Portes de garage Dupuy juillet 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
28°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
El Tabernaco-Taco shop
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Lundi, 30 mars 2015

L’immersion de Christiane Lahaie à Limoges



 Imprimer   Envoyer 

La nouvellière, romancière et essayiste, Christiane Lahaie, présente un recueil de nouvelles cyclique, Vous avez choisi Limoges.

« C'est le hasard qui m'a amenée à Limoges », lance d'entrée de jeu Mme Lahaie. Elle s'est rendue à cette commune de la région de Limousin située au Centre-Ouest de la France pour rencontrer un spécialiste de la géocritique, soit l'étude de la représentation des lieux dans les textes littéraires.

L'écrivaine est tombée en amour avec cette ville française et ces gens : « J'y suis retournée cinq fois par la suite parce que je me suis fait des amis. Chaque fois, je me promenais et devenait de plus en plus familière avec la ville et avec les gens de la région. Ça m'a donné le goût de parler de cette région dont on parle peu parce que c'est au milieu de la France et ce n'est pas particulièrement touristique », explique-t-elle.

Limoges, la porcelaine et la fragilité humaine

Le recueil, comprenant une vingtaine de textes, dévoile la fragilité de la vie, des amours et des êtres en général. Pour Christiane Lahaie, il paraissait intéressant de faire un lien entre la ville de Limoges, la porcelaine de Limoges et la vie qui est fragile.

« Il y avait un lien intéressant à faire entre ces lieux et la porcelaine parce que la porcelaine de Limoges bien qu'elle soit en perte de vitesse, elle est l'une des plus fines au monde, elle est très belle », raconte-t-elle.

Les nouvelles racontent chacune une petite histoire d'un personnage qui habite Limoges ou la région: « Ce sont des histoires de gens qui sont généralement mal ajustés à la vie et qui essaient, comme plusieurs d'entre nous, de faire de leur mieux, mais qui pour toutes sortes de raison n'arrivent pas à être heureux. »

« Je me suis imprégnée des lieux »

Le premier séjour de l'écrivaine à Limoges a été en 2003. Elle a terminé le recueil à l'été 2014. « Ça m'a pris du temps à le faire, ricane-t-elle. Ce n'est pas tant que j'ai fait de la recherche comme le fait que j'ai voulu m'imprégner des lieux. Je suis allée à la rencontre des gens. J'ai voulu essayer de capter leur humeur, leur façon de vivre, leurs problèmes, leur joie et leur peine, dévoile-t-elle. J'ai vraiment essayé de parler de ces gens et de les faire connaître au quotidien. »

Ce temps d'observation et ces rencontres étaient ainsi nécessaires pour l'écrivaine qui affirme qu'elle aurait été « à côté de la coche », si elle avait écrit ces nouvelles après sa première visite.

Dans la peau des Limougeauds

Christiane Lahaie a eu de considérables défis à surmonter pour l'écriture de ce recueil. Bien que les Limougeauds soient français, il s'avère qu'ils ont des traits culturels qui se différencient à ceux des Québécois : « Même si ce sont nos cousins, ils sont très différents. À la limite, il parle une autre langue. Leur société fonctionne différemment de la nôtre. Je pense que la principale difficulté a été d'essayer de me mettre dans la peau de ces gens. Ils sont un peu fermés sur eux-mêmes, un peu secrets. Donc, j'ai essayé de devenir un peu comme eux pour bien rendre leur façon de voir les choses », précise-t-elle.

Avec le temps, l'écrivaine s'est liée d'amitié avec des Limougeauds : « Ils m'ont raconté des histoires très personnelles, des drames qu'ils ont vécus », conclut-elle.

Un projet d'écriture en cours

Mme Lahaie est d'ores et déjà à l'écriture de son prochain projet, soit un roman choral. Professeure à l'Université de Sherbrooke, Mme Lahaie enseigne la littérature, la création littéraire et le cinéma. Elle a publié, entre autres, Hôtel des brumes (Grand Prix de la ville de Sherbrooke 2004), Chants pour une lune qui dort (Prix Alfred- DesRochers 2005), Les classiques québécois (avec Georges Desmeules) et Ces mondes brefs. Pour une géocritique de la nouvelle québécoise contemporaine (avec Marc Boyer, Camille Deslauriers et Marie-Claude Lapalme).

Crédit photo: Ève Cadieux


Club de Golf de Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est

Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
Haute vitesse en moto: trois contraventions salées en une journée

Haute vitesse en moto: trois contraventions salées en une journée
NOS RECOMMANDATIONS
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées

SAQ: les employés en grève, les succursales fermées
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville

Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

APCHQ Estrie
Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Hyundai Sherbrooke - juillet 2018
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd Par Cynthia Dubé Mardi, 17 juillet 2018
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Vendredi, 13 juillet 2018
Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous