Sherbrooke met la table 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 10 août 2015

« Les Stentors méritent d'être connus! »



 Imprimer   Envoyer 

Le corps de tambours et clairons les Stentors de Sherbrooke revient tout sourire du plus récent championnat du monde d'Indianapolis, aux États-Unis. C'est devant parents et amis que la quarantaine de jeunes musiciens ont joué dimanche soir leur dernier concert de la saison, au Coulter Field de l'Université Bishop's.

Parmi les admirateurs se trouvait Jacques Morin, très fier de son fils de 13 ans, Louka. Celui-ci était du voyage au 2015 Drum Corps International (DCI) Championship.

Pour M. Morin, le corps de musique a été une belle découverte cet été. Selon lui, les Stentors a beaucoup apporté à son fils, autant sur le plan personnel que musical.

« J'ai vu évoluer mon garçon. Sans ça, il aurait passé son été à jouer à des jeux vidéo, explique M. Morin. Au départ, ça a été difficile, la motivation n'était pas là. Je suis fier de ce qu'il a accompli. Je n'ai que des commentaires positifs sur l'expérience de Louka avec les Stentors. »

Louka Morin étudie en musique à l'école secondaire Mitchell-Montcalm. S'il s'est joint à la troupe à reculons, être un Stentor lui a permis d'avancer plus rapidement dans sa maîtrise des percussions.

« J'ai aimé ça, même si j'ai eu beaucoup de difficultés au début. J'avais le goût de partir et maintenant, j'ai le goût de revenir l'an prochain », affirme le principal concerné.

Ce sont les entraîneurs qui encourageaient les jeunes après chaque pratique qui l'a motivé à continuer l'aventure. Pour Louka, l'expérience aura été enrichissante à plusieurs niveaux et surtout, amusante.

« On a eu beaucoup de plaisir en tournée. Au championnat, on réalise qu'on est là, sur place et on est meilleurs. C'est très intense. »

Les quatre semaines précédant la tournée de 24 jours du championnat, l'équipe s'entraînait de 8 h30 à 20 h 30 tous les jours. Pour le père de Louka, participer à l'un des plus gros championnats du monde est un bel aboutissement pour tous les efforts qui ont été déployés. D'ailleurs, il est convaincu que l'organisation gagne à être connue.

« On a intérêt à découvrir ces gens-là pour ce qu'ils apportent à nos jeunes. Il pourrait avoir beaucoup plus de jeunes dans l'équipe si les Stentors étaient mieux connus du public. Au championnat, ils étaient 40 à concourir contre des équipes de 150 personnes et ils ont très bien fait. »


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD

Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD
La police met fin à une série de vols qualifiés

La police met fin à une série de vols qualifiés
NOS RECOMMANDATIONS
Dur bilan au lendemain de l’incendie de Magog

Dur bilan au lendemain de l’incendie de Magog
Nos deux universités se démarquent au pays

Nos deux universités se démarquent au pays
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Weekend - oct 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Coopérative funéraire de l'Estrie 21 oct 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue
Les Cantonniers viendront en aide aux sinistrés Par Vincent Lambert Mercredi, 17 octobre 2018
Les Cantonniers viendront en aide aux sinistrés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous