magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 7 septembre 2016

Voyage humanitaire en Haïti



 Imprimer   Envoyer 

« Le petit peu qu'on peut faire le temps qu'on y est, c'est déjà ça », d'exprimer Carmen Simard, lors du retour de son huitième périple à l'orphelinat de la Congrégation des Petites Sœurs de Sainte Thérèse en Haïti. Par contre, la somme des petites réalisations effectuées au fil des années finit par faire une intervention majeure, convient-elle.

Cette résidente du secteur Johnville à Cookshire-Eaton était accompagnée lors de son dernier périple, de sept jours, de ses deux petites-filles, Virginie et Océanne, ainsi que de Céline St-Pierre. Comme à son habitude, la petite délégation est partie pour Haïti les valises pleines que ce soit de la nourriture sèche, des objets scolaires, des brosses à dents, du déodorant et même des jouets.

Cette année, nos Québécoises se sont présentées sur place avec la somme de 3 000 $ US. Une partie de ce montant a été utilisée pour donner le contrat, à la main-d'œuvre locale, de refaire la toiture de la salle à manger de l'orphelinat. « Les orphelines ont collaboré en lavant les murs, les tables, les chaises et le plancher de la salle à manger. » L'autre portion, explique cette grand-maman, a servi à l'achat de nourriture et d'armoires. « L'an prochain, on fera refaire les toilettes », ajoute-t-elle avec enthousiasme. Après huit années d'implication sur place, Mme Simard est en mesure de comparer. « On voit beaucoup d'améliorations que ce soit pour l'orphelinat, l'agriculture et la sécurité des jeunes filles. C'est encourageant, car plusieurs des filleules prennent des professions telles qu'infirmière, médecine, enseignement, administration, agronome, grâce au support monétaire des parrains et marraines. Mais il reste encore beaucoup d'ouvrage à faire, il suffit d'ouvrir les yeux », complète-t-elle.

Même si elles n'étaient que quatre personnes, la délégation québécoise bénéficie d'un appui financier provenant de la Fondation de fraternité Haïti des Trois-Lacs et de diverses activités de financement. À cela, les orphelines ont des parrains et marraines au Québec qui leur donnent de l'argent. « L'argent recueilli, je le donne à la direction de l'école et il sert aux jeunes pour qu'ils puissent terminer leurs études. » Mme Simard mentionne que les petites orphelines reçoivent également des cadeaux de leurs correspondants outre-mer. Mme Simard se fait toujours un devoir et plaisir de prendre des photos des orphelines pour rapporter à leurs parrains-marraines.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Ce désir de redonner à la communauté

Ce désir de redonner à la communauté
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
NOS RECOMMANDATIONS
Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite

Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Bedon & bout'chou
Ces maladies camouflées Par Rosemarie Lacroix Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées
Manger en pleine conscience Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous