Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Jeudi, 24 février 2011

L’exposition Livre, objet de création au Musée des beaux-arts de Sherbrooke


24 février 2011

 Imprimer   Envoyer 

À compter du samedi 25 février prochain et jusqu'au 20 mars, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke présente l'exposition Livre, objet de création, une exposition qui réunit plus de 70 livres d'artistes et reliures d'art. Le vernissage aura lieu le vendredi 25 février à 17h.

L'exposition : En collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec et la commissaire et artiste relieure, Louise Mauger, le Musée présente Livre, objet de création. Une exposition qui met en évidence l'intervention de l'artiste dans le monde du livre, que ce soit en reliure d'art ou dans le domaine du livre d'artiste au Québec.

Au sein de leurs collections respectives, le Musée et BAnQ possèdent de nombreux exemples de ces pratiques artistiques qui, aux côtés des auteurs et de leurs textes, ont contribué à faire du livre une œuvre d'art totale, un objet créatif et original qui véhicule des informations et des valeurs, tant textuelles que visuelles.

Résidante de Georgeville, la commissaire Louise Mauger a puisé parmi ces collections des œuvres  représentatives de la diversité créative de nos artistes relieurs québécois qui, contre vents et marées, réussissent à maintenir bien vivante cette pratique aujourd'hui devenue rare. D'ailleurs, plusieurs d'entre eux ont généreusement accepté de prêter quelques-unes de leurs œuvres pour cette exposition.

Pour ce qui est des livres d'artistes, ils ont été sélectionnés au sein de la collection du Musée, mais aussi parmi les collections de BAnQ. L'exposition donne à voir comment les artistes québécois contribuent à renouveler le livre d'artiste et font éclater les conventions, mais aussi comment certains le maintiennent dans sa forme traditionnelle, tout en actualisant les moyens de production et l'approche esthétique.

Il est intéressant de noter que le Groupe de recherche sur l'édition littéraire au Québec de l'Université de Sherbrooke, tiendra son 6e colloque étudiant le vendredi 25 février, sous le thème Le livre et l'artiste.

Le livre d'artiste au Québec : La production dans le domaine du livre d'artiste au Québec a été longtemps, et demeure jusqu'à un certain point, étroitement liée à la gravure et à l'estampe. La production québécoise s'est cependant diversifiée dans les années 80, les livres d'artistes répondant parfois aux tendances européennes et américaines apparues au début des années soixante : le plus souvent en accord avec les propos de l'art conceptuel, ce livre devient avant tout un nouveau support de création. Le livre d'artiste contemporain, œuvre d'art à part entière, très souvent d'un seul artiste, ne tolère aucune restriction quant à son contenu et à sa structure, il a recours à tous les matériaux et à toutes les techniques, il adopte les nouvelles technologies, il invente des présentations. L'artiste est libre dans sa création, dans son inventivité formelle et matérielle. Il incarne un lieu pluridisciplinaire ouvert à toutes les expressions artistiques contemporaines : écriture, peinture, sculpture, musique, poésie, théâtre, danse et cinéma. Le texte a tendance à disparaître et l'accent est placé sur la présentation pour faire du livre, un livre-objet, un objet de création.

La reliure d'art au Québec : La reliure d'art connaît depuis quelques années au Québec un essor remarquable. Tout en lui conservant son caractère de métier d'art complexe, les relieurs d'art québécois s'investissent de plus en plus dans cette pratique en tant qu'artistes visuels, tout en s'appliquant à innover au niveau technique ainsi que dans l'utilisation de matériaux rares et inusités. Les relieurs québécois définissent et établissent de plus en plus clairement leur propre démarche artistique, leur signature esthétique, imprégnant ainsi la pratique de la reliure d'un nouveau caractère, d'un statut renouvelé. Les échanges avec l'Europe contribuent à animer et stimuler le milieu. Des formations, de même que des expositions collectives internationales favorisent la circulation des idées, tout autant que l'inspiration et les influences réciproques.

Sources : Lise Boyer, Louise Mauger

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
24 heures pour se découvrir!

24 heures pour se découvrir!
Un concierge agressé au couteau dans un immeuble

Un concierge agressé au couteau dans un immeuble
NOS RECOMMANDATIONS
Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre

Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre
Valcourt profite des grands froids pour monter ses pistes

Valcourt profite des grands froids pour monter ses pistes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
magasingeneral.com
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 12 janvier 2018
Démarrer l’année en force !

The Barr Brothers
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets Par William Lafleur Mercredi, 10 janvier 2018
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre Par Guillaume Rousseau Lundi, 8 janvier 2018
Salaire minimum à 15 $ de l’heure: plus de pour que de contre
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire Par Vincent Lambert Lundi, 8 janvier 2018
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous