magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
28°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 10 février 2016

La taxation dans les municipalités de la MRC



 Imprimer   Envoyer 

Dans la MRC du Haut-Saint-François, le scénario portant sur la taxation municipale ressemble grandement à celui de nombreuses localités du Québec. Pour répondre aux besoins de la population, leur offrir services et sécurité, les membres des conseils doivent composer avec les coupes budgétaires dans les subventions habituellement attribuées à ces dernières. Outre les exercices de «dégraissage», les revenus retenus par les gouvernements affectent particulièrement le communautaire, le loisir et la culture. Les élus contactés ont tous affirmé que la préparation du budget 2016 a exigé d'eux beaucoup de travail.

Ascot Corner
Pour la seconde année du rôle d'imposition de la municipalité d'Ascot Corner, Daniel St-Onge, directeur général et secrétaire-trésorier, indique qu'il n'y aura ni majoration de taxes foncières ni de services. « Les revenus générés par les nouvelles constructions et les nouvelles évaluations résidentielles suffisent à payer les coûts supplémentaires », indique-t-il. La localité n'a pas connu d'augmentation de l'impôt foncier depuis quelques années.

La mairesse et les conseillers entendent engager 3 800 411 $ dans la gestion municipale. On note une diminution de 23,96 % dans le poste du transport. Le budget de la voirie baisse de quelque 40 700 $ tandis que celui de l'enlèvement de la neige se voit amputé de quelque 42 400 $. En loisir et culture, les membres du conseil ont décidé d'investir près de 53 000 $, principalement pour les loisirs comme tels où on ajoute environ 25 000 $, et plus ou moins 12 500 $ pour les parcs et terrains de jeux. L'exercice devrait se terminer avec un surplus de 740 195 $, estime le conseil.

Bury
Karen Blouin, secrétaire-trésorière de la municipalité de Bury, mentionnait que les élus ont adopté un budget totalisant 1,918 M$. Une propriété avantagée par tous les services dont la valeur moyenne, par rapport à celle du même district, est estimée à 143 782 $ profitera d'une baisse de 133,48 $ soit 8,58 % de sa facture. Cette baisse est attribuable au fait que deux règlements d'emprunt ont été remboursés au complet, celui portant sur l'eau potable et l'autre sur le AHV. En tout pour cette habitation, il en coûtera 1 554,90 $ en 2016 par rapport à 1 688,39 $, l'an dernier. Cependant, pour une résidence du même type où ces services ne sont pas disponibles, les propriétaires verront une légère augmentation de 2,83 % soit environ 32,42 $. Pour une valeur équivalente, il faudra débourser 1 147,59 $ au lieu de 1 115,17 $.

La taxe générale foncière croît passant de 0,4914 $ à 0,528 $, alors que l'on constate une diminution dans celle portant sur la protection offerte par la Sûreté du Québec. Dans la zone desservie, le coût pour les égouts a été majoré de 20,25 $. Mme Blouin estime l'augmentation à environ 1 %. « En général, mentionne-t-elle, les gens vont être satisfaits. »

Chartierville
La municipalité de Chartierville présente un budget équilibré de 836 415 $ par rapport à 831 886 $ l'an dernier. S'ajoute aux revenus de cette année un remboursement de la dette pour l'assainissement des eaux usées de 22 721 $ et de 4 250 $ pour son entretien. Une baisse de quelque 23 000 $ provenant d'autres sources locales influence le budget, expliquant l'écart entre les deux.

Le taux de taxes foncières diminue de 0,81 $ par 100 $ d'évaluation. Dans le secteur délimité par le règlement d'emprunt 2010-01, les citoyens concernés paieront 386,37 $ pour l'entretien du système des eaux usées et 344,25 $ pour le remboursement de la dette. Ceci explique les revenus de près de 27 000 $ destinés à ce poste. Le conseil a décidé de prélever 51 $ pour la collecte sélective par logement et 86 $ pour les ordures ménagères. Pour l'autre secteur de la municipalité, une taxe d'utilisateur-payeur sera établie par la MRC du HSF en ce qui concerne les boues sceptiques.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Six questions à Philippe Laprise

Six questions à Philippe Laprise
Il fraude dans des magasins après avoir volé une boite à lunch contenant un portefeuille

Il fraude dans des magasins après avoir volé une boite à lunch contenant un portefeuille
NOS RECOMMANDATIONS
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd

Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd
Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue

Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine? Par APCHQ Estrie Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
Le décompte est lancé pour la Fête du lac Par Vincent Lambert Mardi, 17 juillet 2018
Le décompte est lancé pour la Fête du lac
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous