Rythme - Incroyable - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Travaux: Portland complètement fermée entre Lionel-Groulx et Jacques-Cartier Nord pour environ 3 semaines (31 octobre).
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Centre Culturel Pierre-Gobeil 15 oct 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Sylvie L. Bergeron Par Sylvie L. Bergeron

Mercredi, 25 juillet 2018

Un espace éphémère attractif au cœur des Cantons


Dès la rentrée du mois d’août

 Imprimer   Envoyer 
Les pique-niques improvisés du vendredi ont lieu dans le nouveau parc éphémère de la Well Sud. (Photos: Véronique Barbara Viens et Jean-Claude Lefebvre)

En ces temps de canicule, alors que j'ai rêvé au printemps d'assiduité dans la livraison de mes chroniques hebdomadaires, difficile pour moi de maintenir la cadence. Au rythme syncopé de l'été, difficile en effet de conserver le cap. En plus d'apprivoiser ma nouvelle paire de lunettes, vous dire combien j'ai facilement la tête en broussailles. Non pas en raison d'un TDAH (trouble d'attention et d'hyperactivité), mais par insouciance de ces quelques jours mérités de farniente.

Comme plusieurs d'entre vous, je dois ainsi revoir les listes que j'ai si lestement établies à l'aube du solstice pour jouir des vacances. Si bien qu'en ce moment je me demande où en sont mes recettes BBQ, mes choix de lectures, mes sorties cinéma, mes retrouvailles amicales, mes excursions de camping, mes balades à vélo, mes baignades au lac, mes déjeuners sur l'herbe, mes rendez-vous feux de camp? Avec les vacances de la construction, aussi créatives que « constructives », retour donc à la case départ. À GO, on repart à zéro!

Espadrilles aux pieds, un biorythme ascendant, intentions grosses comme le bras, gonflée par les succès retentissants des spectacles du Sherblues & Folk, des Concerts de la cité, de la Fête du Lac des nations, entre autres happenings, me voilà de nouveau en selle, afin d'entreprendre illico presto la deuxième portion de cette éclaircie annuelle.

En supposant que l'attractivité relève de l'accueil, de la séduction, de l'expérience, de l'accessibilité, de l'inventivité et de l'innovation, tel que nous l'a proposé Tourisme Cantons-de-l'Est, lors de son premier rassemblement, en juin dernier, d'une démarche collaborative régionale sur deux ans, intitulée « Vision attractivité 2018-2002 », comment profiter pleinement des atouts de Sherbrooke et de la région ?

Ce ne sont pas les activités qui manquent ici, ni en périphérie, mais il est vrai qu'au début du mois d'août, on observe un petit creux à Sherbylove. Bien sûr, il y aura, par exemple, les Rythmes d'Afrique, à la fin de juillet, Bouffe ton centro, le samedi 4 août, le Festival des Traditions du monde, du 8 au 12 août, les dernières représentations de Starmania, à la place Nikitotek, les Correspondances d'Eastman, du 9 au 12 août, et le Little Shop of Horrors du Haskell Free Library & Opera, pour six dates en août. Mais que nous réserve la rentrée du mois d'août au cœur de la Ville Reine des Cantons? Avant celle des classes, permettez que je pose la question, l'idée étant de mordre encore davantage dans le day-to-day estival qui nous glisse facilement entre les doigts.

Mis à part les ballades contées du Domaine Howard, la Biennale d'art contemporaine autochtone au Musée des beaux-arts de Sherbrooke, les soirées de l'Abordage au Boquébière, les Promenades-jasettes du Centro ou le Circuit des micro-brasseries, qui se poursuivent jusqu'à la Fête du travail, le nouvel Espace Well Sud risque fort de s'animer durant cette période plus douce au cœur de l'indien.

La mise sur pied d'un comité de revitalisation, les pique-niques improvisés du vendredi, la construction de mobiliers urbains, l'embauche par la CDEC d'une chargée de projet et la rencontre de plusieurs intervenants communautaires du quartier, nous laissent croire que ce parc éphémère viendra combler nos attentes durant cette accalmie, tout juste avant le pot-pourri de l'automne.

La mobilisation déjà en marche des organismes culturels et communautaires, des commerçants et de plusieurs artistes en arts de la scène, en arts visuels et en arts littéraires, illustre une volonté certaine de revitaliser le Quartier Well Sud, ce secteur névralgique du centre-ville qui mérite plus qu'une tape dans le dos.

Poursuivre en temps réel les activités qui se terminent trop tôt à Sherbrooke en saison estivale, va bien au-delà du vœu pieux. Afin de permettre une nouvelle synergie autour de l'Espace Well Sud - Parc éphémère qui ne demande qu'à naître, souhaitons vivement qu'on y prête une oreille - attentative -, comme le claironnait Sol, notre comique de mots national, ce drôle de pistolet derrière l'homme de théâtre Marc Favreau.

Si l'on veut attirer les artistes, maintenir en lieu et place les résidents, stimuler la cohésion des organismes et retenir les diplômés et la main d'œuvre, il nous faut appâter tout ce beau monde. Avec le retour des étudiant-e-s, qu'ils fréquentent une ou l'autre de nos institutions renommées, soit le Séminaire ou le Cégep de Sherbrooke, le Collège Champlain, le Collège de l'Estrie, l'Université de Sherbrooke ou l'Université Bishop's, l'occasion est fort opportune, celle d'offrir un lieu d'accueil, générateur d'amitiés, de projets et d'une vitalité d'un milieu de vie à ourdir.

C'est souvent un petit-plus, une valeur ajoutée, un coup de pouce supplémentaire qui peut exciter la bougie d'allumage et le point d'ancrage. Ce sont-là autant de facteurs de rétention qui participent au mieux-vivre et au vivre-ensemble.

Pour reprendre les propos de Luc Fortin, député de Sherbrooke et ministre responsable de la région : « l'Estrie n'a rien à envier à une autre région. Elle offre tous les services possibles, elle possède des attraits à la fois nombreux et variés. Son environnement, ses paysages, ses cours d'eau font l'objet de convoitise. Nous vivons dans une région qui permet aux enfants de s'épanouir et aux parents de s'accomplir. Mais la région doit aussi faire face à des défis. Parmi ceux-ci, on retrouve celui de la main d'œuvre et celui de la rétention de nos diplômés... ».

De retour en masse dès la mi-août, saisissons l'occasion aux cheveux pour mettre en place des rendez-vous rassembleurs, innovants, constructifs... des opportunités, somme toute, à l'image, des étudiant-e-s et aussi de toutes les générations et de toutes les personnes arrivantes.

Acceptons aussi l'invitation de Tourisme Cantons-de-l'Est, c'est-à`-dire de participer à la démarche de réflexion et d'idéation dans le but que notre ville et notre région deviennent encore plus séduisantes et attractives. Les idées peuvent être déposées sur le site internet www.visionattractivite.com dans la section « Vos Idées ».

Sylvie L. Bergeron


Vieux Clocher Magog  octobre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Six questions à Adam Karch

Six questions à Adam Karch
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir

Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir
NOS RECOMMANDATIONS
Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog

Collision sur l’autoroute 10 à la hauteur de Magog
Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …

Grand prix du livre de Sherbrooke: et les finalistes sont …
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 9 octobre 2018
 
Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Opération policière à La Marquise: un homme arrêté Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 octobre 2018
Opération policière à La Marquise: un homme arrêté
Six question à John McGale Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 octobre 2018
Six question à John McGale
Un peuple de chiffonniers? Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 octobre 2018
Un peuple de chiffonniers?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous