magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 12 août 2015

L'agriculture source de vie à l'Exposition agricole de Cookshire



 Imprimer   Envoyer 

L'organisation mise sur l'importance des produits nourriciers de la terre pour alimenter le monde. Elle insiste sur la nécessité du travail des femmes et des hommes qui cultivent le sol et élèvent des bêtes. On incite les jeunes à y gagner leur vie. C'est ainsi que Robert Addis, président de l'Exposition agricole de Cookshire, résume les grandes lignes qui les inspirent. Cette année, l'organisme, parrainé par la Société d'agriculture du comté de Compton, fête ses 170 ans. De ce fait, elle est une des plus anciennes du Québec.

Lui-même a grandi sur une ferme. Amant de la nature, il se plaît à informer les visiteurs que les stalles des animaux sont pleines cette année. Il s'agit, selon lui, d'un gage que les exploitants agricoles deviennent conscients de ce qu'ils font et qu'ils procèdent au mieux-être de la population. Il vaut la peine, croit-il, que les gens en prennent acte. Ces mêmes cultivateurs réalisent que leurs troupeaux, leurs semences, les instruments qu'ils utilisent et la mise en marché de leur production nécessitent des attentions particulières. Enfin, de petits producteurs visent une clientèle de proximité pour écouler des produits de grande qualité.

C'est en gros la philosophie que promeut M. Addis. Toutes les activités de l'expo graviteront autour de ces thématiques. Ainsi, les tires de camionnettes, de tracteurs et de chevaux réunissent des artisans de l'agriculture pour qui ce sont leurs outils quotidiens. « Ils aiment se comparer entre eux et ils peuvent découvrir des outils plus performants », justifie le président qui est conscient d'une certaine dichotomie entre son aspect polluant et sa finalité.

Le fait que l'exposition se passe sur trois jours et demi prend toute son importance. Les dirigeants privilégient que tous les animaux soient présents constamment sur le site. « Ceux qui, comme à Québec, faisaient des journées Holstein, Simmental et autres, ont dû mettre fin à leurs activités tandis que nous, qui avons toutes les races durant tout le temps de l'évènement, donnons la chance aux visiteurs de les voir », explique-t-il. Poursuivant, il mentionne que les visiteurs devraient penser à prendre deux jours pour profiter pleinement de l'évènement. Comme l'an passé, la ferme des petits animaux permettra aux enfants de les caresser. Il estime que ce contact particulier peut avoir des conséquences positives sur les plus jeunes.

M. Addis est fier d'annoncer un nouveau projet cette année. En collaboration avec le Farmer's Market de Lennoxville, des producteurs agricoles de proximité seront présents pour proposer leur production et vanter les mérites de cette agriculture tant pour l'économie locale que la fraîcheur des produits sans oublier l'aspect environnemental. « Le stade de production de la ferme à la clientèle est court et avantageux », renchérit le président.

« Les fermiers et les éleveurs sont prêts à répondre aux questions des visiteurs, la plupart sont bilingues et ils veulent aider le monde à comprendre l'agriculture », concluait M. Addis.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quelque 8 100 foyers seront branchés à haut débit en Estrie

Quelque 8 100 foyers seront branchés à haut débit en Estrie
Trump et le coucher de soleil

Trump et le coucher de soleil
NOS RECOMMANDATIONS
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Célibataire ? Tu dois être folle !

Célibataire ? Tu dois être folle !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous