Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Commerce Shebrooke - Animation défilé de Noël
ACTUALITÉS / Estrie
Alexandre Paquette Par Alexandre Paquette

Mercredi, 14 septembre 2016

Les restaurateurs soulagés de la décision du DPCP



 Imprimer   Envoyer 

La décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) de ne pas aller de l'avant avec une poursuite pour négligence criminelle contre le serveur du Tapageur ayant servi un tartare de saumon à un client allergique réjouit les restaurateurs sherbrookois.

«La décision a été accueillie avec un grand soulagement. Nous faisons attention aux allergies, mais une erreur humaine peut survenir. Une telle jurisprudence aurait pu avoir un grave impact sur les restaurateurs», indique Jean-Philippe Samson, conseiller marketing chez PalPlus, qui détient notamment le OMG Resto.

Son de cloche similaire du côté du restaurant Lupa qui accueille favorablement la décision du DPCP.

«C'est un soulagement pour tous les restaurateurs. C'est un milieu difficile où une erreur humaine peut survenir. Nous sommes contents de la décision de ne pas aller de l'avant avec des poursuites criminelles», dit Érica Beltrano, co-propriétaire du restaurant qui a pignon sur rue depuis plus de 50 ans.

Des retombées?

L'accident du Tapageur a eu un impact sur l'industrie de la restauration. Dans tous les cas, les gens sont plus conscientisés aux allergies.

«La plus grande différence depuis cet incident est le comportement du consommateur. Avant, un client parlait de son allergie une fois dans la soirée. Maintenant, il en parle beaucoup plus pour éviter un accident. Il y a une prise de conscience», ajoute Jean-Philippe Samson.

Pour Érica Beltrano, le cas Simon-Pierre Canuel fait en sorte que les restaurateurs et la clientèle portent une attention particulière au danger.

«Il y a eu des changements des deux côtés. Tant les consommateurs que les restaurateurs sont plus vigilants. La clientèle en parle plus et c'est un sujet que nous prenons au sérieux. Nous avons des membres de notre famille qui ont des allergies majeures».

Malgré les efforts pour minimiser les risques, le risque 0 n'existe pas et des accidents peuvent survenir.

«Nous n'avons pas ressenti les contrecoups de cette cause sur le terrain. Nous sommes sensibles aux allergies et nous faisons attention, mais il y a toujours des risques de contamination croisée. Nous avertissons les consommateurs que le risque 0 n'existe pas», note Jordane Frédette, gérante du Restaurant Overflow.

L'Association des restaurateurs du Québec satisfaite

Pour l'Association des restaurateurs du Québec, une poursuite contre le serveur du Tapageur aurait constitué un dangereux précédent.

«Une jurisprudence aurait changé la relation restaurateur-client dans la mesure où il n'y a pas de risque 0. Certains restaurants n'ont pas l'espace pour avoir des aires séparées. Avec une poursuite qui pendrait au-dessus de leur tête en cas d'accident, certains restaurateurs auraient pu refuser de servir les personnes allergiques», explique Dominique Tremblay, porte-parole de l'association.

Le débat entourant cet événement aura permis de sensibiliser tous les intervenants aux risques.

«Pour les restaurateurs sans protocole, il sera important d'en mettre un sur pied et de sensibiliser les employés. Les personnes souffrant d'allergie doivent pour leur part bien s'informer et faire une double vérification. La responsabilité est partagée pour éviter les accidents», ajoute-t-elle.

Rappelons que Simon-Pierre Canuel avait fait une réaction allergique après avoir mangé du tartare de saumon au Tapageur le 29 mai. Il avait préalablement commandé un tartare de bœuf au serveur.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Attention au stationnement de nuit dès mercredi

Attention au stationnement de nuit dès mercredi
Spatule annonce l’arrivée du père Noël

Spatule annonce l’arrivée du père Noël
NOS RECOMMANDATIONS
Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke

Le nouveau chef du NPD en visite à Sherbrooke
Percée majeure contre le cancer de la prostate

Percée majeure contre le cancer de la prostate
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
Toujours sans nouvelle de Félix Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Toujours sans nouvelle de Félix
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous