magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Valérie Grondin Par Valérie Grondin
valerie@journalhsf.com

Mercredi, 11 janvier 2017

The Washington Post publie sur le Mont-Mégantic



 Imprimer   Envoyer 

En novembre dernier, le journal américain The Washington Post publiait une page racontant l'aventure d'une famille américaine, venue vivre, en août dernier, l'expérience du Mont-Mégantic et de son ciel étoilé. La découverte de la magnifique voûte étoilée exempte de pollution lumineuse les fascine.

Le chef de famille relate leur aventure en sol québécois. Depuis l'arrivée à l'aéroport, les citoyens américains racontent l'expérience typiquement standardiste de nos usages. En passant par la fascination des nombreux panneaux de circulation affichant des chevreuils et des motoneiges. Ils sont également impressionnés des rangées de bois de chauffage empilé à côté des maisons. Ils ont choisi de séjourner au gîte 4 étoiles, au Vaillantbourg, situé à Notre Dame-des-Bois, dont ils en vantent les mérites.

Informé sur la Réserve internationale de ciel étoilé certifiée du Mont-Mégantic (RICEMM) par l'International Dark-Sky Association, l'auteur se plaît à raconter « La plupart des familles choisissent des lieux de vacances pour ce qu'ils offrent. Vous pourriez dire que la nôtre en a choisi un pour ce qu'il manque: la lumière ». Avec émerveillement, il explique « Quelques nuits par an, n'importe qui peut regarder à travers son grand télescope. À travers un trio de télescopes montés sur un trépied, nous attendions à tour de rôle pour jeter un coup d'œil sur Mars rougeâtre et Saturne..., je regarde ma femme Gail et Ewan mon fils, et tout comme moi, ils sont impressionnés. » La famille était en compagnie du coordonnateur scientifique de la RICEMM, nommé l'instructeur Remi Boucher.

L'article se termine en présentant de l'information sur les nombreux attraits de la région.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tout sur le déjeuner!

Tout sur le déjeuner!
Ford Mustang Shelby GT 2019

Ford Mustang Shelby GT 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Comment se faire des amis ?

Comment se faire des amis ?
Citoyen de demain du Salésien

Citoyen de demain du Salésien
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway ! Par Isabelle Perron Jeudi, 13 septembre 2018
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous