magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
24°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 23 septembre 2015

Visites aux fermes dans le Haut-Saint-François



 Imprimer   Envoyer 

Un peu de crachin, l'éloignement, les routes de gravier n'ont pas amoindri le plaisir de quelque 550 personnes, provenant d'un peu partout en province, pour profiter des Portes ouvertes organisées par l'UPA. Elles se sont réjouies à fréquenter, l'espace d'une journée, les fermes d'Orée, de Newport, et Pierann de La Patrie. Puis, les plus aventuriers qui ont poursuivi leur périple au fond du rang Labonne, toujours à La Patrie, en ont eu pour leur argent en prenant connaissance du travail exécuté par l'Aménagement forestier coopératif des Appalaches (AFCA). Le mot d'ordre de ces trois entreprises: production basée sur la protection de l'environnement et l'écologie.

Sarah Hui, Gert Janssens, leurs filles Rosalie et Camille, de la Ferme d'Orée de Newport, ont reçu pas loin de 550 personnes. Leurs porcs de race Berkshire, premiers porcs à qui on a reconnu le statut de race en Angleterre, et Tamworth, descendants directs du sanglier, font la particularité de leur élevage. Ce sont des bêtes très résistantes et au goût raffiné. Moutons, bovins, poules et poulets de chair, sans oublier le grand jardin, ont fait la joie des passants. Le miel fait partie de la production de la ferme. Outre leurs nombreuses occupations, les jeunes filles ont su expliquer le fonctionnement du rucher et l'extraction de cette ressource. La ferme offre ses produits tant en petite quantité qu'en grande. Une visite sur leur site Internet le détaille. Mme Hui a qualifié la journée de super appréciée. « Les ventes ont été bonnes », concluait-elle.

À la Ferme Pierann, propriété de Pierre Ruel et Anne-Marie Lacourse, les visiteurs ont été un peu moins nombreux, mais les quelque 400 «écotouristes» en sont repartis satisfaits. Ils ont pu découvrir comment on pouvait gérer une entreprise laitière tout en préservant l'environnement. La F1, hybride provenant du croisement de la Jersey et de la Holstein qui compose une partie du troupeau de vaches de la ferme, a impressionné. Le lendemain, Mme Lacourse manifestait son enthousiasme « Nous avons reçu de très bons commentaires », se réjouissait-elle. Celle-ci a retracé l'histoire de la ferme dont les origines remontent aux premiers colons norvégiens arrivés à la fin des années 1860. Judith, leur fille, directrice de la troupe de théâtre Les Motadith, a commenté tout le travail de l'agriculteur par le biais d'une saynète qui a eu l'heur de plaire à tous.

L'Aménagement forestier coopératif des Appalaches, situé à La Patrie, y a mis le paquet. Manon Ayotte, ingénieure forestière, responsable de l'organisation, a misé sur une démonstration visant tous les aspects de l'exploitation des forêts. On n'y pratique plus que la seule récolte des arbres. La protection des milieux humides et lacustres, le contrôle des cours d'eau en cours de chantier ou pour la pérennité ont retenu l'attention des visiteurs. La gestion de la faune, tant par son identification que par la préservation de son environnement, fait partie des préoccupations de l'organisme. L'utilisation de la machinerie multifonctionnelle pour la coupe des arbres a laissé bien des gens ahuris devant son efficacité et la maîtrise du conducteur.

L'Union des producteurs agricoles (UPA) et les dizaines et dizaines de bénévoles qui ont aidé au succès de l'entreprise ont été chaudement remerciés par les hôtes du Haut-Saint-François. Les exposants, les vétérinaires, les ingénieurs et travailleurs forestiers, celles et ceux qui ont mis à la disposition des gens leurs propres véhicules pour effecteur les navettes, en un mot tous ces gens, qui y ont consacré leur journée, ont permis d'en faire tout un succès.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La plage Blanchard à nouveau fermée

La plage Blanchard à nouveau fermée
Des joueurs de la LNH inspireront les plus jeunes

Des joueurs de la LNH inspireront les plus jeunes
NOS RECOMMANDATIONS
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police

Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Glissement de terrain: les autorités font le point Par Vincent Lambert Vendredi, 10 août 2018
Glissement de terrain: les autorités font le point
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Strom Spa: la détente d'une semaine de vacances en une soirée Mercredi, 15 août 2018
Strom Spa: la détente d'une semaine de vacances en une soirée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous