Matelas Houde - Base
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La croix lumineuse du mont Bellevue ne sera plus en fonction pour une durée indéterminée en raison d'un bris.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 6 décembre 2016

La Ville toujours en négociation avec les propriétaires du Studio Sex


Expropriation

 Imprimer   Envoyer 

La Ville de Sherbrooke ira en expropriation pour faire l'acquisition du bâtiment qui abrite le Studio Sex de la rue Wellington Sud, dans le cadre du projet Well inc. Un stationnement viendrait remplacer ce commerce.

Afin de reconstruire le stationnement à étages sur la rue Wellington Sud, la Ville de Sherbrooke a décidé d'acquérir la propriété du Studio Sex possédée par l'entreprise Divertissement HJ inc. Cette décision fait suite au projet Well inc., qui mise sur une revitalisation de la rue Wellington Sud et la création du Quartier de l'entrepreneur.

« Dans un premier temps, on va aller en expropriation pour acquérir le bâtiment. Le commerce devra se relocaliser et une zone est prévue à cet effet. Dans le zonage de la Ville de Sherbrooke, il y a quelques endroits où ce genre d'établissement peut opérer. Au centre-ville, c'est une zone qui est devant le palais de justice sur la rue King Ouest », explique le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny.

Les discussions entre la Ville de Sherbrooke et l'entreprise Distribution HJ inc. sont présentes depuis bon nombre de mois. « On continue de discuter pour s'entendre de gré à gré. Si ce n'est pas possible, on va plaider devant un tribunal, qui fixe le dédommagement pour la loi sur l'expropriation. À court terme, on pourrait prendre possession du bâtiment et aider à relocaliser rapidement le commerce », fait valoir M. Sévigny.

Présentement, la Ville de Sherbrooke a déjà acquis trois bâtiments pour le projet. « On s'est aussi entendu avec la compagnie de taxi qui a un terrain. C'est des bâtiments tous près de l'autre. On pourra rebâtir le stationnement près de la gare d'autobus. Il contiendra 550 places intérieures. La place de stationnements va se rendre jusqu'en bordure de Wellington Sud. On prévoit aussi deux bâtiments dans le projet. C'est pourquoi on doit acquérir le bâtiment du Studio Sex », souligne le maire de Sherbrooke.

Des investissements importants

Pour acquérir l'établissement du Studio Sex, la Ville de Sherbrooke offrirait 402 900$ dans le cadre de la procédure d'expropriation, selon un communiqué reçu. Une indemnité de 5000$ sera aussi en jeu pour les inconvénients de la procédure.

Les bâtiments déjà acquis en octobre dernier par la Ville de Sherbrooke auraient engendré des coûts de 1 950 000$. Parmi eux, on retrouve le Pub irlandais, l'ancien Pap's et l'Hôtel Wellington. Si une entente n'a pas lieu entre Sherbrooke et le Studio Sex, un évaluateur agréé procéderait à l'évaluation de la propriété si un débat devait avoir lieu devant le Tribunal administratif du Québec. Le montant d'argent serait revu à ce moment.

« L'acquisition du Studio Sex est une pièce importante de la revitalisation du secteur, car cette propriété est partie prenante de l'îlot compris entre le 42 et le 92 rue Wellington Sud. L'achat de tous les bâtiments de cet îlot nous permettra la construction du stationnement municipal de la rue du Dépôt et la construction de bâtiments pour y regrouper, entre autres, les organismes de développement économique et d'autres projets de partenaires. Cela créera une importante impulsion au projet Well inc. et donnera le ton à la revitalisation complète de ce quartier avec l'apport des partenaires publics et également privés qui sont intéressés à s'implanter dans notre Quartier de l'entrepreneur », termine M. Sévigny.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines

La saison de la grippe à son sommet depuis six semaines
Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires

Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires
NOS RECOMMANDATIONS
Chasse aux sorcières

Chasse aux sorcières
Un succès pour le Grand Prix de Valcourt

Un succès pour le Grand Prix de Valcourt
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?

René Dubreuil
Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 15 février 2018
La rose: véritable enjeu environnemental

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 15 février 2018
Apprendre le bonheur

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 février 2018
Chasse aux sorcières

Catherine Côté
Mercredi, 14 février 2018
Petit guide pour se composer une garde-robe bien équilibrée!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
TRAMP OF THE CENTURY
Congestion aux urgences: le CIUSSS agit Par Vincent Lambert Mercredi, 14 février 2018
Congestion aux urgences: le CIUSSS agit
Saisie de drogue à Coaticook Par Cynthia Dubé Jeudi, 15 février 2018
Saisie de drogue à Coaticook
Chasse aux sorcières Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 février 2018
Chasse aux sorcières
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous