Fondation du CHUS novembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Les employés de la SAQ de partout au Québec seront en grève de vendredi à dimanche.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 21 juillet 2017

Méfaits et menaces : des personnes recherchées par la SQ



 Imprimer   Envoyer 
La Sûreté du Québec (SQ) recherche présentement deux hommes et une femme pour avoir proféré des menaces et commis des méfaits (crédit photos: Sûreté du Québec).

La Sûreté du Québec (SQ) recherche présentement deux hommes et une femme pour avoir proféré des menaces et commis des méfaits. Les événements seraient survenus dans la région de Sherbrooke au cours des derniers jours.

« Ces individus (deux hommes et une femme) auraient tenté de contacter des personnes sur Internet afin d'amorcer des rencontres à caractère sexuel, explique Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ. Au moment de la rencontre, les trois personnes auraient intimidé et menacé les personnes rencontrées. Elles auraient aussi causé des méfaits sur leurs véhicules. Les événements se seraient déroulés au cours des derniers jours dans la région de Sherbrooke », indique-t-elle.

La femme en question a les cheveux longs brun foncé, les yeux bleus et porte des lunettes ainsi qu'un tatouage en forme d'étoile sur la main droite. En ce qui concerne les deux hommes aussi recherchés, le premier (capuchon) a les yeux et les cheveux bruns. Il porte une petite barbe. Le deuxième (chandail noir), quant à lui, a aussi les cheveux et les yeux bruns en plus de porter une petite barbe.

« Nous rappelons que même si l'objectif derrière ces actions est d'aider les forces policières, il est très risqué de s'improviser ‘'Shérif du Web'' puisqu'un tel stratagème peut amener ces personnes à commettre des crimes au cours de leurs démarches, commente Mme Asselin. De plus, de façon générale, les éléments d'informations recueillies par un citoyen peuvent rarement être utilisés comme preuve à la cour et ne peuvent donc pas servir à porter des accusations. Ainsi, tout témoin d'activités suspectes est plutôt invité à contacter les policiers afin de rapporter les événements. »

Toute personne possédant de l'information qui permettrait d'identifier ces individus est invitée à contacter la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264, conclut la porte-parole de la SQ.


Vieux Clocher Magog  12 novembre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un marché de Noël pour financer un parc-école

Un marché de Noël pour financer un parc-école
Deux témoins recherchés dans un dossier d’enquête

Deux témoins recherchés dans un dossier d’enquête
NOS RECOMMANDATIONS
Série de graffitis au centre-ville

Série de graffitis au centre-ville
Phénomène rare, le bonimenteur Fred Pellerin est en ville…

Phénomène rare, le bonimenteur Fred Pellerin est en ville…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon
 
Alexis Jacques
Mardi, 13 novembre 2018
Maîtres du temps

François Fouquet
Lundi, 12 novembre 2018
Une société écartelée

APCHQ Estrie
Lundi, 12 novembre 2018
L'entretien d'une vieille cheminée

Sylvie L. Bergeron
Vendredi, 9 novembre 2018
Phénomène rare, le bonimenteur Fred Pellerin est en ville…

Jacinthe Dubé 29 oct 2018
Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
L’éléphant dans la pièce Par Daniel Nadeau Mercredi, 7 novembre 2018
L’éléphant dans la pièce
Les enfants rouleront jusqu’au bloc opératoire Par Vincent Lambert Jeudi, 8 novembre 2018
Les enfants rouleront jusqu’au bloc opératoire
De plus en plus de vétérinaires désapprouvent le dégriffage des chats Par Cynthia Dubé Mercredi, 7 novembre 2018
De plus en plus de vétérinaires désapprouvent le dégriffage des chats
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous