Fondation du CHUS novembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Les employés de la SAQ de partout au Québec seront en grève de vendredi à dimanche.
 
Memphrémagog - journal
SPORTS
Régionaux
Phoenix de Sherbrooke
Novus Vitres
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 6 novembre 2018

TIBS : Stéphane Robidas garde de bons souvenirs



 Imprimer   Envoyer 
Pour sa 37e édition, le TIBS s’est tourné vers le Sherbrookois Stéphane Robidas pour la présidence d’honneur. Sur la photo: Mario Roy, président du TIBS, Stéphane Robidas, président d'honneur du TIBS, et Martin Lapré, vice-président hockey au TIBS.

Stéphane Robidas a connu une carrière de 17 saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Des années incroyables chez les professionnels, il en a vécu plusieurs. Par contre, l'un de ses faits marquants comme hockeyeur demeure sa participation au Tournoi international bantam de Sherbrooke (TIBS).

Pour sa 37e édition, le TIBS s'est tourné vers le Sherbrookois Stéphane Robidas pour la présidence d'honneur. Celui qui a évolué notamment avec les Canadiens de Montréal et les Stars de Dallas dans la LNH a accepté avec empressement cette invitation qui était significative pour lui.

« J'essaie de redonner le plus possible [aux jeunes], explique-t-il. Le hockey a été excellent pour moi. J'ai vécu des années incroyables. La région est importante pour moi. J'ai grandi ici. Le TIBS est un gros tournoi. Quand on m'a approché pour être le président d'honneur, j'ai trouvé ça très flatteur. C'est quelque chose de spécial. »

Stéphane Robidas, tout comme son fils Justin en 2016, a eu l'opportunité de participer au TIBS il y a près 25 ans. « On a eu la chance tous les deux de gagner le tournoi, rappelle l'ancien défenseur qui agit maintenant comme directeur du développement des joueurs avec les Maple Leafs de Toronto. J'ai eu une longue carrière dans la Ligue nationale et j'ai été très choyé. J'ai gagné le TIBS, mais je n'ai rien gagné au niveau professionnel. Le TIBS demeure pour moi un fait marquant de ma carrière de joueur de hockey. »

« Chaque fois que tu as la chance de jouer dans des matchs à élimination, c'est des expériences inoubliables, poursuit-il. C'est souvent des matchs serrés et intenses. Ça te prépare à jouer dans des situations importantes. Plus tard, tu peux te servir de ces expériences-là dans les séries éliminatoires de la Ligue américaine ou de la Ligue nationale. Peu importe le niveau pour lequel tu joues, la game ne change pas au hockey. C'est le niveau d'intensité qui est plus relevé. »

Le message de Stéphane Robidas pour les jeunes qui batailleront pour les grands honneurs du 7 au 11 novembre est qu'ils profitent au maximum de l'événement et qu'ils s'amusent. « Gagner, c'est quelque chose de spécial, surtout quand tu as la chance de le faire avec une équipe, un esprit de groupe », indique le Sherbrookois.

« Encourager notre belle relève »

La 37e édition du Tournoi international bantam de Sherbrooke conservera la même formule que l'année dernière, c'est-à-dire que les équipes auront trois parties garanties avec élimination à partir de la troisième joute, de sorte qu'il y ait une formation gagnante à chaque rencontre.

Au total, 62 équipes du Québec, de l'Ontario, des Maritimes et des États-Unis rivaliseront pour remporter les grands honneurs dans les quatre classes : AAA, AAA-Relève, AA, cadet D-1. Plus de 120 matchs seront donc disputés au Complexe sportif Thibault GM, Centre Julien-Ducharme, Centre récréatif de Rock Forest et à l'aréna Eugène-Lalonde.

Cette année, le TIBS n'accueillera pas de joueurs européens, contrairement à ce qui était prévu. « On avait eu la confirmation qu'une équipe de la Russie serait parmi nous, mais malheureusement, pour une question administrative, elle n'était pas en mesure de venir nous visiter cette année, explique le président du TIBS, Mario Roy. On continue notre travail pour essayer d'attirer des équipes de l'Europe l'an prochain. »

Rappelons que l'entrée au TIBS sera à nouveau gratuite pour la population. « Toute la famille pourra remplir les gradins de nos arénas pour venir encourager notre belle relève du hockey, assure M. Roy. Nous aurons des matchs de hockey excitants à présenter aux amateurs avec des jeunes qui vont en mettre plein la vue, nous en sommes convaincus. »

Le match d'ouverture aura lieu ce mercredi au Complexe sportif Thibault GM alors que les finales se dérouleront ce dimanche sur la glace Cadillac du même complexe sportif. Précisons que les équipes qui représenteront la région sherbrookoise seront celles des Harfangs du Triolet dans les catégories bantam AAA, AAA-Relève et cadet D-1 en plus du Phoenix de Sherbrooke au niveau AA.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour

Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour
Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar

Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar
NOS RECOMMANDATIONS
Suspecte recherchée pour un vol de tout près de 1000$

Suspecte recherchée pour un vol de tout près de 1000$
Perquisition de cocaïne et de crack sur la rue King Est

Perquisition de cocaïne et de crack sur la rue King Est
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
move50plus.ca - Sercovie
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 14 novembre 2018
Le triomphe pervers de Trump

William Lafleur
Mercredi, 14 novembre 2018
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Alexis Jacques
Mardi, 13 novembre 2018
Maîtres du temps

APCHQ Estrie
Lundi, 12 novembre 2018
L'entretien d'une vieille cheminée

François Fouquet
Lundi, 12 novembre 2018
Une société écartelée

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Amour 2.0 Par Sarah-Eve Desruisseaux Mardi, 6 novembre 2018
Amour 2.0
Saisie de cocaïne et de crack: un homme de 32 ans arrêté Par Cynthia Dubé Vendredi, 9 novembre 2018
Saisie de cocaïne et de crack: un homme de 32 ans arrêté
100 ans après la Première Guerre : les Fusiliers se racontent Par Vincent Lambert Mercredi, 7 novembre 2018
100 ans après la Première Guerre : les Fusiliers se racontent
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous