magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 

Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  MISE À JOUR: Disparition d'un octogénaire à Sherbrooke
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 1 septembre 2010

La Patrie : un relais panoramique ouvert sur le mont Mégantic


1er septembre 2010

 Imprimer   Envoyer 

Par monts et par vaux, après multiples tribulations, voilà que le relais panoramique de La Patrie, situé à proximité de l'Abri-bois, a reçu son baptême. Le maire Jacques Blais était heureux de procéder à l'inauguration de ce site qui s'ouvre sur le massif des monts St-Joseph et Mégantic situé dans le parc du Mont-Mégantic où trône l'observatoire astronomique et le Centre d'interprétation de l'astronomie ainsi que la chapelle du mont St-Joseph, lieu de pèlerinage reconnu.

Ces attraits touristiques majeurs sont la source même de la Route des Sommets par laquelle passent annuellement quelque 50 000 touristes, affirme Tania Pinard qui est en charge de la promotion du parc du Mont-Mégantic pour la MRC du Granit.

Lors de son allocution, M. Blais rappelait que ce projet avait subi des remaniements importants avant de recevoir l'aval de la population lapatrienne qui contestait un projet de tour d'observation et un parc pour véhicules récréatifs. Malgré les quelque deux ans qui se sont écoulés entre la présentation du projet initial et sa réalisation, il se disait très heureux du résultat final. «Bien des villages vont envier notre relais qui a été conçu à partir de pierre pour faire les marches, le pont, les tables de pique-nique et les panneaux d'interprétation».

Le projet a nécessité un investissement de 47 000 $ financé en partie par un budget du Parc rural de la MRC du Haut-Saint-François, qui y a contribué pour 80 %, et d'un déboursé de quelque 9 400 $, de la part de la municipalité. L'entreprise «Patrie sauvage» en a été le maître d'œuvre. Lucie-Guylaine Levasseur, copropriétaire du commerce, décrivait leur travail. Lincoln Seeley et Alexandre Maheux ont employé une pierre de silice blanc cassé qui se travaillait facilement pour édifier les infrastructures fixes telles les tables d'interprétation, de pique-nique et le pont. De grosses roches provenant des carrières locales ont été ajoutées comme rappel des composantes du massif du mont Mégantic.

M. Blais rappelait que ce projet de relais panoramique s'intégrait dans un projet global incluant une aire de jeux pour enfants, un terrain de tennis répondant aux normes, d'un terrain de pétanque et de fer, de l'Abris-Bois, œuvre des Lions de La Patrie et de la patinoire locale remise à neuf par des bénévoles. «Il nous restera à améliorer le terrain de balle pour finaliser les magnifiques aménagements», complétait le maire.

Pour sa part, Sylvie Provencher, responsable de la coordination du projet entre la municipalité et les organismes bailleurs de fonds pressentait déjà l'appréciation des gens, principalement lors de la grande rencontre de la fête du Travail qu'est le tournoi de balle familiale. «Cette année, les visiteurs et les gens de la municipalité profiteront des différents plateaux. Les enfants pourront jouer dans les modules, d'autres iront au tennis, etc.».

Pierre McCann, attaché politique de France Bonsant, soulignait que ces dernières infrastructures ont coûté quelque 88 000 $. Elles ont été financées par un projet Fonds sur l'infrastructure municipale rurale (FIMR) que se partagent, pour un tiers chacun, le municipal, le provincial et le fédéral.

Jerry Espada, du Centre local de développement (CLD) de la MRC du Haut-Saint-François, appuyait sur l'importance de la réalisation de ce projet, qui était le premier de La Patrie, financé par le Pacte rural. Il espérait que bien d'autres suivraient, considérant l'importance stratégique de la municipalité sise à l'entrée de la Route des Sommets.

Nicole Robert déplorait de ne pas avoir pu se rendre à l'inauguration du relais panoramique. Elle a reçu l'invitation le matin même de l'activité. Pour sa part, Johanne Gonthier, députée provinciale, n'a pu venir. Elle était engagée dans une rencontre à Québec.


Vieux Clocher 2 oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Dialoguer pour mieux vivre ensemble

Dialoguer pour mieux vivre ensemble
Un trek au Pérou pour la Maison Aube-Lumière

Un trek au Pérou pour la Maison Aube-Lumière
NOS RECOMMANDATIONS
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie

Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie
Passer au palier orange: ce que ça veut dire...

Passer au palier orange: ce que ça veut dire...
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 30 septembre 2020
Le fils de son père

François Fouquet
Lundi, 28 septembre 2020
Tu y crois, toi?

Tu y crois, toi? Par François Fouquet Lundi, 28 septembre 2020
Tu y crois, toi?
Un bel exemple d'économie circulaire Vendredi, 25 septembre 2020
Un bel exemple d'économie circulaire
Projet Grand Paysage: le Mont Orford comme canevas Par Anita Lessard Samedi, 26 septembre 2020
Projet Grand Paysage: le Mont Orford comme canevas
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous