Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan Covid du 1er décembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 24 juillet 2013

Ceci n’est pas un tweet…


Un brin de prétention…

 Imprimer   Envoyer 

Il faut un brin de prétention pour écrire pour être lu. Il faut à tout le moins penser être assez intéressant afin d'intéresser des lecteurs éventuels. Qui plus est, écrire plus de 140 caractères en espérant être lu, c'est un défi colossal.

De nos jours, le chroniqueur doit faire face à un nouvel ennemi, le doigt nerveux de l'internaute, à l'image du célèbre cowboy Lucky Luke de Morris, presse plus vite que son ombre sur sa souris ou sur son écran tactile. Avec lucidité, j'ai néanmoins accepté le défi que m'a lancé l'un des actionnaires de ce merveilleux média qu'est EstriePlus, Marcel Boisvert, de vous faire part de mes observations sur notre monde une fois la semaine. Tel un explorateur, je m'efforcerai de vous faire découvrir de nouveaux angles de notre monde vécu par un regard que je souhaite différent et informé.

La liberté d'écrire

Chroniquer en toute liberté représente un plus grand défi que cela peut paraître à première vue. Il faut savoir choisir des sujets d'intérêt. Il faut par la suite les traiter avec intelligence et susciter l'intérêt de ses lecteurs. Au moment où j'écris cette toute première chronique, je n'ai pas encore fait totalement mon nid quant au terrain de jeu que je désire couvrir dans cette chronique que je voudrais d'humeur. Économie, fait social, faits culturels, faits politiques et dossiers régionaux seront les piquets qui baliseront mon terrain de chroniqueur pour EstriePlus. Cela n'empêchera pas cependant que parfois je vous livre mes impressions et mes opinions sur un film, un roman ou un livre, mais toujours en lien avec un fait d'actualité. À l'image du célèbre journaliste français Anatole France, je chercherais chaque semaine à partager avec vous lectrices et lecteurs un point de vue original et critique sur l'une ou l'autre des dimensions de nos vies qui font partie de notre vie commune, de notre vouloir-vivre ensemble.

Sartre et la littérature

Jean-Paul Sartre a écrit dans son célèbre livre Qu'est-ce que la littérature?, l'écriture et la lecture sont les deux faces d'un même fait d'histoire : « on peut dire que c'est le choix fait par l'auteur d'un certain aspect du monde qui décide du lecteur, et réciproquement que c'est en choisissant son lecteur que l'écrivain décide de son sujet. » Paraphrasant Sartre, je peux affirmer que tous les actes d'écriture contiennent en eux-mêmes l'image du lecteur à qui cela est dédié. Faisons simple, on n'écrit pas pour soi, mais pour les autres en cherchant à faire de ceux-ci des gens mieux informés, mieux disposés à comprendre les faits sociaux, économiques et culturels du monde que nous partageons. C'est ce que je chercherai à faire chaque semaine. Ce sera à vous de me dire si j'ai atteint mon objectif en me lisant.

Mise en garde

Je dois cependant faire une mise en garde. Dans la vie, je suis propriétaire d'une firme de communication et de relations publiques. Par ce fait, j'ai des clients qui me paient pour les aider à atteindre leurs objectifs et souvent ces dossiers où je suis payé sont d'intérêt public. Par le fait même ils pourraient faire l'objet d'une chronique comme celle que je me propose d'écrire chaque semaine. Pour des raisons d'éthique élémentaires, je m'abstiendrai de chroniquer sur des sujets où je suis lié par un contrat. Si je vous illustre cela, je travaille en ce moment avec l'Abbaye de Saint-Benoit-du-Lac, il est donc hors de question que je consacre une chronique à cette institution. Ce qui ne m'empêchera pas de vous dire qu'on fabrique à cet endroit d'excellents fromages, mais cela vous pourrez le découvrir vous-même en allant faire un tour au magasin de l'Abbaye...

J'entends aussi garder un profil haut à cette chronique. Je veux partager avec tous ceux et celles qui me liront ma passion de l'écriture et de la lecture et cela dans un esprit de dialogue continu et de respect des faits objectivement vérifiables. Qui plus est, je souhaite mettre en valeur les bonnes nouvelles et les faits d'armes des personnes qui sont trop souvent passés sous silence par les autres médias. Cela ne m'empêchera pas cependant de critiquer ce qui doit l'être et qui nous permettra d'avancer collectivement.

Je vous avais averti dès les premières lignes, ceci n'est pas un tweet...

Le tweet de la semaine

 « Écrire, c'est croire que tout n'a pas été dit et que ce qui a été dit aurait pu l'être autrement, mieux même. » Bernard Pivot Les tweets sont des chats, Paris, Albin Michel, 2013, p.41.

Écrivez-moi vos commentaires : dnadeauestrieplus@gmail.com


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un incendie cause une évacuation dans un CPE à Coaticook

Un incendie cause une évacuation dans un CPE à Coaticook
L’encan-bénéfice Automn’Art permet d’amasser 48 802 $

L’encan-bénéfice Automn’Art permet d’amasser 48 802 $
Destination_Sherbrooke_etincelles_2
NOS RECOMMANDATIONS
Sécurité des sans-abris, le milieu se mobilise

Sécurité des sans-abris, le milieu se mobilise
Les Marchés de Noël abondent en Estrie

Les Marchés de Noël abondent en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
Yves Nantel
Vendredi, 3 décembre 2021
La Solution: quatre voies s'affrontent

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 décembre 2021
La politique québécoise s’emmêle…

François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

JD_NOVEMBRE_2021
Destination_Sherbrooke_etincelles_1
Un 12 tronçonné, des couteaux, des sabres, un homme arrêté Par Daniel Campeau Jeudi, 2 décembre 2021
Un 12 tronçonné, des couteaux, des sabres, un homme arrêté
Le grand escalier du Centre d'art de Richmond restauré Mercredi, 1 décembre 2021
Le grand escalier du Centre d'art de Richmond restauré
La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans. Par Daniel Campeau Vendredi, 26 novembre 2021
La vaccination est débutée chez les 5 à 11 ans.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut