie Monsieur Laflamme.

Un homme d'une trentaine d'années vit dans ce centre à St-Mathieu-du-Parc depuis plus de 6 ans. Il travaille dans la cuisine et veille à nourrir, avec l'aide des gens de passage, les personnes qui vivent temporairement ou à long terme en ces lieux. Il a décidé de s'y installer pour régler ses problèmes de dépendance aux drogues, ce qui a fonctionné. Il est maintenant sobre et apprend à gérer ses émotions par une pratique régulière de méditation et de service. Cet endroit lui permet de retrouver tranquillement une certaine paix intérieure.

Le centre de médecine ayurvédique de Saint-Mathieu-du-Parc

Le centre de médecine ayurvédique situé à St-Mathieu-du-Parc est aussi très méconnu au Québec, pourtant, il offre des soins de qualité et des formations pour ceux qui pourraient être intéressés d'acquérir de solides bases en ayurvéda. En effet, des techniciens peuvent être formés, soit en formation accélérée ou en internat.

La médecine ayurvédique, la plus vieille du monde, a comme objectif de nous aider à vivre longtemps tout en conservant une bonne santé pour développer notre plein potentiel. « Ayur » signifie vie, et « Véda » signifie connaissance. Les racines de cette médecine sont ancrées dans une connaissance ancestrale. Reconnue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), elle conçoit la vie à travers une perspective holistique, soit une combinaison des cinq éléments : espace, terre, eau, feu, air. Dans cette vision, plus nous apprenons à nous connaître, plus nous sommes en équilibre avec notre environnement et avec nous-mêmes.

Le 14 mai prochain, le centre Sri Sri Ayurvéda de Saint-Mathieu-du-Parc fera son ouverture officielle. « Pour cette ouverture, nous ferons une grosse publicité, afin que le plus de médias possible soient présents, on aimerait contacter Yoga Mundo à Montréal à cet effet. On verra comment les choses se présenteront. Il serait intéressant de former davantage de techniciens. Il y a des gens qui vont aux États-Unis pour avoir une formation de ce genre, et nous, on l'offre ici même au Québec; une formation de qualité. », dit Pierre Laflamme.

Sa rencontre avec Sri Sri Ravi Shankar

Monsieur Laflamme a fait la rencontre de Sri Sri Ravi Shankar en 1987, à Montréal. Il pratiquait depuis de nombreuses années la méditation transcendantale, à l'époque où ce mouvement était très présent avec Maharishi Mahesh, le fondateur du mouvement de la méditation transcendantale, avec qui de nombreuses personnalités publiques avaient cheminé; notons entre autres les Beatles, Oprah Winfrey, Mick Jagger, Gwyneth Paltrow, etc. Il était même devenu professeur de méditation transcendantale. Un jour, l'un de ses amis l'a appelé pour le convier à venir écouter une conférence de Sri Sri Ravi Shankar, un discipline de Maharishi Mahesh. Il a donc assisté à trois conférences et l'a suivi, suite à cela, dans ses enseignements.

« Je recherchais un contact plus personnel, et j'ai été satisfait de ma rencontre avec Sri Sri Ravi Shankar. » Monsieur Laflamme a été dans le sud de l'Inde pendant un an au ashram de Bangalore (ashram de Sri Sri Ravi Shankar) et est revenu par la suite au Québec. Il souhaitait avoir un emploi qui lui permette de poursuivre son cheminement spirituel, tout en vivant adéquatement. Il en fit part à Sri Sri Ravi Shankar, et le lendemain, ce dernier le nomma directeur du nouveau centre qu'il venait d'acheter à Saint-Mathieu-du-Parc. « Je me demandais comment j'allais être capable d'assumer de telles responsabilités. J'avais l'impression de n'être même pas capable de « manager » ma propre vie. À ces propos, Sri Sri Ravi Shankar rassura Monsieur Laflamme, en lui disant : « Non, tu vas voir, tu vas être capable. »

Depuis ce jour, après plus de 25 ans, Pierre Laflamme est directeur du centre de retraite de Saint-Mathieu-du-Parc et il est comblé par ce travail. « Je n'ai pas un salaire de 50 000 $ par année, j'ai une allocation mensuelle, mais je suis logé et nourri, donc ça compense. Nous avons des bénévoles pour faire fonctionner le centre, c'est grâce à eux si la fondation s'agrandit et s'il y a tant de choses qui se font. En étant plus nombreux, on pourrait éventuellement faire des soupes populaires et ce genre de choses...soirées de chant, relaxation, etc. Il n'y a pas de barrières ni de limites! Nous ne pensons pas avoir « la » solution, mais nous avons quelque chose à offrir, et si ça te fait du bien, et bien tant mieux! », raconte Pierre Laflamme.

« Le droit inné de tout être humain, c'est de pouvoir vivre dans un corps en santé et d'avoir un mental libre de stress. Cependant, ni à l'école, ni à la maison, ne nous a-t-on appris à gérer nos émotions négatives. »
-Sri Sri Ravi Shankar


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Les Paniers de la rentrée: pour qu'aucun élève ne soit oublié

Les Paniers de la rentrée: pour qu'aucun élève ne soit oublié
NOS RECOMMANDATIONS
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu

Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Jouer notre propre musique

Jouer notre propre musique
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
L’été s’achève, mais pas toi. Par William Lafleur Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.
Jouer notre propre musique Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 août 2019
Jouer notre propre musique
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous