Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 13 décembre 2016

Travaux routiers: les automobilistes devront encore être patients en 2017



 Imprimer   Envoyer 
Parmi les interrogations concernant le bilan des travaux de 2016, il y a notamment les 17 travaux reportés.

Après avoir réalisé 154 chantiers cette année et investi près de 35 millions $, le Service des infrastructures urbaines et le Service de l'entretien et de la voirie ont reçu plusieurs éloges de la part du conseil municipal. Encore 17 chantiers sont par contre sur la table pour 2017.

Lors du bilan des travaux de 2016, hier à l'hôtel de ville, le conseil municipal a lancé des fleurs à Mme Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines de la Ville de Sherbrooke, et à son équipe.

« Il s'agit d'une excellente performance de nos équipes et j'en suis très fier, explique Bernard Sévigny, maire de la Ville de Sherbrooke. Nos employés ont su faire preuve d'une grande agilité tout au long de l'année et les citoyens sherbrookois profitent maintenant d'un réseau routier, cyclable et piétonnier nettement amélioré. »

Les mêlés de presse ont été bien accueillies également par les gens et le conseil municipal. Parmi les interrogations concernant le bilan des travaux de 2016, il y a notamment les 17 travaux reportés.

« Sur les 174 travaux planifiés en début de saison, 154 ont été réalisés. On a repoussé 17 projets pour diverses raisons. Par exemple, certains étaient d'une plus grande envergure, et donc, le temps et l'argent nécessaires n'étaient pas disponibles. On a ajouté des projets d'urgence comme le déplacement de la conduite d'égout pluviale dans le parc Alfred-Élie-Dufresne, sur la rue Gaspé et sur boulevard Bourque. On a eu des problèmes de délais en approvisionnement également », fait valoir Mme Gravel.

Ce qui a suscité des questions ou des réactions de la part du conseil municipal concernait notamment la sécurité des citoyens lors des chantiers. « Le tout a très bien été. Je m'attendais à plusieurs réactions ou problématiques avec les citoyens. On a toujours prévu des corridors piétons et des signaleurs. On a seulement eu des problèmes concernant les stationnements. Certaines personnes ont reçu des contraventions malgré une demande aux policiers d'être tolérants. Cela ne devrait pas se reproduire l'année prochaine », souligne Mme Gravel.

Une vingtaine de projets reportés

Les projets reportés en 2016 seront des priorités pour l'année 2017. Il est possible de retrouver notamment la reconstruction de cinq rues (12e Avenue Sud, du Baron, des Rigoles, Robert et Kitchener), la reconstruction d'un trottoir et d'un passage piétonnier, en plus d'un déploiement de certains axes cyclables (Jacques-Cartier, Aberdeen/Grandes-Fourches Sud et Chalifoux/Conseil). Les travaux d'installation d'une conduite de refoulement auront aussi lieu sur le boulevard de l'Université et de la rue Galt Ouest.

Si certains citoyens ont parfois l'impression que les travaux n'avancent pas et que les vacances se prolongent sur les chantiers, voici ce que Mme Gravel a expliqué lors du bilan :

« On n'a pas dans la convention de dates fixent pour les vacances. Je vais regarder cela dans les prochaines années si on peut faire autrement. Pour les fins de semaine allongées, je n'ai pas eu ouï-dire de ça. Ce qu'il faut comprendre lors de reconstructions complètes, c'est qu'à certains moments, plus rien ne se passe sur les chantiers, car on doit tester les conduites souterraines d'aqueduc par exemple. Ces conduites nécessitent un chantier fermé. C'est pourquoi les gens se posent des questions », précise Mme Gravel.

Rappelons que les travaux qui ont pris place dans la Ville de Sherbrooke ont été reliés à la reconstruction partielle ou complète de rues locales, la construction ou la réfection de trottoirs, le remplacement de conduites souterraines, et la liste s'étire encore. Cette année, trois projets ont été annulés, car « on les a fait autrement. Le tout a coûté moins cher et on n'a pas eu besoin de faire certains travaux entre autres », soutient Mme Gravel.

« L'année prochaine sera aussi mouvementée ou sinon plus. On est à la fin de certaines subventions, il faut donc dépenser notre argent. On a un très gros carnet de travail. On va aussi s'attaquer à la piste cyclable de Portland en 2017 », termine Mme Gravel.

 

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Toujours sans nouvelle de Félix

Toujours sans nouvelle de Félix
Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke

Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Juvénal contre César… ou google-moi la vie
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir

Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Tire le coyote
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir Par Cynthia Dubé Vendredi, 10 novembre 2017
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
Toujours sans nouvelle de Félix Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Toujours sans nouvelle de Félix
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous