Matelas Houde - Base
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La croix lumineuse du mont Bellevue ne sera plus en fonction pour une durée indéterminée en raison d'un bris.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
CHRONIQUEURS / Léandre Lachance
Léandre Lachance Par Léandre Lachance

Mardi, 31 octobre 2017

Attention à la conduite du parvenu



 Imprimer   Envoyer 

Beaucoup de gens ne réussissent pas à obtenir de véritables succès, dû au fait qu'après en avoir connu un petit, ils adoptent une conduite de parvenu et se dirigent vers un échec total.

Le premier homme que j'ai engagé en 1959 était âgé de 25 ans, marié, père de trois enfants. Il possédait une petite maison, il était très économe, travaillait à la Dominion Textile et avait un revenu de 2 500 $ par année. Il travaillait durant les fins de semaine pour se faire un revenu additionnel afin de faire vivre sa famille. Il était très timide. Dans les débuts, je m'interrogeais sérieusement s'il allait pouvoir demeurer dans un domaine comme celui de l'assurance.

Trois ans plus tard, il avait obtenu un revenu de 13 000 $ par année, sa timidité s'était changée en arrogance et son économie transformée; il aimait payer « la traite » à tout le monde, si bien que trois années plus tard, il est parti de sa ville, laissant au service social son épouse avec cinq enfants, pour aller vivre avec une jeune fille enceinte de lui depuis trois mois; il laissait environ 20 000 $ de dettes, en plus de faire perdre à son père les 15 000 $ qu'il lui avait prêtés.

Pour le père, c'était le seul argent qu'il avait pour sa retraite à la suite d'un accident où il avait été brûlé. De plus, mon homme s'était servi à même la caisse du bureau d'assurances pour 3 000 $.

Je me disais : « La réussite ce n'est pas cela ». Nous avons avantage à être très prudents dans notre conduite, lorsque nous commençons à avoir du succès.

www.fcdj.org

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La persévérance scolaire, une responsabilité collective

La persévérance scolaire, une responsabilité collective
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff

Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff
NOS RECOMMANDATIONS
Le Carnaval se dirige vers une édition record

Le Carnaval se dirige vers une édition record
Des chasseurs toujours aussi généreux

Des chasseurs toujours aussi généreux
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remises Gagnon - février 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?

René Dubreuil
Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 15 février 2018
La rose: véritable enjeu environnemental

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 15 février 2018
Apprendre le bonheur

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 février 2018
Chasse aux sorcières

Catherine Côté
Mercredi, 14 février 2018
Petit guide pour se composer une garde-robe bien équilibrée!

Val Estrie Ford - février 2018
Les funérailles de l’abbé Jolicoeur célébrées vendredi Par Vincent Lambert Jeudi, 15 février 2018
Les funérailles de l’abbé Jolicoeur célébrées vendredi
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René
Le Carnaval se dirige vers une édition record Par Vincent Lambert Mardi, 13 février 2018
Le Carnaval se dirige vers une édition record
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous