Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
ethibault@estrieplus.com

Mardi, 10 mars 2015

Les Stentors de Sherbrooke : une relève à séduire



 Imprimer   Envoyer 

Les Stentors de Sherbrooke sont actuellement en période de recrutement. Pour ce dernier corps de tambours et clairons au Québec, ce moment est crucial puisque plusieurs de ses membres devront quitter sous peu.

Ouvert aux jeunes âgés entre 13 et 20 ans, l'organisation des Stentors voit quelques-uns de ses membres atteindre la vingtaine cette année. Sans dire que la survie du corps de tambours et clairons est menacée la coordonnatrice du regroupement, Amélie Cantin, estime que si l'organisation veut demeurer attrayante, plus de jeunes doivent s'inscrire.   

« Cinquante jeunes qui font sonner leur clairon, c'est beaucoup mieux que trois », résume celle-ci.

Les Stentors de Sherbrooke comptent actuellement 35 participants. Pour participer aux compétitions d'envergure, notamment aux États-Unis, l'organisation doit compter au moins 30 membres. Avec les départs annoncés des vétérans, Mme Cantin avoue qu'elle serait attristée de devoir annuler ce type d'événement.

« Ça se déroule sur un terrain de football. Quand il y a plusieurs jeunes qui participent, c'est très beau à regarder parce qu'il y a aussi de la danse et les musiciens portent des uniformes. Évidemment, plus il y a de jeunes, plus l'effet sonore est bon », explique-t-elle.     

Amélie Cantin ne croit pas à un manque d'engouement pour cette discipline. La coordonnatrice estime plutôt que les jeunes méconnaissent l'organisation. De ce fait, les Stentors tentent de se faire une place dans les classes de musique des écoles secondaires de la région. De plus, en étant désormais la seule organisation à offrir ce type d'activité, les inscriptions provenant d'autres régions sont aussi acceptées.

« Un jeune peut s'inscrire et ne rien connaître à la musique. Durant les fins de semaine d'entraînement intensives, environ deux instructeurs par section voient à l'enseignement. Si un jeune arrive et qu'il ne connaît rien, nous tenterons de le placer là où il sera le meilleur », explique la coordonnatrice en ajoutant que quatre sections sont ainsi ouvertes. Les jeunes peuvent s'inscrire dans les cuivres, le pit (les xylophones), les drums et les couleurs (danse).   

En plus des apprentissages, musicaux, Amélie Cantin mentionne l'esprit d'équipe qui se développe entre les participants. Les fins de semaine d'entraînement visent donc également à favoriser la création de liens d'amitié.

La prochaine fin de semaine d'entraînement aura lieu les 13, 14 et 15 mars prochains. Pour obtenir plus d'information sur les Stentors, il est possible de visiter le site Web ou de téléphoner au 819-570-2556. 



Entrepôt Chaussures Prix 15 oct 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!

15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke decembre 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $ Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous