Phoenix de Sherbrooke - 23 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Vendredi, 16 décembre 2016

Le client allergique au saumon poursuit le Tapageur pour 515 000$



 Imprimer   Envoyer 
L’homme de Gatineau avait porté plainte l'été dernier au Service de police de Sherbrooke pour avoir subi une violente réaction allergique,

Simon-Pierre Canuel, le client du Bistro Le Tapageur qui a fait une grave réaction après avoir mangé du saumon, poursuit finalement le restaurant pour 515 000$.

La poursuite serait contre l'établissement, les administrateurs, ainsi que le serveur, a appris La Tribune. Selon le quotidien, M. Canuel réclame 490 000$ pour lui ainsi que 25 000$ pour les désagréments qu'aurait subis son conjoint, lors des événements survenus en mai dernier.

Rappelons que l'homme de Gatineau avait porté plainte au Service de police de Sherbrooke pour avoir subi une violente réaction allergique, après s'être fait service un tartare de saumon plutôt qu'un tartare de bœuf comme il avait commandé. Il est resté dans le coma pendant deux jours à la suite de cet incident.

Le serveur, un jeune homme de 22 ans, avait été arrêté par les policiers quelques semaines après les événements, puis relâché.

Des restaurateurs se prononcent

EstriePlus a contacté quelques restaurateurs pour avoir leur opinion concernant cette poursuite. Voici ce qu'ils avaient à nous dire :

Louis Charland, propriétaire de l'Auberge Ayer's Cliff

«C'est certain que notre approche a changée depuis cet événement. En plus d'avoir un Epipen, nous avons ajouté une procédure à suivre dans le manuel des employés et il est bien indiqué dans le menu que nous ne garantissons pas l'absence totale de contamination dans la cuisine. Les personnes qui ont des allergies sévères doivent prendre leurs responsabilités et réaliser que ce n'est pas la faute du restaurant. Ils doivent être vigilants. Avec toutes les allergies qu'on retrouve aujourd'hui, ce n'est pas drôle d'avoir une cuisine de nos jours! »

 Louis-François Morel, propriétaire du DT Bistro et copropriétaire du Café Massawippi

«Je trouve ça bien triste pour le Tapageur. Si nous pouvons les aider et les supporter dans cette mésaventure nous le ferons. On confirme qu'il n'y a pas eu négligence de la part du restaurateur et du serveur; on croyait que tout était terminé! Ce matin, je suis un peu abasourdi par cette nouvelle et je répète que nous allons épaulé le Tapageur. Malheureusement, ça pourrait nous arriver ici aussi. »

 Jordane Fréchette, gérante au restaurant Overflow

«Personnellement, je crois que la responsabilité revient à la personne allergique. Elle doit avoir toujours sur elle son Epipen. Dès qu'un client nous dit qu'il a des allergies, nous lui demandons s'il a avec lui son Epipen. On lui dit aussi que nous ne pouvons pas garantir à 100% l'absence de contamination croisée. Personnellement, je crois que ce gars-là ne veut que de l'argent! Le serveur a été reconnu non criminellement responsable, alors pourquoi le restaurant le serait-il?»


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers

Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers
Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours

Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours
NOS RECOMMANDATIONS
Les nouvelles rondes de René

Les nouvelles rondes de René
Renversement d’un poids lourd sur l’autoroute 10

Renversement d’un poids lourd sur l’autoroute 10
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
 
Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Jordan Pierre-Gilles rêve aux Olympiques Par Vincent Lambert Jeudi, 15 février 2018
Jordan Pierre-Gilles rêve aux Olympiques
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
Apprendre le bonheur Par Rosemarie Lacroix Jeudi, 15 février 2018
Apprendre le bonheur
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous