magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
HABITATION
Construction Estrie
Ma maison
Jardin et fleurs
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 20 mars 2015

Home staging : une stratégie pour vendre rapidement et à bon prix



 Imprimer   Envoyer 

Par Louise A. Legault

La téléréalité en a fait ses choux gras. Un peu de peinture, beaucoup de rangement, de nouveaux meubles et accessoires, et cette maison un peu défraîchie qui ne trouvait pas preneur se vend en claquant les doigts.

Ce serait la crise immobilière de 2008 et un marché saturé qui auraient donné au home staging (ou mise en valeur immobilière) ses lettres de noblesse. C'est à l'agente immobilière Barb Schwarz de Seattle qu'il faut créditer l'invention du concept à la fin des années 1970, laquelle s'est appuyée sur son expérience du théâtre et de la scène pour préparer des maisons à la revente. Barb Schwarz a aussi mis de l'avant une certification (Accredited Staging Professional ASP) recherchée par de nombreux agents immobiliers américains

Des études américaines soutiennent que le home staging permet de réduire du tiers à la moitié le temps requis pour vendre une propriété. Il influencerait aussi le prix à la hausse, les acheteurs potentiels.

Figure bien connue du home staging, l'animatrice de Bye-bye maison ! (à sa huitième saison à Canal Vie), Brigitte Poitras, précise qu'il « ne fait pas augmenter la valeur de revente; il réduit plutôt la marge de négociation en diminuant les arguments négatifs que peut utiliser l'acheteur potentiel». Elle ajoute : «On parle souvent d'un montant de 1% de la valeur marchande à dédier à la mise en valeur, mais selon le secteur et les comparables, c'est-à-dire le prix auquel se sont vendues des maisons semblables dans le secteur, on peut aller jusqu'à 2 ou 3%.»

L'agente immobilière Monique Beaufort utilise le home staging depuis maintenant dix ans, et elle obtient d'excellents résultats. «Je ne le fais pas systématiquement, précise-t-elle. Plus particulièrement pour les propriétés vides ou encore pour celles qui restent invendues. Dans le cas des propriétés habitées, les propriétaires ne sont pas toujours prêts à faire des changements.» Selon elle, le home staging s'utilise même pour la location, étant donné les loyers exigés pour certains appartements.

Monique Beaufort donne en exemple une propriété en vente depuis un bon moment déjà par un autre agent qui n'avait obtenu qu'une offre d'achat conditionnelle bien inférieure au prix demandé. Lorsqu'elle a repris le mandat et eu recours aux services de mise en valeur immobilière, une personne qui l'avait déjà visitée et jugeait l'endroit intéressant a fait une autre offre à un prix nettement supérieur.

«Il ne faut pas voir le home staging comme une dépense, souligne-t-elle, mais comme un investissement. Dans ce cas-ci, le propriétaire a plus que récupéré sa mise. Plutôt que de baisser le prix demandé, on peut apporter des améliorations qui donneront aux visiteurs une meilleure idée de l'espace.»

Une propriété vide, par exemple, semble toujours plus petite qu'elle ne l'est. « Les visiteurs doivent pouvoir s'imaginer vivre dans l'espace », souligne-t-elle. Elle note cependant que, dans un marché plus lent, il faut faire preuve d'un peu plus de prudence car, aux frais d'aménagement, qui se situent autour de 1000 à 2000$, s'ajoute la location qui peut représenter de 500 à 800 $ par mois. «Une propriété bien mise en valeur se vendra cependant toujours plus rapidement.»

L'ABC du home staging

Bien sûr, il y a les conseils que l'on répète sur toutes les tribunes. «Nettoyez. Dépersonnalisez. Peinturez.» Une règle d'or du home staging: élaguer! À un fouillis de bibelots disparates, il est préférable, par exemple, de mettre en valeur quelques pièces de bonne taille. Et à une bibliothèque qui déborde, il vaut mieux miser sur quelques ensembles et accessoires bien choisis.

À cela s'ajoutent aussi les petites réparations négligées qui peuvent trahir un manque d'entretien et faire douter de l'état général de la propriété : bris apparents, pentures décrochées, bain rouillé. Certains éléments comme les robinets ou les luminaires trahissent l'âge d'une maison et de son décor. Brigitte Poitras concentre ses efforts sur la cuisine et la salle de bains, les deux pièces les plus importantes dans la décision d'achat. Elle use de certaines astuces: repeindre les armoires ou le meuble-lavabo, changer le comptoir ou installer un dosseret, refaire l'émaillage de la baignoire ou l'envelopper. Il faut aussi équilibrer l'éclairage, souvent déficient l'hiver ou surtout du côté nord de la maison. « Les coins sombres font mauvaise impression », souligne-t-elle. En dernier recours, elle louera des meubles d'appoint. Il est parfois même préférable d'acheter quelques éléments à bon marché. Dans les autres pièces, quelques points de repère suffiront à situer le visiteur.

Quelques diktats de la décoration intérieure valent aussi bien en home staging: dans les choix de couleur, il faut préconiser les couleurs plus chaudes. Il faut aussi créer des points d'intérêt qui attireront le regard. Une bonne mise en valeur créera un «couloir virtuel» où se déplacera naturellement le visiteur, selon Jacinthe Limoges, présidente de l'Académie supérieure Limoges, qui offre une foule de cours reliés à la décoration, tant pour les professionnels que pour les amateurs. Le couloir met en valeur les atouts de la maison et détourne les regards de ses points moins forts. «Il faut créer une impulsion d'achat», dit-elle.

La vente immobilière à l'heure d'Internet

Le home staging trouve toute son importance quand vient le temps de publiciser une propriété sur Internet. Ce dernier joue de plus en plus le rôle de porte d'accès au marché immobilier pour les acheteurs potentiels qui y magasinent leur maison avant de visiter. Plus question d'afficher sur Internet des photos sous-exposées ou surexposées, encore moins des photos prises avec un iPhone !

L'Académie supérieure Limoges offre d'ailleurs un cours d'une journée sur la photo immobilière, s'attardant plus particulièrement à la technique high dynamicrange(HDR) où l'on prend plusieurs clichés sur trépied à différentes expositions pour ensuite les intégrer dans une seule photo, ce qui donne des photos bien éclairées et plus dynamiques.

Avec l'avancement de la technologie, certains y vont même du home staging virtuel, le temps de retoucher les photos avant de les mettre en ligne pour corriger certains points qui pourraient détourner les clients potentiels. Certains n'hésitent pas à tailler les arbustes, à placer une boîte à fleurs virtuelle ou à repeindre un mur... tout cela virtuellement. D'autres vont même jusqu'à créer des décors complets à partir de banques de données de meubles et d'accessoires. La peinture ne coûte pas cher dans de tels cas!

Jacinthe Limoges trace cependant une ligne très nette : il est plus facile en effet de corriger les défauts évidents à l'ordinateur que sur place. Jacinthe Limoges ne s'y prête pas, se mettant à la place de l'acheteur.

L'Académie supérieure Limoges offre depuis peu un cours sur les différentes applications mobiles mises au point pour la décoration et qui facilitent le travail des décorateurs et des bricoleurs. Bien entendu, on y revoit aussi les tendances et les couleurs de l'heure. Pour le bricoleur, l'Académie propose des techniques qui permettent de réaliser avec succès l'installation de divers accessoires. Le cours de home staging comme tel se donne sur six jours, et comprend une partie théorique reliée tant à la décoration qu'au démarrage d'entreprise et la réalisation en groupe d'un projet qui permet de mettre à l'épreuve l'approche client des candidats. La sixième journée fait place à des conférenciers qui discutent tendances, mais aussi couleurs, question d'éviter des faux pas dans le choix de celles-ci.

Jacinthe Limoges rêve du jour où le home staging viendra en tête de liste dans le processus de vente d'une propriété. « À Toronto, par exemple, on ne songerait jamais à mettre une propriété en vente sans avoir recours au home staging. Ici, on en est encore à «je vends moi-même, si ça ne fonctionne pas je retiens un agent, et en désespoir de cause, je fais du home staging!» Selon elle, pas plus de 20 à 30% des maisons sont mises en valeur avant l'inscription. Pourtant, on utiliserait maintenant ces techniques même pour la location de bureaux !


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes

Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville!

«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
NOS RECOMMANDATIONS
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville!

«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
Des voleurs recherchés à Magog récidivent

Des voleurs recherchés à Magog récidivent
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert dec 2018
 
APCHQ Estrie
Lundi, 26 novembre 2018
La polyvalence du chauffage central à air pulsé

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert dec 2018
Les bénévoles reçoivent la visite de Mme Guertin Mercredi, 12 décembre 2018
Les bénévoles reçoivent la visite de Mme Guertin
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi! Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville! Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous